Revoir Seattle sous le soleil !

Un week-end improvisé à la dernière minute avec ma fille, Amy. Elle doit aller revoir une université que nous avions visitée en novembre (University of Washington). Je ne fais ni une ni deux et je réserve un avion pour moi et pour elle (elle part de Denver puisqu’elle habite dans le coin, c’est nettement plus facile). Qui dit dernière minute, dit aussi, horaires à la noix pour obtenir un tarif potable : désolée mais ici, j’ai rarement vu des aller-retours aux tarifs européens à moins de 100$, alors on prend ce qu’il y a au risque d’attendre des heures et d’arriver à point d’heure. C’est ce qui se passe jeudi 9 mai, je passe donc 7h à errer dans les couloirs de l’aéroport de Denver pour arriver à Seattle, à 9h30 du soir (11h30 pour moi) et attendre encore 1h que ma fille arrive par un vol direct (oui parce-qu’on n’a même pas réussi à prendre le même vol de Denver.

Pour moi, le vol est magnifique avec un coucher de soleil qui dure 2 heures, le temps de voler entre Denver et Seattle. En arrivant au dessus de Seattle, je suis surprise que cela soit allé si vite.

Bref, un Uber après, nous sommes rendues à l’hôtel à 1h du matin, heure locale, donc 3h pour moi. Mais nous ne sommes pas au bout de nos peines car le réceptionniste nous accueille en nous disant : J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. OK, je lui demande de commencer par la mauvaise : la réponse tombe : “je n’ai plus votre chambre.” La bonne ? on vous rembourse la nuit et on vous demande d’aller dans un autre hôtel et on vous file 30 $ pour y aller. OK, on prend l’argent et les indications et on part … à pied : ce n’est qu’à 10 minutes de marche alors, pourquoi ne pas profiter de Seattle en pleine nuit, pas envie d’attendre un Uber. Les rues sont désertes et à part, quelques personnes qui dorment sous les porches, nous arrivons dans le nouvel hôtel où une suite nous attend.

Il est 1h30 quand je tombe la tête sur l’oreiller (3h30, heure de Kansas City).

Notre première journée est en fait consacrée à une série de rendez-vous dans l’université, même. Je fais la visite de l’école de droit avec ma fille, et je la laisse faire le reste seule : pendant ce temps, je prends un bain de soleil en profitant de la chaleur annoncée ce week-end là à Seattle.

Nous revenons en fin d’après midi en pleine ville avec un fou furieux (rappelez-moi de le signaler).

Et nous partons à l’affut de Seattle avec une première étape au marché qui est en fait entrain de fermer. Mais le pèlerinage devant le 1er Starbuck’s est bien sûr le but de ma fille qui est rapidement assez déçue en fait.

La place grouille de monde, le marché est fermé et nous décidons d’aller nous balader un peu, mais la fatigue et la faim auront raison de nous. La suite viendra le lendemain. Le temps en prévision est au beau : Seattle sous le soleil est comme un cadeau !

Seattle, je l’avais visité en 2016 lors d’un magnifique voyage dans le Pacific North-West entre Montana, Idaho et Washington : pour revoir les articles !

A suivre ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.