Visiter University of Washington alias U-Dub à Seattle

C’était lors de notre séjour à Portland en novembre. Nous en avons profité pour faire un saut à Seattle pour commencer notre tour d’universités avec notre 3ème fille. Ce matin-là, nous prenons la route pour Seattle. Portland-Seattle, ce n’est pas trop long et nous atteignons le campus en un peu moins de 3h.

La visite commence par la visite d’un dorm (les chambres d’étudiants), puis en seconde heure, c’est un tour du campus qui nous attend. Comme d’habitude, je suis totalement sous le charme de cette visite. Je n’en suis pas à mon premier campus, à vrai dire, je vous en ai déjà détaillé un bon paquet (voir ci-dessous).

Raconter U-Dub (University of Washington)

Cette université se situe bien à Seattle dans l’état du Washington, d’où son nom. A ne pas confondre avec Georges Washington à Washington DC ou Washington University of St Louis, située à St Louis au Missouri ou même Washington University qui se situe au fin fond de l’Etat du Washington. Et comme beaucoup d’universités, elle a un petit nom : nous l’apprenons vite : elle s’appelle pour les intimes : U-Dub (prononcez : YOU Deub ! )

Pourquoi U-Dub ?

Très simple, les américains adorent les acronymes et surtout, ils sont toujours à la recherche de façons pour en dire le minimum. Donc le University of Washington, est devenu UW soit en anglais You Dobble You et donc tout naturellement U-Dub !

University of Washington : un peu d’histoire

U-Dub a été créée en 1961, à l’origine dans Seattle, mais par la suite, elle a déménagé au nord de la ville, dans le quartier University. L’université a maintenant 2 autres campus. Elle comptabilise plus de 500 bâtiments et a 46 000 étudiants. Elle est connue pour ses recherches dans les domaines de la médecine. Sa mascotte est le Husky !

Quand l’université a déménagé dans le quartier nord de la ville, l’architecte a voulu orienter les bâtiments centraux face au Mt Rainier. On ne le remarque pas tout de suite, mais sur la place central, tout d’un coup, au loin trône, sa majesté le Mt Rainier : cette montagne, nous y avions été en juin 2016 : énorme sommet qui est en fait un volcan et qui trône au loin de ses 4392 mètre ! La vue est impressionnante et je suis restée totalement en arrêt devant. En fait, nous avons eu beaucoup de chances ce jour-là de pouvoir le voir. En effet, Seattle n’est pas réputé pour son beau temps et comme nous l’a dit l’étudiant qui nous faisait la visite : en général, je demande aux gens de l’imaginer.

Image de 1909 – Public Domain, Link

En cette journée de fin novembre, c’est encore l’automne à Seattle. Le campus est encore coloré des couleurs de l’automne. La visite est classique : un gentil étudiant nous récite un texte bien rodé en nous racontant des anecdotes et en marchant le long des bâtiments. Parfois, nous rentrons pour aller admirer la bibliothèque historique, un amphithéâtre ou une salle de travail.

University of Washington
amphithéâtre, où ont lieu des spectacles ou des rencontres

La visite des restaurants est aussi intéressante, on nous décrit les menus et on nous cite tous les endroits où les élèves peuvent aller pour se restaurer. La visite se fait en groupe, venant d’un peu partout. On voit de tout et on rigole à voir ce garçon avec son chapeau et son calepin qui prend des notes. Sa mère prend d’ailleurs le relaie de temps en temps.

Au passage, on apprend des petites anecdotes : on y apprend que Mary Gates (la mère de Bill), est considérée un peu comme la mère de tous les étudiants. Un bâtiment est nommé en son honneur.

Le soleil s’infléchie et nous terminons la visite sur la vue du Mt Rainier. Magnifique montagne que j’avais eu la chance de voir de plus près : en fait non, je l’avais aperçu de Seattle au loin, et notre visite du National Park avait été un peu dans les nuage. Il est impressionnant de loin, mais de près encore plus.

Au loin, nous apercevons le bloc de béton, la colonne qui en fait est sur la place centrale de l’université. On apprend que au départ, il s’agissait d’une colonne de chauffage et pour faire jolie, ils ont voulu en faire un monument et ont donc réalisé 3 colonnes pour en faire quelque chose de plus attractif.

La nuit tombe vite et à 4h00, nous devons redémarrer car il nous faut rentrer. Le retour n’est pas aussi simple que l’aller, et nous chopons les bouchons de Seattle et Tacoma : résultat, le retour se fait en 5h ! Heureusement, les conducteurs ici, sont sympas. Non nous ne visiterons pas Seattle. J’avais eu la chance d’y passer plusieurs jours en 2016, lors de notre tour dans le Pacific NorthWest !


Retrouvez les autres universités visitées

Harvard, TuftsUC Davis, Kansas State University, Iowa State University, Colorado State, McGill, Berkeley etc ..

7 Comments

  • Merci pour ce blog que je découvre
    J’ai appris plein de choses sur ke système scolaire américain.
    Mon fils est en 9th grade près d’Atlanta et il souhaite aller dans une université pour (ou grâce ) à son basket !
    Je comprends en vous lisant que dès le 11th grade il faudra faire le tour des universités ! Dans sa high school les recruteurs basket viennent également et il semble qu’il commence à avoir des contacts…
    Je comprends qu’il s’agit d’un marché bien organisé et il faudra etre vigilant dans le choix de l’université !
    Je me posais quand même une question sur le choix des matières que peuvent étudier les jeunes qui sont recrutés à l’université également ( ou en priorité !!) pour le niveau sportif … si vous pouviez donner quelques pistes !
    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt vos articles (qui datent de 2013) sur les tests ACT et SAT.
    Quand votre 2ème fille les a t’elle passés ?
    Est-ce toujours le même principe qu en 2013… en France tous les 4 ans il y a des réformes !!
    Nota… Je suis en France et mon fils est logé chez un coach… A distance ce n’est pas facile

    • Pour les ACT et SAT, cela reste la même chose. Pour le reste, il faut que votre fils choisisse ce qui l’interesse en fait. Il y a aussi des conseillers d’orientation qui pourront l’aider dans son lycée mais aussi à l’université.. Merci de me lire …

  • L’université au fin fond de l’État s’appelle Washington State University (Wazzu). Son campus principal se trouve à Pullman, près de l’Idaho.

      • C’est vrai qu’il est beau mais quand tu n’as pas de voiture, c’est galère. À l’époque, je trouvais celui de UW plus beau, peut-être parce qu’il n’était pas au milieu de nulle part.
        Enfin, les campus américains me font toujours rêver, même ceux des « simples » community colleges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.