La parade des Chiefs à Kansas City (1)

Avant de vous parler de la parade des Chiefs à Kansas City, je vous raconte le contexte et surtout un événement inattendu, en marge de la parade : la course poursuite en voiture sur le chemin de la parade qui s’est terminée devant nos yeux.

Le Super Bowl

Dimanche 2 février, avait lieu le Super Bowl : c’est le match final de la saison : 2 équipes s’affrontent pour le titre de champions. Et pour cette année, l’équipe de ma ville, les Chiefs était au Super Bowl. Autant vous dire, que la ville était en effervescence. Le Super Bowl, c’est aussi un moment de spectacle car à la Mi-temps, il y a toujours des chanteurs connus qui viennent faire un show spectaculaire. Ça fait plusieurs années que nous le suivons. Bref, je ne reviendrai pas sur le match : nous l’avons regardé anxieusement jusqu’à la 54ème minute où les Chiefs ont enfin compris comment passer la défense des 49ers, l’équipe de San Francisco. Ces 6 minutes se déroulent en 20 bonnes minutes mais font que nos champions, les Chiefs, gagnent ! Nous sommes chez des amis, c’est l’explosion de joie.

Alors comme j’ai habité 3 ans dans la région de San Francisco, j’ai donc beaucoup d’amis encore là-bas, qui sûrs de gagner, m’avaient un peu titillée avant le match : j’imagine leur déconfiture ! Je me souviens de ma première année aux Etats-Unis, où une amie franco-américaine m’avait demandé si j’allais regarder le Super Bowl et à l’époque, je ne savais même pas ce que c’était, ni n’avais la moindre envie de regarder un match de football américain, depuis j’ai un peu fait du chemin et j’ai même été à un de leur match en 2015.

Au moment de la victoire, de notre côté, gros déferlement de feux d’artifice, dehors. Une amie se retrouve dans un magasin qui ouvre spécialement pour vendre les tee-shirts du Super Ball avec le logo des Chiefs dessus .. Ça j’ai trouvé cela complètement hallucinant. Cela veut dire, qu’à San Francisco, les tee-shirt prévus pour leur éventuelle victoire, venaient d’être mis à la poubelle : je ne vois pas d’autres explications. Et je me dis aussi que face au score, les magasins avaient déjà du commencer à installer les stocks et mobiliser leur personnel pour ré-ouvrir, ce qui a du être annulé quelque 10 minutes avant la fin du match, quand les Chiefs ont marqué 3 touchdowns d’affilé.

Bref, de notre côté, nous attendons, le lendemain matin, pour aller nous acheter le Tee-shirt de la victoire des Chiefs au Super Bowl.

A midi, lundi, la nouvelle tombe sur les téléphones, les écoles seront fermées mercredi, car la ville de Kansas City célébrera la victoire, lors d’une parade des Chiefs.

Une petite mise au point (sans aucune allusion à quiconque !)

Alors que je vous explique quand même, la situation unique de Kansas City : quand on parle de Kansas City, on parle de la ville qui est côté Missouri. Il existe une autre ville de l’autre côté de la State Line, qui est Kansas City, Kansas : la ville est moins importante, moins jolie. Mais Kansas City, vit avec une large banlieue et moi qui habite côté Kansas, je suis dans la banlieue, appelée aussi, la METRO de Kansas City. Donc, la victoire de l’équipe de Kansas City, c’est aussi notre victoire, côté Kansas, parce-que dans la METRO, que nous soyons côté Kansas ou côté Missouri, we are all KC. Et même si les deux états sont comme 2 frères ennemis, à Kansas City, les différences s’estompent.

Certains ont de l’humour ! et pour ceux qui ne connaissent pas la géographie, américaine, la forme est celle du Missouri !

Mercredi, évidement, mes enfants sont trop contents et n’attendent qu’une chose, c’est d’aller à la parade des Chiefs. Je rassemble mes forces et je leur dis oui, même si j’ai le souvenir, un peu raté de la parade des Royals en 2015. (avec un retour qui m’avait pris plus de 3h). Les températures annoncées pour mercredi sont hivernales : maximum, -3°C et surtout 1 à 2 inches de neige annoncés (jusqu’à 5 cm). J’imagine à peine la panique en ville si il y a plus d’un million de personnes, surtout que tout le monde annonce que la foule sera plus importante que pour les Royals. Je me renseigne alors, je repère quelques parking et j’annonce aux enfants : OK vous voulez y aller, ben on part à 6h30 de la maison. On prépare les affaires de ski, la veille, un thermos d’eau chaude, des hand warmers et les bottes de neige.

Mercredi, 5h30, je me réveille, 6h22, nous quittons la maison, 6h40, je trouve une place dans une rue, super bien placée : près de la sortie de l’autoroute et surtout à 15 minutes à pied de l’arrivée de la parade. 7h15, nous trouvons un spot près des barrières, non loin de Union Station. Nous restons là et nous avons devant nous …. presque 5h à attendre. Le froid est piquant, mais nous sommes bien couverts. Mais qu’allons nous faire tout ce temps ?

L’emplacement se rempli peu à peu. Sur ce time laps, nous sommes sur la droite sur la rue qui arrive sur la place.

The Kansas City Chiefs Parade Car chase

A 8h16, nous entendons au loin des sirènes de police, de plus en plus fort. A gauche, le chemin de la parade fait un coude et nous voyons alors une myriade de voitures arriver, toutes sirènes hurlantes. Et là, tout se passe à la fois très vite et à la fois très lentement. On voit arriver une voiture, qui est bousculée par d’autres voitures et qui fait un tour sur elle, même. J’ai mon téléphone sur Instagram, et je capte, ce qui se passe. Quelqu’un crie : Get back ! On recule rapidement. Je vois mes enfants derrière. Tout s’est passé très vite. Mais la voiture est passée devant nous en faisant un tour. A ce moment-là, j’ai un flash : je me dis : “merde : un gars veut foncer sur la foule comme à Nice. Les voitures passent sans toucher la barrière mais la scène s’arrête quelques 10 m plus loin.” et j’entends :”Get Back !”

Voilà ma vidéo : elle est très mauvaise car tout s’est passé très vite et que j’ai eu un peu peur …

Sans prendre conscience du danger, je reviens devant difficilement. J’ai la voix qui tremble. Je crois que je n’aurais pas du revenir si vite : car les policiers sont encore en train de vouloir faire sortir le gars de la voiture. Je vois 10 mecs avec des fusils à pompe, pointés sur la voiture. Si le gars tente un truc, il sera mort dans la seconde. Et petit à petit, la scène se dénoue. Je vois les policiers casser les fenêtres de la voiture et en faire sortir un gars qui a la tête baissée.

De l’autre côté, on les voit sortir une femme toute débraillée. Le véhicule prison est juste devant nous, à 2m. La femme est entourée, elle ne semble pas très claire. Les mains derrière le dos, ficelées par du plastique. Les policiers n’arrivent pas à ouvrir la porte, alors, la scène s’éternise. Ils trouvent enfin les clés et peuvent y faire entrer la femme.

De l’autre côté, les voitures s’enlèvent peu à peu et rapidement 2 dépanneuses arrivent pour enlever la voiture des suspects et une voiture de police qui n’a pas résisté.

 

En 15 minutes, tout est propre. Une voiture de gradés est là. Les gars regardent la scène et avant de rentrer dans la voiture, la foule leur dit Merci : moi je cris : Thank You !! Alors, ils font mine de faire un pas de danse et nous saluent. It’s over ! Ils ont évité le pire. Voilà ce que dit l’officier dans un article où ils racontent comment ils ont pris la situation en main : “It felt pretty good. So I want to thank the wonderful Chiefs fans that were there that applauded because it all made us feel pretty good.”

Il reste encore 3 bonnes heures à attendre. Le froid est persistant. Les policiers restent très présents devant nous, alors, le dialogue s’engage, notamment avec un gars qui est très sympa (qui est le Capitaine qui est interrogé juste au début d’une des vidéos..)

Et soudain, vers 11h, 30 bus débarquent : ils viennent se garer de l’autre côté (vous ai-je dis, que nous sommes vers la fin de la parade).

Et puis vers midi, c’est 2 voitures de police, qui là, klaxonnent pour annoncer l’arrivée de la parade des Chiefs et je vous retrouve pour la suite dans un prochain article…. très vite, promis …

Revenir sur cet événement

Vous dire que je souffre de PTSD, je n’en sais rien : une chose est sûre, c’est que je ne cesse de me passer encore et encore ces images devant mes yeux. J’ai passé 2 jours à être incapable de me concentrer sur ce que j’avais à faire. Pour écrire cet article, j’ai cherché et trouvé toutes ces vidéos. J’en ai trouvé qui avaient été prises tout près de nous et qui sont bien meilleures que ce que j’ai fait. J’ai en fait mesuré rapidement le carnage qui aurait pu avoir lieu. Un gars qui fonce dans une foule compacte. On voit cependant sur la vidéo, que le gars aurait pu faire bien plus de dégâts si il avait voulu.

Bref un incident qui laisse réfléchir. En marge de la parade, un gars est tombé d’un arbre et il n’y a eu que 5 interpellations, celle du chauffard y compris.

La vidéo de la police avec les correspondances radio et ici, leur interview pour le débriefing (ICI) : on voit qu’ils ont vraiment pensé le truc et qu’ils avaient vraiment très peur que cela se termine dans la foule : lors du tournant et surtout à la fin à Union Station.

Le point de vue d’une journaliste qui est sur la terrasse de l’hôtel en face de nous. “It’s not a good Idea guys to come so close !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.