Autour de San Francisco : Le campus de Berkeley

Un rapide tour de Berkeley, université prestigieuse au nord-est de San Francisco de l’autre côté de la baie. La ville de Berkeley est tranquille, elle vit essentiellement autour de sa prestigieuse université.
Le parc est ouvert à tous et on peut aisément s’y promener.
C’est une des plus célèbres des universités. On y compte le plus de Prix Nobel depuis sa création : 22 professeurs et 28 anciens élèves (sources : http://berkeley.edu/news/features/nobel/).
Berkeley, c’est d’abord une ambiance : cool : normal, elle a été le temple de la contestation des sixties. La ville s’est assagie mais il reste de cette période, une atmosphère gaie et festive. La petite ville de Berkeley aux portes de l’Université accueille de nombreux petits restaurants et magasins : des ruelles, où il est agréable de déambuler.
La visite du campus est ouverte à tous. Alors, n’hésitez pas.
L’entrée est magistrale avec sa grande porte : Sather Gate.
Un réseau de petits chemins et de plus grandes ruelles vous feront déambuler pour observer les bâtiments prestigieux : comme le Wellman Hall,

le Valley Life Science Building,

ou le Hearst Mining Building.

C’est un campus Green !

et si vous avez de la chance d’avoir ce jour-là, un temps magnifique, vous pourrez monter sur la Sather Tower. 

Et de là-haut, voir tout San Francisco, de Twin Peak à Sausalito en passant par le Golden Gate.

Mais aussi sur la ville de Oakland qui sert de port à San Francisco. Oakland, c’est un peu la mal aimée de la Baie .. la ville où tous les faits divers sanglants semblent se concentrer …

Et si ces images de campus américains vous ont fait rêver, vous pouvez toujours tenter votre chance pour y étudier … à condition de pouvoir y être accepté et de pouvoir y payer le prix (7000 $ environ pour un résident californien, 19 000 $ pour un non résident par année) .. les places sont chères car convoitées. Les programmes universitaires sont très intéressants car l’université est à la pointe dans bien des domaines, notamment en médecine.
L’ambiance n’y est cependant pas toujours au travail : comme dans toutes les universités américaines, les étudiants peuvent choisir d’être hébergés dans des maisons regroupées en sortes d’associations : les “Greek houses” : maisons rarement mixtes, les étudiants y font corps et cela devient une véritable appartenance à un clan. Ils vivent à l’heure de leur “house” et y font beaucoup la fête.
Mais vous pourrez aussi vous consoler en achetant un tee-shirt de l’université : il y a plein de magasins faits pour cela dans la ville.

L’autre option est d’y venir passer un séjour linguistique. De nombreux organismes proposent cela. Une bonne expérience certainement qui vous fera gouter aux joies de l’université américaine. Voyager tout en apprenant ou perfectionnant son anglais : la Californie, c’est un endroit unique plein d’opportunités touristiques (montagne, mer, histoire, ville : tout y est à porté de main) : alors, pourquoi ne pas allier voyage linguistique et voyage tout court ?

En tout cas, moi cela me donne des idées !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.