Skier dans l’Ouest des Etats-Unis

Skier dans l’Ouest des Etats-Unis peut relever du rêve. Mais est-ce vraiment le cas ? L’Ouest des Etats-Unis offre un relief important et des altitudes élevées avec de nombreuses chaînes de montagnes. Du nord de la Californie au sud du Nouveau Mexique, en passant par le Colorado, l’Oregon et l’Utah, vous pourrez trouver des stations à des altitudes variables. Attention, les Hautes Altitudes sont courantes, mais l’impression d’être haut est parfois plus dû à l’altitude que aux paysages. En effet, les USA sont plus au sud que les Alpes. Il n’est pas rare de trouver encore des arbres à 3000 m d’altitude. Les forêts sont souvent faites de feuillus et les montagnes, dans les Rocheuses donnent l’impression parfois d’être des hautes collines.

OÙ SKIER  dans l’Ouest des Etats-Unis ?

EN OREGON

Vous pourrez skier sur le Mount Hood qui est une station réputée. Mais il existe de nombreuses autres stations dans la Chaîne des Cascade Range, plus au sud à Bend par exemple.

EN CALIFORNIE

En Californie, vous pourrez skier du nord au sud, du Mt Shasta dans les Cascade Range à Mammoth Lake, une station réputée où les habitants de Los Angeles aiment aller.

Dans le nord de la Sierra Nevada, un des hauts lieux du ski est bien sûr le Lake Tahoe : ce lac d’altitude est à visiter aussi bien en été qu’en hiver. Il offre de nombreuses stations dans ses environs. Juste sur les rives du lac, vous aurez l’impression de plonger dedans en skiant à Heavenly, côté Nevada. Mais la station ressemble plus à un centre ville qu’à un village alpin. Mais dans les vallées à côté, le lac est visible et offre une perspective étonnante, comme à Squaw Valley, ancienne station de ski olympique. Quand on est en haut des pistes à Squaw Valley, on a vraiment l’impression de surplomber le lac. Les pistes sont sympa et on peut même loger sur les pistes. Le petits village est piétonnier, mais le mieux si l’on veut faire des courses est d’aller jusqu’à Tahoe City.

AU COLORADO

Le Colorado est l’état du ski puisque les 2/3 de son territoire est situé dans les Rocheuses. Les stations sont nombreuses et réputées : Vail, Aspen mais aussi Breckenridge, plus familiale, mais avec un domaine skiable immense. Nous sommes passés dans les stations de Vail et Aspen en été.

Par contre, nous passons tous les hivers, une semaine à Breckenridge. Breckenridge est située entre 3000 et 3950 m d’altitude. On a le souffle court quand on est là-bas et il ne faut vraiment pas craindre l’altitude. D’ailleurs, nous avons compris maintenant, et nous y arrivons en deux étapes pour que nous nous habituons à l’altitude et évitions les maux de tête. Le domaine skiable de Breck (pour les intimes) est gigantesque et on n’a pas de mal à trouver des pistes pour tous les niveaux. Nous élisons souvent domicile dans les hauteurs en laissant en bas, le domaine réservé uniquement aux skieurs moins entrainés.

EN UTAH

L’Utah est l’autre état à considérer pour le ski : à 30 minutes de Salt Lake City, vous avez déjà de nombreuses stations. La poudreuse y est très réputée car elle est très légère. Des stations comme Park CitySnowbird, Solitude ou Alta : en tout 9 stations de ski dans les hauteurs de la ville. Vous pourrez aussi aller visiter le musée des Jeux Olympiques : il est très intéressant. J’ai un bon souvenir de cette région. La proximité de Salt Lake City était intéressante. Les paysages sont un peu déconcertant car on n’a l’impression d’être dans des collines. Le village de Park City est très mignon et a un musée très intéressant sur son histoire et l’histoire de la station.

AU NOUVEAU MEXIQUE

Les villes de Santa Fe et Taos offrent deux stations intéressantes. Si à Taos, les pistes sont difficiles et très raides, en revanche à Santa Fe Ski, juste au dessus de la ville de Santa Fe, les pistes sont plus faciles, même si l’altitude reste élevée. Ces 2 villes, sont situées en altitude et l’hiver, la neige recouvre même les places de ces 2 villes.

La station de Santa Fe Ski est en dehors de la ville, tout comme la station de Taos. Pour se loger, il vaut mieux chercher dans les deux villes car il n’y a pas de logements sur place.

EN ARIZONA

Et oui, même en Arizona, vous pourrez skier et plus particulièrement à côté de Flagstaff à Snowball. La station, bien que très au sud et à la neige aléatoire, offre cependant un beau point de vue et quelques pistes sympa. Le sommet culmine à quelques 3000 m d’altitude.

Au Wyoming

Il existe de nombreuses stations, tout comme en Idaho, l’état voisin. La station la plus connue et la plus chic est Jackson Hole au pied du Grand Teton !

Que faut-il savoir avant de partir skier dans l’Ouest des Etats-Unis ?

LE COÛT

Le coût est bien plus élevé qu’en France. En moyenne, le forfait se situe aux alentours de 100 $ avec même parfois des forfaits journée à plus de 150 $. Il existe cependant des moyens pour payer moins cher : en achetant les billets en avances dans des magasins de sport ou sur internet. Pour une semaine de ski, parfois, il vaut mieux acheter le forfait annuel en prime time, c’est à dire au mois d’octobre.

LES CONDITIONS (ALTITUDE, MÉTÉO)

Aux Etats-Unis, les altitudes peuvent être rapidement élevées. Dans les Rocheuses, Denver est situé en bas des montagnes dans la plaine et la ville culmine déjà à 1600 m. A Breckenridge, la station est à 3000 m d’altitude. Pour certains cela peut être un véritable challenge de rester à de telles altitudes. J’en ai fait l’expérience, il peut être difficile de s’acclimater à l’altitude (maux de tête, essoufflements, voir mal des montagnes).

à 12 840 feet soit 3914 m en haut du téléski le plus haut de l’Amérique du Nord

LES PISTES

Aux Etats-Unis, point de pistes rouge, mais plutôt 3 niveaux de pistes noires : single diamond : équivalent piste rouge, double diamond, équivalent noire et Extrem ski pour les mordus de ski extrème !

POUR EN SAVOIR PLUS

Je vous invite à venir lire les articles que j’ai écrits sur mes deux blogs

  • Le mal des montagnes et l’adaptation à l’altitude
  • Les 10 différences du ski aux Etats-Unis versus la France

Originellement, j’avais écrit cet article sur un site de voyage. J’en avais gardé une trace et puis le site en question a disparu alors je me permet de le re-publier en ayant apporté pas mal de compléments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.