Olympic National Park, côté Océan les plages

Après notre belle balade très verte dans la Rain Forest du parc national de Olympic, nous sommes redescendus en direction de l’Océan… l’Océan Pacifique. Impressionnante côte, découpée au gré des vents et des courants, la plage était grande, coincée entre une rivière qui descendait du Mount Olympic et les falaises. La Push, un petit village côtier protégé par une digue et de l’autre côté, cette plage où gisait des arbres déracinés et laminés par les vagues. Au loin, des rochers ça et là, accrochaient le regard. Quel contraste avec la neige du matin, puis l’enfer vert et humide de l’après-midi. Sans le savoir, nous venions d’entrer dans une minuscule réserve indienne (Quileute Indian Reservation).

Le temps s’était dégagé et la lumière était sublime sur la plage de First Beach.

Les vagues étaient franches. Les surfers en profitaient aussi. La balade le long de la plage nous a fait respirer le bon air du large. Les rochers se découpaient au loin en petits îlots inaccessibles.

Nous avons arpenté une petite heure cette plage, hypnotisés par le spectacle.

Puis, nous avons filé de nouveau vers une autre plage, roulant au passage devant un détecteur de vampires : le film Twillight a été tourné dans la petite ville de Forks, non loin de là.

Entre temps, le temps avait changé, c’est un arc-en-ciel qui nous a accueilli.

olympic-ocean-1

Le spectacle sur la plage Rialto Beach, n’avait plus rien à voir : un amoncellement de troncs d’arbres et le temps incertain donnaient au lieu, une ambiance de fin du monde.

 


Cet article fait partie de la série d’articles relatant notre voyage que nous avons fait en juin 2016, en partant de Boise, Idaho, en passant par le Wyoming, le Montana puis l’Etat du Washington. Vous trouverez le résumé de ce voyage par ici : http://www.fromside2side.com/2016/06/retour-voyage-nord-ouest-etats-unis.html

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.