The Art of the Brick : des LEGO dans tous leurs états

J’ai toujours adoré les LEGO et j’ai transmis cette passion à mes enfants. Petites, j’avais eu les premiers bonhommes LEGO. Puis, les modèles se sont perfectionnés, améliorés, jusqu’à devenir ce que c’est maintenant. Quand j’ai vu que Union Station, la gare de Kansas City, proposait une exposition LEGO, cela m’a surprise : que pouvait-on présenter de si extraordinaire ? Et donc, cet hiver, nous nous sommes rendus à cette expo : The Art of the Brick. Je dois le dire, je ne m’attendais pas à cela.

C’est l’histoire d’un gars, Nathan Sawaya, qui vint à New-York, pour faire ses études dans la prestigieuse université de NYU (prononcez : ENE WHOUAÏ YOU) et devint un brillant avocat. Mais il ne semblait pas satisfait de cette situation, malgré un certain succès. En 2002, il plaque tout et devient l’un des artistes les plus courus : il devient artiste LEGO : il reproduit des oeuvres d’art ou crée ses propres sculptures à partir des petites briques danoises.

Le résultat est impressionnant. La collection présentée lors de cette exposition l’était aussi. C’est comme une galerie d’art : on passe d’une présentation de tableaux, à des sculptures, puis à de l’art moderne pour finir par des présentations à thèmes comme la salle : Through the darkness ou la salle du dinosaure. L’exposition est itinérante mais certaines pièces sont créées spécifiquement pour chaque exposition.

Les tableaux pixélisés en LEGO

Tout commence par une collection de reproductions de tableaux, impressionnantes et vrhttp://www.brickartist.com/about-exhibition.htmlaiment très ressemblantes. Les oeuvres font appel à un panel d’oeuvres très divers.

Le saviez-vous, LEGO est la contraction de Leg Godt en danois, ce qui signifie, Joue bien.

Les sculptures Légoïfiées

A travers cette salle, on passe à travers toutes les périodes de l’Histoire et tous les territoires et civilisations.

Art moderne in Bricks

On passe rapidement dans une chambre des ténèbres : Through the Darkness room

Pour atterrir dans la salle des métamorphoses

Le dinosaure dans la jungle

On change complètement d’ambiance et on arrive, devant un dinosaure haut de 2 m.

In Piece, du tableau à la réalisation

L’exposition Art of the Brik n’est pas terminée et prend toute sa valeur dans une des dernières salles où sont exposées des oeuvres et des reproductions de Lego en même temps.

Chacune de ces pièces provient d’un tableau. Cette pièce est appelée In Piece : on peut en retrouver davantage, sur ce lien : http://www.inpiecescollection.com/nav.html

L’exposition Art of the brick miniaturisée

 

Et alors que l’exposition touche à sa fin, c’est sa réplique miniature qui apparaît, après être passé devant l’emblème de l’exposition :

Et comme il n’y avait personne ce jour-là, nous avons pu refaire un tour tranquillement pour revoir de nouveau toute l’exposition.

Ce que j’en ai pensé

J’ai été totalement impressionnée par l’ampleur des oeuvres (parce-qu’on peut parler d’oeuvres) que j’ai vu. Certaines pièces comportent plusieurs centaines de milliers de pièces de LEGO. C’est totalement fascinant. Je ne m’attendais pas à une telle richesse. L’exposition passe à Paris à la Vilette, je vous encourage à aller a voir.

Pour en savoir plus

sur l’artiste, Nathan Sawaya : http://www.nathansawaya.com/

sur l’exposition : http://www.brickartist.com/about-exhibition.html

https://www.unionstation.org/news/over-one-million-lego%C2%AE-bricks-used-create-must-see-exhibition-union-station

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *