High School Chronicles ! #1 : Le diplôme de High School

High School diploma : Sesame pour l’Université ? pas uniquement …

La rentrée était donc la semaine dernière et je vous en ai parlé dans un de mes précédents messages : Chronique d’une année scolaire qui recommence !
Mes deux filles aînées sont en High School américaine, au lycée quoi.
Elles sont dans ce système depuis 4 ans : elles entament donc toutes les deux, leurs 5ème année de vie scolaire américaine. Une grande nouveauté pour nous : c’est la dernière année de notre plus grande : Mahault, et nous sommes à l’avant d’une année riche en évènements et rebondissements possibles.

Dernière année de High School, qu’est ce que cela signifie ?

 

Ca signifie beaucoup de choses à planifier, à engranger, à anticiper…
En 2008, quand nous sommes arrivés aux US, que nous avons déposé nos valises, nous étions loin d’imaginer que, au moins deux de nos enfants ne passeraient jamais le bac français et seraient ainsi propulsées dans la vie américaine.
C’est pourtant, ce qui s’est passé et seulement une année après notre arrivée, elles entraient dans le système scolaire américain au niveau de la Middle School (collège). Ensuite, j’espérais toujours qu’elles pourraient revenir sans problème vers le système français pour au moins passer ce sacro-saint bac.
Notre déménagement à Kansas City a encore une fois bouleversé nos plans et il a bien falu se rendre à l’évidence, elles ne pouvaient pas revenir dans un système français qui n’était pas présent ici et elles ne pouraient encore moins reconnecter avec, d’une manière ou d’une autre.
Il a donc bien falu faire le deuil de ce bac et accepter cette nouvelle orientation.
Pour atténuer un peu ce dilemne, nous avons opté pour une High School qui proposait le Baccalauréat International.
Cependant, c’est encore un programme tellement compliqué qu’il mérite à lui tout seul un billet : mais sachez que c’est un programme qui vient s’imbriquer dans le système scolaire locale et que présentement, tel qu’il est fait ici, il n’enlève rien à la complexité du système américain pour nous, français. C’est un programme qui a été créé en Angleterre et qui permet une reconnaissance internationale (mais pas en France) d’un niveau de fin d’études secondaires.Aux Etats-Unis, la fin de la scolarité en High School n’est sanctionnée par aucun examen spécifique, aussi étonnant que cela puisse paraître. A la fin de chauqe semestre, les élèves ont une sorte de partiel : cela s’appelle : les Finals, mais ce n’est pas spécifique à la fin de la scolarité et cela dépend des écoles.
Alors finir sa scolarité dans le système américain qu’est ce que cela implique ?
Un tas de nouveautés, auxquelles nous commençons enfin à nous faire .. cela a commencé l’an dernier quand elle entamait sa Junior Year (Oui en High School, chaque année a son petit nom : Freshmen pour commencer, Sophomore en 2ème année, Junior en 3ème année et la dernière année est la Senior Year).
Pour tous High Schoolers, le but ultime est d’intégrer un “college” après avoir gradué : je traduis : le but est d’intégrer une université après avoir reçu son diplôme de High School (parce-que ce n’est pas parce-qu’il n’y a pas d’examen final, qu’il n’y a pas de diplôme).
Ce diplôme est cependant le but ultime de la scolarité et surtout le Sesam pour aller dans l’université qui aura été choisi après un très long et tortueux chemin.

Mais ce diplôme n’est obtenu que si l’élève a validé tous ses crédits requis : chaque cours donne un crédit, ou un demi-crédit. Certains sont obligatoires, d’autres sont optionels. Il y a les matières générales comme language art (l’anglais), les maths, Social Study (avec l’histoire américaine, American Governement ..) ..
Chaque diplôme est donc unique car chaque étudiant va choisir ses matières (selon certaines directives quand même : je ne vais pas tenter de tout vous expliquer, car je n’ai pas tout compris) et ainsi construire sa propre scolarité.

De plus, chaque état a ses pré-requis et changer d’état au cours de la scolarité en High School n’est pas très facile à gérer. C’est ce qui s’est passé pour Mahault : elle paie encore le changement de la Californie au Kansas : une matière à rattraper depuis deux ans.

Pour vous conseiller, il y a de gentils “councelors” qui sont là pour vous aider (conseillers d’éducation).

Mais malheureusement, le diplôme de High School ne fait pas tout et comme il n’est pas sanctionné par un examen, il faut d’autres critères aux Universités pour sélectionner et accepter des étudiants.

De plus, le fait, qu’il n’y aie pas de diplômes uniformisés et sanctionnés par un examen, il n’y a pas possibilité de réellement évaluer l’étudiant en fin de scolarité : dans l’état voisin du Missouri, juste derrière la frontière, les High Schools offrent un niveau d’enseignement tellement bas et peu reconnu, qu’elles ont perdu leur accréditation : un élève qui sort de ces écoles, ne peut pas prétendre à intégrer une université. 
Alors comment fait on ??? et bien pour pouvoir postuler dans une université, l’élève doit présenter plusieurs éléments : des scores, des scores et des scores et après, des particularités et des abilités dans des domaines particuliers (sports, art, musique)….
L’élève doit pouvoir se démarquer pour pouvoir se vendre et intégrer une université : c’est encore un autre sujet : sur la tonne d’universités présentes sur le territoire américain, il va falloir sélectionner certaines, envoyer un dossier et attendre de voir si on est accepté : à suivre… nous rentrons dans le processus.
Concernant les scores : l’étudiant devra avoir pris de sa propre initiative des Tests standardisés, payant (50$ à chaque fois) et présenter les résultats aux universités : il en existe au moins deux : le ACT et le SAT … rendez-vous dans un prochain message pour vous parler de ces tests standardisés ….PS : grande nouvelle aujourd’hui, une acceptation à une université est arrivée : admise à Kansas State University. Grande joie mais le chemin est encore très long : elle doit faire encore une dizaine de dossiers d’inscription… A suivre …

16 Comments

  • En tant que parents français ça doit être un enfer de comprendre ce qui va arriver à ses enfants!! bon courage!

  • On a eu le même problème en Angleterre, pas facile de comprendre le système, avec primary School, secondary School, 6th form, institute, academy and so on…mais on s’adapte vte!

  • Ouh ben j’ai mal a la tête 😀
    En plus je suis pas sur d’avoir tout bien compris ! ça a l’air d’être un sacré casse tête en effet. Et c’est dingue que ce ne soit pas partout pareil suivant les états.
    En fait il faut travailler et surtout être motivé sinon on va pas très loin.

  • Je vous conseille de lire assidûment
    http://www.thecollegesolution.com/
    et
    http://diycollegerankings.com/
    (Ainsi que le guide The COllege Solution et INsider’s Guide to the COllege ou Princeton Review’s Best colleges, tous doivent se trouver à la bibliothèque municipale).
    A priori les “LACs” (Liberal Arts Colleges) sont ceux qui conduisent le plus fréquemment à des études en Master et PHD “funded” (cad qu’au lieu de vous payer, ce sont eux qui vous payent :p)
    A KU ou KSU votre fille ayant suivi un programme IB devrait intégrer le Honors College. Ce programme lui donne aussi le droit de faire des dossiers à des universités prestigieuses, généralement les mieux dotées donc qui donnent les bourses les plus généreuses. Selon ses notes et son programme, je vous conseille Middlebury, Grinnell, Macalester, Dickinson
    http://www.desperateguide.com/us/top-25-financial-aid-colleges-in-us-for-international-students-need-aware

    • merci pour tous ces renseignements .. oui, je sais, elle me l’a dit elle devrait être en Honnors College .. en espérant aussi qu’elle aie d’autres admissions .. elle est déjà prise à K State. Par contre, cela aurait été sympa de laisser votre nom …

  • Je vous rassure, l’IB est “reconnu” en France, notamment par les écoles post bac et à l’université. Passé aux US, il permet de tenter le concours de Sciences Po voie internationale (avec un pourcentage d’admission bien supérieur à la voie française car l’école recherche les profils bilingues/biculturels.)
    Certaines écoles privées de la capitale y préparent (notamment celles recevant l’élite “destinée” à aller à l’université à l’étranger)
    http://en.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_Active_Bilingue_Jeannine_Manuel

    Cette discussion concernant le pour et contre des différents types d’universités pourrait vous intéresser
    http://talk.collegeconfidential.com/parents-forum/1299874-lac-grads-do-you-ever-regret-attending-lac.html

    • oui cela commence à être reconnu … heureusement … mais je crois qu’elle va s’orienter vers les US … voir le Canada .. pas facile de réintégrer un système français après 5 ans de scolarité américaine… merci pour toutes ces infos .. au plaisir …

  • Quel dédale !
    A la fois, je m’en doutais, mais à ce point, cela en devient rocambolesque. Merci de prendre le temps de nous donner quelques explications, je les trouve très intéressantes.
    Bon WE !

  • bonjour, j’ai 15 ans je suis actuellement en cap en France mais une fois l’obtention de mon cap je devrais aller chez de la famille a orlando (floride) de 17 a 18 ans pour faire une année high school et une possibilité d’intégrer l’université par la suite , ce projet est possible? d’obtenir le diplôme en high school? merci cordialement.

    • bonjour, ce n’est pas si simple que cela et je ne peux pas y répondre : il faudra voir avec la high school, quels sont les crédits (les cours obligatoires) qu’il faut avoir et ce qu’il faut absolument avoir été validé.. et les équivalence entre le CAP et le diplome.. et il faut voir aussi ton niveau d’anglais .. cela se fait au cas par cas… ensuite rentrer en université est quand même une grosse étape et on est accepté dans certaines que si on a validé tout cela..

  • Merci pour ces infos. Comme vous, je suis aux USA avec mes 4 garcons. Et l’un deux a fait sa terminale ici, puis a puis recevoir tout le transcript de son école en France et apres calcul ils ont établis son general transcrip, il a eu son HS en 2011 et a pu entrer à O.D.U (VA) ..par contre je suis à la recherche d’infos sur mon autre fils en terminal aujourd’hui..pour savoir si il peut intégrer une université francaise. (Bi-national et bilingue).. les universités coutent une fortune..je me suis retrouvée avec la dette de mon grand (+de 65 000usd)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.