2017 – une année contrastée chez FromSide2Side

Allez, je me mets au diapason. L’heure est au bilan annuel, je vous passe en revue cette année 2017 qui a été encore en dent de scie chez nous au Kansas. Mois par mois, je vous emmène dans un résumé de cette année.

Le bilan en chiffre de 2017 chez FromSide2Side

  • 6 passages ou séjours au Colorado
  • 5 aller et retours en voiture à travers le Kansas et le Colorado
  • 2 aller et retours (en avion) à Montréal
  • 1 week-end à Saint-Louis
  • 6 matchs de football et marching band de high school
  • 1 match de football et marching band universitaire
  • 3 concerts d’artistes : Cold Play, U2 et Katy Perry
  • 2 livres publiés sur Amazon (Comprendre le Système de Santé aux Etats-Unis et Guide Santé et Voyages aux Etats-Unis)
  • un job retrouvé et un job de perdu,
  • et 3 miracles en fin d’année.

Janvier

On commençait très fort, chez nous. Le 31 décembre avait été très sombre, l’année 2016 aussi alors, 2017 ne pouvait être que mieux. Le 6 janvier, par un froid de 0°F (-18°C), je commençais une mission temporaire dans une entreprise française, plus exactement dans un laboratoire vétérinaire. Une bonne remise en contact avec le monde du travail américain. J’ai appris beaucoup sur leur méthode de travail et c’était sympa de se remettre le pied à l’étrier.

Le 21 janvier pour l’inauguration du nouveau président, l’étage entier était plongé devant son écran d’ordinateur à l’exception de moi et d’un autre français. J’avais juste envie de disparaître sous mon bureau. Une personne est venue s’excuser de ce spectacle : je n’en revenais pas, me disant combien elle avait honte de voir ce nouveau président prendre la place de Obama. Les jours d’après n’avaient été que bruit de couloir mesurés mais outragés car chaque jour apportait déjà son lot de surprises.

Sur le blog, je vous partageais mon calendrier 2017 : chaque année, j’aime acheter un calendrier d’images vintages des Etats-Unis. Depuis quelques temps, je prends ceux des parcs nationaux.

calendrier National Park

 

Février

C’était le mois de la renaissance : mon mari retrouvait du travail après 7 mois de chômage. Le chômage américain, ce n’est pas vraiment comme le chômage français : c’est sans filet, sans aide et avec une assurance santé à payer. Je vous expliquais tout cela dans un article que j’avais fait paraître le jour où enfin, il avait retrouvé du travail.

Mars

C’était des vacances inattendues mais une bonne façon de changer d’air. Un séjour à Breckenridge au Colorado, c’était juste ce qu’il nous fallait pour se retrouver après ces longs mois si difficiles. Et puis le Colorado, c’est pour nous un vrai dépaysement.

Nous retrouvions la station de ski de Breckenridge, où nous avions déjà été l’an dernier : voir l’article sur ces vacances.

Breckenridge

Au retour, nous faisions un stop en plein Kansas dans un endroit insolite, perdu en plein dans les grandes plaines. Monument Rock valait l’heure de détour de notre chemin.

Avril : ne te découvre pas d’un fil

Faut proverbe ici, quoi que, mais cette année, le printemps était bien là très tôt, nous ayant laissé un hiver quasiment sans neige et inexistant. Mais le 20 avril, c’est la Patrouille de France qui venait nous rendre visite lors de sa tournée aux Etats-Unis. Au passage, ils venaient commémorer les 100 ans de l’entrée en guerre des USA dans la Première Guerre Mondiale. Kansas City, abritant le plus grand musée sur la Première Guerre Mondiale des Etats-Unis, ils se devaient de passer chez nous.

Nous avions aussi profité du week-end de Pâques pour nous rendre vers Saint Louis au Missouri à la découverte du Midwest français. Sainte Geneviève avait été colonisé par des trappeurs et marchants venus du Québec. Ici, on parlait français avant le Rachat de la Louisiane.

Je vous parlais alors du Fort de Chartres mais aussi de ce petit village Ste Geneviève.

J’avais fini le mois d’avril à Montréal pour venir aider ma seconde fille à rapatrier toutes ses affaires. Elle avait décidé de ne pas continuer à McGill et de revenir poursuivre ses études au Colorado. Nous avons profité de ce court séjour, pour filer plus au nord chez mon frère qui habite dans la région de Québec City, et nous avons fait un saut dans la ville.

Mai : fin de l’école et départ en vacances

Mai c’est la fin de l’école et nous nous évadons souvent en profitant des quelques jours qui sont offerts. Je partais alors en voiture avec mes deux plus petits. Seule conductrice, je conduisais les 9 h de routes qui nous séparent de Kansas City et de Colorado Spring. Nous passions 3 jours à découvrir ce coin du Colorado que nous ne connaissions pas. Une belle découverte et un bon moment aussi à 3.

Juin : la suite des vacances

Après cela, nous traversions le Colorado par les routes du sud pour rejoindre Crested Butte, où nous retrouvions mon mari pour 5 jours. Nous explorions alors la région, enchantés par ce si bel endroit.

Après ces 5 jours, nous laissions mon mari retourner au travail en avion et nous continuions notre route, en passant par Black Canyon of the Gunnison, Colorado National Monument et Aspen (article par ici et ici).

Juillet : sortie de mon premier livre : Santé et Voyages aux Etats-Unis

En juillet, je sortais mon premier livre : Santé et Voyages aux Etats-Unis. Publié avant en ebook, j’avais décidé de le publier en livre. Et ce fut chose faite après l’avoir révisé et augmenté, j’ai pu le publier via la plate forme Amazon.

Pour nous, il n’y a pas eu de retour en France cet été, mais un moment tranquille en famille au Kansas. Donc pas vraiment de choses à raconter spécifiquement sur le blog.

Août : retour à l’école et université, éclipse

Le 12 août était la rentrée des classe et même si c’est très tôt par rapport à la France, cela paraît toujours très tard après ces presque 3 mois de vacances. Mais la rentrée était aussi pour ceux qui rentraient à l’université et j’ai retraversé le Kansas et le Colorado pour apporter les affaires de ma fille dans sa nouvelle université. Elle s’était rendue en avion là-bas pour commencer cette année par un camp de marching band.

En revenant, je retrouvais mon frêre qui venait admirer l’éclipse. Nous étions en effet, non loin du Path of Totality. Mais je vous ai décrit tout cela dans cet article que j’avais alors écrit pour résumer ces temps mouvementés.

Nous en avions aussi profité pour retourner au pays des Amish.

Septembre : retour au Colorado, U2 et marching Band

Septembre a été encore un mois bien rempli avec un week-end à Fort Collins au Colorado, une virée au Rocky National Park et bien sûr un mois de septembre bien rempli avec le marching band de ma troisième en High School. Nos week-end ont été bien chargé.

Octobre : retour au Colorado bis et marching band universitaire

Octobre ne s’était pas résumé à un week-end mais ce week-end nous avait bien occupé. Un saut de puce cette fois-ci en avion nous avait amené, mon mari et moi même à Fort Collins pour aller voir notre fille jouer lors d’un match de football. Et nous avions bien fait puisque ce fut son ultime match. La voir jouer en uniforme de son instrument dans un froid glacial pendant 4h m’avait fait comprendre effectivement, qu’elle avait peut-être des choses plus intéressantes à faire. Mais le spectacle fut là et nous étions fières de la voir jouer.

Novembre : the Thanks Giving’s surprise

Il avait pourtant bien commencé ce mois-ci : entre des élections locales, laissant pas mal d’espoir pour l’avenir et une invitation inattendue pour aller au concert de Katy Perry…

Cette année, les enfants avaient une semaine pour Thanks Giving. Amy revenait aussi pour ces vacances. J’ai commencé cette semaine de vacances en faisant un saut à Montréal pour venir réconforter ma grande Mahault qui n’avait pas de congés et que je n’avais pas vu depuis juillet.

Thanks Giving c’est un moment sacré pour les américains. Un moment où tout le monde se rassemble autour d’un repas que les américains ne prennent pas souvent ensemble.

Sauf que pour nous, cela n’a pas vraiment été un moment de sérénité : 2 jours avant, mon mari a été abruptement licencié.. Yes Again ! Et là, sans raison, sans aucun préavis et sans signes avant-coureurs .. Je vous épargne le moment de stupeur, d’incompréhension et de désespoir. Je ne vous parlerai pas du manque d’humanité de son ex-boss qui a pu faire cela à un moment, si particulier dans la vie des américains, ni de son manque de tact, ni de son manque de courage pour annoncer que son entreprise n’était pas dans la santé financière dans laquelle, elle avait prétendu être.. Il a juste dit : « Sorry, it’s not going to make it !  » et c’était terminé.

Le fait est là. Mon mari est reparti pour un nouveau round de recherches et nous dans un nouveau round de doutes et restrictions.

La bonne nouvelle, c’est que nous savons maintenant que ce n’est pas éternel.

En attendant, que ce qui crient faussement à la reprise économique en remerciant le commandant en chef, se taisent : je n’ai jamais eu autant d’amis franco-américains dans la même situation que nous. Alors on s’appelle, on s’entre-aide entre nous, on se soutient parce-que ce n’est pas facile de vivre cela en 2017 dans cette Amérique.

Décembre

Et décembre est arrivé si vite et comme nous avions déjà réservé nos vacances, nous avons pris le parti, de nous évader quand même pour changer d’air. Direction l’Utah en traversant encore le Colorado et le Kansas (5ème aller et retour sur ces routes) avec une étape à Denver. Nous avions loué une maison à Moab pour revenir explorer cette région que nous aimons tant. Revenir pour la 3ème fois dans ce coin nous a enchanté. Mais je reviens très vite vous en reparler. Ces vacances ont été une véritable aubaine avec 3 miracles quand même pour cette fin d’année ce qui me fait dire que nous avons de l’espoir en 2018.

  • Nous avons pu faire la route sans problème du Kansas en Utah, et ce malgré les chutes de neige dans les parties hautes de la route I-70. Quelques heures après notre passage, la route a été fermée obligeant de nombreux automobilistes à passer la nuit, au mieux dans des abris, au pire dans leur voiture.
  • Le 27 décembre, nous avons fait une balade magnifique dans la partie sud du Parc de Canyonlands (et je vais en reparler). Mais, j’ai failli y laisser ma peau quand j’ai fait une chute sur un rocher glacé et que ma tête est venue heurter une roche en me récupérant sur le sol, presque 2 m plus bas. La journée s’est terminée aux Urgences à Moab.
  • Le 3ème, alors que nous étions rentrés et que nous passions le réveillon chez des amis, j’ai pu accueillir ma soeur à l’aéroport comme prévu à 10h du soir : elle avait attrapé une correspondance à l’arraché à Chicago alors que son premier avion était parti bien trop tard et que personne n’y croyait plus. 10 mn pour changer de terminal et ce soir-là, elle a eu sa bonne étoile puisqu’elle a pu prendre au vol (c’est le cas de le dire), le bon avion. Elle était donc parmi nous pour venir prendre le champagne de la nouvelle année 2018.

Voilà où j’en suis en ce début d’année 2018. Je continuerai à tracer notre route américaine sur ce blog.

Alors, comme il se doit, je vous souhaite une belle et heureuse année : qu’elle soit bonne et remplie de lumières !

12 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *