Ce qui me choque aujourd’hui dans les élections américaines (4)

et comment elles pourraient être truquées ?

Je me dis qu’il faut absolument que j’écrive cet article avant que cela soit fini parce-que non seulement j’ai été choquée par cette campagne, mais la rhétorique d’un des candidats de ces derniers moments devient vraiment inquiétante pour la sauvegarde de la démocratie. Dans cet article, je vous explique comment, à mon sens, le vote lui-même peut être truqué par le processus même du vote dans les bureaux de vote. Etant française mais devenue américaine, j’ai acquis mes réflexes de démocratie, en France : ici aux US, voici ces petits trucs qui me gênent et qui a mon sens mériteraient d’être améliorés. Attention, j’ai toute confiance dans le peuple américain, qui a un grand sens de la démocratie, de l’honnêteté et du devoir civique, mais malheureusement, un candidat a échauffé les esprits de façon malsaine et c’est cette rhétorique qui vient bouleverser cette honnêteté.

voter_aux_us-4

Ce gars (pour ne pas le nommer) a crié au loup toute la campagne mais depuis quelques temps, se voyant perdre, a dénoncé les hypothétiques résultats en disant que les élections seraient truquées, et incitant ses partisans à surveiller les gens, le jour des élections. Il n’a pas admis qu’il accepterait les résultats (sauf si il gagne). Sa paranoïa ou son narcissisme au choix, lui font croire que forcément il va gagner et que si il ne gagne pas, c’est qu’il y a complot. J’en ai froid dans le dos en fait.

La carte d’identité avec photo (photo ID)

De nombreux états ont mis en place des contrôles d’identité avec des “Photo ID” (carte d’identité avec photo) pour les votants : ce qui semble à première vue évident et normal pour nous français. N’avons nous pas cela en France ?

Sauf que aux US, il n’existe pas de carte d’identité : pour avoir une carte d’identité, il faut passer le permis de conduire ou alors avoir une autorisation de port d’armes, ou se faire faire un passeport tout en ayant produit un acte de naissance qui est délivré par l’hôpital où vous êtes nés (ou un certificat de naturalisation).

Imaginez, vous êtes un pauvre dude du fin fond de la Louisiane, black en plus et né dans les années 50 à la maison dans une famille de 10 enfants, ça m’étonnerait que vous puissiez retrouver une preuve de votre naissance et peut-être vous n’avez pas de permis de conduire parce-que vous êtes trop pauvre. Bref, laissons là ce non-sens. Oui il faut bien avoir une carte d’identité pour voter, cela me semble évident mais alors, l’état devrait être en mesure de la fournir, vous ne trouvez pas ?

Même si le vote se fait en présentant son papier de convocation de vote (si vous êtes inscrit sur les listes), vous ne pouvez pas voter deux fois puisque vous êtes répertorié de façon informatique quand vous votez.

Surveiller les élections

Pour en revenir à nos élections, dans plusieurs états, la justice a été saisie pour éviter justement que les partisans de Trump aillent “surveiller” les élections. D’ailleurs en Louisiane, c’est le KKK, lui-même qui a dit qu’il surveillerait les élections. Je vous laisse imaginer le truc.

Mon expérience de vote

Mais si j’en reviens à mon cas, je peux le dire, être intimidée ou subir des intimidations pourraient très bien arriver. Attention, cela ne m’est pas arrivé mais je ne me suis pas sentie à mon aise quand je votais pour deux raisons :

  1. Je ne pouvais pas m’isoler loin du regard des autres : on m’a placée sur une machine, on m’a gentiment donné quelques instructions, et la personne en question s’est éloignée, me laissant tranquille. Mais j’imagine bien quelqu’un de fragile entrer et se faire “aider” par quelqu’un de mal intentionné qui pourrait rester à proximité voire derrière son dos. Ca prend quand même pas mal de temps pour voter, vu le nombre de questions.
  2. Quand j’ai eu fini de voter sur la machine, j’ai récupéré dessus, une carte à puce qui m’avait été affectée et qu’on m’avait donné au contrôle d’identité. Quand j’ai quitté la pièce, j’ai du la donner à une dame : ce n’est pas moi qui ai mis la carte dans l’ordinateur central rassemblant les résultats : c’était comme si on me récupérait mon bulletin de vote et qu’on me disait : “t’inquiète, on va le mettre dans l’urne”. Je suis partie mal à l’aise, tout en ayant toute confiance dans ces gentils volontaires souriants.

Voilà mon expérience avec mes yeux de française, mes habitudes de française. J’ai toute confiance dans mon état car il y a un climat tranquille pour cette campagne ici, cela tient à la mentalité des gens, mais aussi au fait que nous ne sommes pas dans un état déterminant. Sans surprise, c’est Trump qui va gagner au Kansas avec une marge confortable. Mais comme je le disais dans un article précédent, se jouent ici aussi le sort des chambres des sénateurs et députés du Kansas et de Washington.

Mais imaginez un endroit dans un état clé où chaque vote compte, où c’est à cet endroit que l’élection va se jouer, où les gens ont été échauffés par une rhétorique malsaine d’un candidat sans foi ni loi, avec des gens qui seront là à surveiller, à intimider peut-être allant plus loin…

D’ailleurs, un premier constat de fraude a été trouvé : une supportrice de Trump en Iowa qui étant persuadée que les élections étaient truquée, voulait voter 2 fois.

Sources : 

http://www.vox.com/policy-and-politics/2016/11/2/13500650/trump-fake-voting-ads

http://www.politico.com/story/2016/11/suppress-black-vote-trump-campaign-230616

http://www.wsj.com/articles/rnc-says-its-not-working-with-trump-campaign-on-ballot-security-1478130073?mod=e2tw

 

30 Comments

  • Alors moi, naïve que je suis, le truc qui me choque le plus je crois, c’est d’apprendre dans ton article que le KKK existe encore 😮😲😨😭 Et en second, la façon dont se déroule le vote… Il y a largement place à la fraude… 🤔😕

    D’ici, en France, on prie (façon de parler !) Pour que Trump ne passe pas…

    • il a été dissous mais il existe encore dans les esprits .. ce David Duke a “endorsé” Trump assez tôt et quand il l’a su Trump a fait semblant de ne pas comprendre d’où il venait, il l’a dénoncé sous la pression un jour après (cf la vidéo de Trevor Noa dans l’article précédent )

  • Ici en Californie, où notre vote est plus que determinant avec nos 55 electoral college votes, il n’y a pas besoin de presenter une piece d’identité avec photo pour voter.
    Par contre afin de pouvoir voter, il faut être inscrit sur les listes électorales et afin d’y être inscrit, on doit prouver qui on est et surtout si on est bien un citoyen US de plus de 18 ans.
    Toutes ces conditions rendent tout de meme le vote double frauduleux impossible et même en imaginant que quelques huluberlus puissent arriver à la faire, je ne suis pas persuadé du tout que cela puisse changer quoi que ce soit au résultat final car le nombre de bulletins frauduleux émis serait bien trop faible afin de peser dans la balance.

    La premiere raison passe par la décentralisation des bureaux de vote, ensuite le nombre énorme de bureaux de vote et finalement, afin de tricher au moins une personne officielle dans le bureau de vote doit être complice, ce qui est quasi impossible de l’être sans se faire repérer par un autre assesseur.

    Toujours ici en Californie, on peut voter un peu comme on veut:
    – par la poste et/ou en avance en renvoyant au plus tôt son bulletin de vote dans le mois precedent l’election.
    – ou tout simplement en allant voter en personne le jour de l’election dans le bureau de vote de là où on depend.

    • “Ici en Californie, où notre vote est plus que determinant avec nos 55 electoral college votes” : euh, non, en fait, c’est pas déterminant du tout vu que la Californie vote toujours démocrate, et ne va pas changer pour cette élection. Les états déterminants sont les “swing states”.

      • exacte c’est ce que je voulais dire : 53 c’est vrai mais il y a aussi une écrasante majorité de démocrates : d’ailleurs les candidats ne sont pas vraiment venus en Cal il me semble ..

        • “les candidats ne sont pas vraiment venus en Cal il me semble ..”
          Ca, je ne sais pas. Mais, alors, qu’est-ce qu’ils sont venus à Pittsburgh et dans ses alentours …. Ils y sont encore aujourd’hui !!!! (Selon CNN, Bucks county -près de Phila- et Allegheny county -qui englobe Pittsburgh- sont dans le top 10 des comtés déterminants de cette élection. Mais vivement mercredi qu’on retrouve une vie normale !!! 😉 )

      • La Californie n’est pas déterminante, elle est super déterminante.
        Elle représente tout de même 55 électoral collège votes sur les 270 nécessaires.

        La preuve est que pour gagner l’élection, Trump doit de ce fait gagner impérativement tous les swing states plus tourner Républicain au moins un état traditionnellement Démocrate et ça c’est “grâce” au poid déterminant du vote Californien.

        • oui mais olivier elle n’est pas déterminante maintenant car elle est largement démocrate : il n’y a pas de bataille comme en Floride ou cela va se jouer à quelques dizaines de milliers de voix près .. et où cela peut faire basculer le résultat. Preuve, je ne pense pas que vous ayez eu beaucoup les candidats alors qu’ils viennent de passer un temps infini en North Carolina, Pensylvannia et floride et même New Hampshire ..

          • Mais si, les des sont jetés de toutes les façons car Hillary n’a plus qu’à gagner un seul swing State demain et sera élue, peu importe ce que fera ou pas Trump car elle est théoriquement déjà à 268 électoral collège votes.

          • les dés ne sont jamais jetés, surtout aux US avec le vote du college electoral

        • C’est comme si vous disiez que le Texas est super déterminant car c’est un état très peuplé (qui compte le plus de grands électeurs après la Californie). Non, ces deux états comme beaucoup d’autres ne sont pas déterminants, les campagnes de Clinton et de Trump ne s’y intéressent absolument pas, il n’y a aucune chance que tout à coup la Californie vote Républicain ou le Texas Démocrate.
          Les états déterminants sont les battleground states, et ceux qui ‘lean Democratic’ ou ‘lean Republican’. Donc la Floride principalement, la Caroline du Nord et le New Hampshire, avec une poignée d’autres.

          • C’est justement parce qu’il y a des grands électeurs et que l’on sait qu’il en faille 270 pour être élu, qu’a un certain point de la campagne il soit tout a fait possible de dire que les des sont jetés.

            Dans l’exemple actuel, il manquerait que deux grands électeurs à Hillary pour arriver au chiffre magique des 270…

            La Californie a voté pour le president qui a été élu depuis au moins FDR (à l’exception de W Bush)… c’est pour dire comment ses 55 electoral college votes sont determinants.

          • Mais non.
            La Californie, à cause principalement de l’immigration, devient de plus en plus Démocrate. Ce n’est pas un état déterminant. Si elle était déterminante, comme vous l’a dit Isabelle, les candidats y feraient campagne. Non, elle est acquise aux Démocrates, point.
            C’est bien de revenir à F.D. Roosevelt qui est mort il y a plus de 70 ans mais 1- la Californie, comme les USA, a changé totalement, l’immigration y est très importante, l’augmentation de la population aussi, et 2- au moins, soyez sûr de ce que vous avancez … JFK doit s’en retourner dans sa tombe 😉

            Je m’arrêterai là car je sais très bien que vous voulez toujours avoir le dernier mot, que ce soit sur d’autres blogs d’expatriés ou sur des forums. Et je vais éviter de perdre encore plus mon temps à vous répondre. Vous êtes sûr que vous n’avez pas voté Trump ???

          • Ok on ne va pas se battre sur mon blog, on est entre gens de bonne compagnie .. c’est vrai Olivier que vous jouez un peu sur les mots : je pense que l’ambiance en cal n’a rien à voir avec celle de Floride où là cela a été une autre paire de manche .. Restons calme SVP et pas de sous entendu scabreux sur mon blog svp … 2 vidéos passionantes sur l’histoire des US : http://www.vox.com/2016/11/7/13551342/democrats-history-hillary-clinton-obama et https://youtu.be/s8VOM8ET1WU

  • En effet, rien que le fait que des gens “surveillent” les élections est perturbant. Bien sûr le fait que ce soit le KKK l’est encore plus, mais “surveiller l’élection” ça fait un peu ambiance dictature. Je sais que ce terme est un peu excessif, mais quand on voit ça + la non reconnaissance des résultats (sauf s’il gagne) + la tournure que ça prend à quelques heures de la fin de la campagne… ça fait un peu flipper. A côté de ça, le débat de la primaire des républicains c’est le pays de Candy !
    J’ai hâte que ça se finisse… j’imagine que toi aussi !!

    • exact : en fait, il y a des partisans des deux partis sur place mais là il veut qu’il y ait des escouades de gens .. ça fait peur

    • en 2004 la présidence s’est joué sur la floride : Al gore a gagné le vote populaire mais a perdu la floride à quelques dizaine de milliers de voix .. la floride avait mis pas mal de temps à annoncer ses résultats tout comme en 2012 : ils ont mis 24h parce que c’est trop serré

        • ok .. pardon : je voulais vérifier avant d’écrire : bref l’idée y état : merci pour le fact checking

      • Al Gore avait certes gagné le vote populaire à l’echelon national mais pas le vote populaire de la Floride, sans quoi il aurait eu tous les grands électeurs de Floride et aurait donc été élu.

        Le chiffre magique c’est pas la majorité du suffrage universel mais c’est 270 grands électeurs minimum.

        • Bon Ok, Olivier : est ce que tu es allé voter parce que c’est le plus important .. de toute façon, ce soir : la cal va être dem mais pas sure pour la floride .. quant au Kansas : ils auront voté trump mais pas sur que le state senat ou le Ks house n’aie pas un ou deux dem de plus …

          • Voter pour le candidat Démocrate ou pas en Californie, c’est pas ça qui va changer la face du monde… par contre ce qui est important de faire en Californie (comme ailleurs), c’est de voter Democrat pour essayer d’obtenir une majorité Democrat au congrès (Sénat et Chambre des Représentants) car si on veut une présidence réussie, autant éviter une cohabitation sterile.

  • Ce qui est clair c’est que l’on s’est bien TOUS trompé et l’histoire vient de nous montrer qu’il n’y a aucun swing states quand un des deux candidats est invendable.

    Ce qu’a réussi a faire Trump hier est une performance inimaginable à réaliser si ce n’est contre un candidat préalablement haï.
    Merci le DNC, vous êtes les premiers responsables de cette catastrophe.

    • oui tu annoncé très sur que il n’y avait aucune chance pour qu’elle perde.. j’ai toujours dit qu’il y avait des failles

  • Hier j’ai appris que le taux d’abstention a été nationalement de près de 47%…

    Donc ce sont les abstentionnistes qui ont élu Trump et c’est certainement la raison qui expliquerait que tous les sondages se sont trompés car ils n’avaient pas intégrer une non participation si élevée.

    • non il faut arreter de chercher des raisons qui n’en sont pas : il a été élu parce que PERSONNE n’a vu ce qui se passait dans les campagnes : des déserts d’éducation, des déserts économiques. Il faut juste sortir des grandes villes pour se rendre compte que l’Amérique est malade. Il a su finalement captiver l’attention de ces gens là … à voir la poignante allocution de Joe dans Morning Jo ce matin. Je l’ai vu cette Amerique, mais moi aussi j’ai été aveuglée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.