Notre voyage en train jusqu’à Chicago

L’Amérique des Grands espaces, on la parcourt en voiture, mais qu’en est-il d’autres moyens de transport comme le train ou la moto ? Pour ma part, récemment, j’ai du me rendre à Chicago et de chez moi, Kansas City, il y avait le choix entre la voiture (8h de route), l’avion, 1h et le train, 7h de train.

Pour la voiture, j’ai un peu hésité mais outre le fait que en hiver, on n’est jamais trop sûr de l’état de la route, une fois à Chicago, il faut garer la voiture et la laisser car la circulation n’est pas au top. L’avion était tentant mais encore un peu cher. Alors, j’ai tenté le train : je ne connaissais pas mais j’en avais eu un très bon échos de mon frère qui avait parcouru les US en train, de San Francisco à Chicago. Alors, j’ai dit Chiche et j’ai pris les billets pour moi mais aussi mes deux enfants.

A l’aller, le train est à 7h30 en gare de Kansas City. Nous garons la voiture à la gare, et nous nous avançons vers le quai. Quelqu’un nous fait monter dans le train et nous donne un papier bleu à placer au dessus du siège qu’elle nous a affecté. Le système est quelque peu archaïque pour placer les gens. Nous sommes dans la cabine du premier étage. Les sièges sont confortables : on peut les incliner.

Le jour se lève sur la ville et la voir se dérouler devant nos yeux donne une nouvelle perspective.

Nous gagnons rapidement la campagne qui est toute gelée. Le paysage se déroule devant nos yeux, il est monotone mais franchement, le gel le rend plus beau. Nous traversons le Missouri, non loin de notre départ, puis au bout de quelques heures, le Mississippi, à Fort Madison. Fort Madison est situé en Iowa et nous y faisons une petite halte, mais nous ne descendons pas du train.

Les paysages défilent et se ressemblent malgré tout. Les fermes succèdent aux autre fermes, toujours tellement typiques de ces paysages américains.

L’arrivée sur Chicago est la bienvenue, après 7h de train, nous apercevons enfin les buildings de la ville. La gare est en plein centre-ville.

Mes impressions de voyage en train

J’ai bien aimé ce voyage en train. Cela permettait de changer de l’avion par exemple. L’avion est rapide, la voiture est boring. A côté de cela, le train s’apparente à un slow-travel. Confortable, ils permettent de voyager doucement en découvrant des paysages intéressants. Le train manque cependant de flexibilité. On est obligé de suivre l’itinéraire et la descente se fait toujours dans des endroits précis. Et pourquoi ne pas le combiner alors avec d’autres moyens de transports et s’offrir une combinaison avec la moto, par exemple, qui permet d’aborder les paysages de l’Ouest sous un autre angle. Trouver une moto comme cela, n’est peut-être pas évident, mais l’on peut aussi trouver des formules pour voyager à moto aux USA. Ensuite, il ne suffit plus que de trouver le bon itinéraire. Etant plus léger, cela permet aussi d’aller dans des endroits plus reculés et profiter de façon plus pertinente de son voyage. Faire la Route 66 par exemple, n’a jamais été aussi facile car étant faite de détours et de recoins, la moto est peut-être le moyen de transport le plus flexible aux Etats-Unis. Alors, faites preuve de créativité, laissez vous guider, entre le train et la moto, vous y trouverez votre compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.