Fort Collins à Noël version jour et version nuit

Fort Collins : une ville de moyenne taille au nord de Denver. C’est en fait la dernière ville avant la frontière avec son voisin du nord, le Wyoming. Fort Collins est située un petit peu en dehors de l’effervescence de Denver, mais profite encore de son emplacement privilégié, au bout des Grandes Plaines et juste avant les Rocheuses. Et même si les accès aux stations de ski sont un peu plus éloignés, à Fort Collins, on respire la montagne, on vit tourné vers la montagne qui a su garder encore un petit peu d’authenticité.

Définir Fort Collins

Fort Collins, c’est aussi une ville universitaire et on y respire le savoir et la jeunesse : Fort Collins abrite l’université d’état du Colorado : Colorado State University. Nous y étions donc la semaine dernière, à la mi-décembre, pour venir applaudir notre seconde fille, Amy qui graduait de son université. Ayant déjà visité la ville à de nombreuses reprises ces dernières années, la période de Noël, nous était inconnue.

Le Vieux Fort Collins était tout décoré et même si les rues paraissaient étonnement vides, c’était en fait parce-que depuis peu, les étudiants avaient fini leurs examens et donc avaient déserté la ville pour rentrer chez eux.

Un peu d’Histoire de Fort Collins

L’histoire de la ville se confond au départ avec celles des chercheurs d’or et des trappeurs français et celle du chemin de fer. On retrouve dans la ville, des tas de marques, pour indiquer et se rappeler ce qui s’est passé ici et comment la ville a été fondée.

Il suffit de baisser la tête et c’est par terre, que l’on retrouve les indications ou de regarder un peu plus loin et découvrir des panneaux expliquant l’histoire de la ville ou de sa rivière, du nom très significatif de Cache la Poudre.

La rivière de Cache La Poudre à Fort Collins

La ville est aussi très fière de ses brasseries de bières : New Belgium en est une et nous l’avions visité en mai dernier quand nous étions déjà venus pour le Memorial Day.

Noël à Fort Collins

Noël à Fort Collins, c’était retrouver cette petite ville, décorée aux couleurs et lumières de Noël : Des décorations le jour sur ces maisons tout juste sorties d’un bon western et des lumières la nuit pour ajouter à ses murs un aspect encore plus festif.

La nuit, la magie est intacte et les lumières partout,

Les rues sont toujours aussi vides, ce qui contraste vraiment avec l’animation des rues les samedis soirs.

Voilà, une belle soirée et un chouette week-end à Fort Collins. Nous sommes repartis le lendemain et avons retraversé les plaines qui s’étendent des Rocheuses à Kansas City. Voir disparaître au loin dans son rétroviseur les montagnes est toujours un crève coeur… jusqu’à la prochaine fois … mi mars !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.