{Ma vie d’avant} Un voyage au Portugal hors des sentiers battus

Ça date d’il y a très longtemps mais j’aime bien me replonger dans ces voyages que j’ai faits avant de venir habiter aux Etats-Unis. D’ailleurs, vous pouvez les retrouver en suivant ce lien. Aujourd’hui, je vous emmène au Portugal : un voyage que j’avais fait avec mon futur mari : nous étions partis en voiture de Lyon pour rejoindre un ami qui était VSNE (maintenant VIE)  dans la petite ville de Aveiro située entre Lisbonne et Porto. Nous y étions restés 3 semaines ce qui nous avait donné le temps d’explorer la partie nord du pays. Entre Évora, Coïmbra, et Braga. Les souvenirs sont lointain mais je me souviens d’avoir été gagnée par ce pays, sa simplicité, la gentillesse des gens et surtout sa beauté !

Un voyage au Portugal : de Coïmbra à Evora

De Aveiro, nous étions partis vers le sud, explorer la province qui se nomme l’Alentejo. Au passage, nous avions fait un stop à Coimbra pour visiter la célèbre Université. Elle compte parmi les plus ancienne université du Monde : En effet, sa fondation remonte à 1290.

Coimbra - Portugal

Puis nous avions continué plus au sud, en direction de Évora, la capitale de l’Alentejo. Cette province est située dans la partie sud du pays et est réputée pour sa beauté. Dans un paysage méditerranéen parsemé de collines, se dressent des petits villages fortifiés, tous aussi magnifiques les uns des autres.

  • Évora est connue pour son architecture : elle est d’ailleurs classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. De son passé, elle a conservé des palais médiévaux mais aussi un temple romain.

Evora-portugal

  • Estremoz est fortifiée et son château, situé au sommet de la colline domine toute la plaine environnante. Non loin de là, se trouve le petit village d’Evoramonte, célèbre pour son château perché en haut. On y arrive en arpentant les rues toutes blanches du village.
  • Monsaraz fait partie des mêmes petits villages. A force, on ne sait plus où donner de la tête.

Les journées étaient chaudes mais en soirée, la chaleur faisait place à plus de fraîcheur. La lumière s’adoucissait et vue d’en haut, les couchers de soleil étaient juste magnifiques. Les photos que je vous présente, ne sont pas issues de ma collection perso : quand j’y étais allée, les appareils numériques venaient à peine de sortir sur le marché et donc n’étaient pas devenus un standard.

L’extrême nord du Portugal : Braga

Dans la suite de notre séjour, nous étions allés plus au nord à Braga, avec un court passage à Porto, dont je ne garde pas beaucoup de souvenirs. Non, c’est plutôt, la campagne qui m’avait ravie. Le style était différent de l’Alentejo, le climat plus humide et plus frais. Braga avait été au programme avec cette magnifique église avec sa monté d’escaliers légendaires.

Braga - Portugal

Culture, Cuisine et la langue au Portugal

Moi qui aime la couleur bleu, j’avais été servie par la multitude d’azulejos présents un peu partout sur les murs ou décorant des fontaines.

J’ai pu apprécier la cuisine Portugaise à travers quelques plats typiques : la morue est bien à la base de la cuisine. On l’appelle aussi bacalhau et elle rentre dans plusieurs centaines de plats différents. On la retrouve en beignets, mélangé avec des oignons et des frites. A côté de la morue, d’autres poissons font partie de la cuisine, comme les sardines. Les desserts sont aussi à base d’oeufs et sont délicieux. J’en garde un bon souvenir.

Je ne suis pas venue en parlant le portugais, mais j’aurais peut-être dû l’apprendre juste un petit peu plus. Beaucoup recommandent Babbel et leur méthode d’apprentissage : cela qui nous aurait permis de mieux apprendre le Portugais et pas seulement utiliser quelques mots pour répondre poliment aux personnes que nous rencontrions. L’ami qui nous accueillait nous a servi d’interprète quand nous étions avec lui. Mais même si dans les campagnes, il y avait toujours une personne qui parlait français, nous étions un peu démunis pour nous exprimer. Je trouve qu’on arrive à mieux appréhender un voyage, un pays et sa culture quand on sait se débrouiller un peu plus dans la langue locale. Enfin, c’est ce que mes diverses expériences de vie et voyages à l’étranger m’ont appris.

Voilà, revenir sur ce souvenir, m’a permis de mesurer à quel point, nous avions fait un beau voyage et je me dis que je devrais y revenir pour retrouver cette ambiance inégalable que j’avais sentie là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.