Vivre les élections américaines 2016 au Kansas (2)

Après vous avoir parlé dans un article précédent des élections américaines 2016, comment nous le vivons au quotidien, je reviens pour témoigner de notre réalité au Kansas. Le Kansas est un état situé en plein Midwest, un état très conservateur partagé en fait, entre un quart nord-est assez progressiste, concentrée autour de la ville de Kansas City, qui elle, se situe au Missouri, et le reste de l’état, hyper rural et très conservateur. Au primaire, le Kansas a voté par caucus, pour Ted Cruz et Bernie Sanders.

Tout à l’heure, je suis allée voter : vote en avance. Ouf débarrassée, et j’évite les foules des derniers jours.

voter aux us

Les élections 2016 locales

Samedi dernier, alors que je reviens des courses, je vois mon mari devant la porte de notre maison en grande discussion avec une femme. Je gare la voiture et m’approche : elle se présente, elle est la candidate démocrate à la Chambre des Députés du Kansas. Trop contente, je lui pose plein de questions et en quelques paroles, elle m’éclaire sur les candidats de notre circonscription.

Et oui, car nous votons non seulement pour élire le Président et son VP, mais aussi pour d’autres candidats (et ce n’est pas le cas de tous les états). Nous devons élire :

  • un député pour le parlement de l’état fédéral (Washington : le Kansas en a 4, ils sont élus pour 2 ans) et
  • un sénateur pour le Sénat de Washington (élu pour 6 ans, il y en a 2 par état),
  • mais aussi un député pour le Parlement du Kansas et,
  • un sénateur pour le Sénat du Kansas (pour le gouverneur, ce sera dans 2 ans)
  • Ensuite, il y a encore tout un tas de postes à pourvoir, des membres pour diverses organisations dont le board du school district, le shérif, etc
  • mais il faut aussi confirmer dans leur fonction des juges de la Cours Suprême du Kansas et c’est là que cela se complique car il faut aller à la pèche à l’information.
  • et deux propositions de loi : une sur le droit à la chasse et l’autre sur un prélèvement d’impôt pour financer un bâtiment public de notre county. Le nombre de propositions n’est pas élevé, j’ai entendu à la radio, que la Californie en a 17.

Donc, le bulletin de vote comporte une vingtaine de lignes au Kansas. On peut voter en avance dans un bureau de vote (c’est ce que j’ai choisi), on peut aussi voter par correspondance, ou le jour J.

Quand on rentre, il y a un nombre incroyable de volontaires qui sont là pour guider, enregistrer, et expliquer, la fameuse machine, à vote. Pas trop d’intimité, les gens qui passent derrière moi peuvent voir pour qui je vote. Le tout ne m’a pris que 5 mn, j’avais préparer mes réponses.

Les élections 2016 locales

Et ce qui se passe localement est très intéressant : aux primaires locales, le 2 août, de nombreux députés en postes, républicains, n’ont pas été confirmés dans la course aux élections : ils étaient pour la plus part des personnes de la même trempe que notre gouverneur : ce sont des candidats républicains plus modérés qui ont gagné.

Il faut savoir, que le Kansas est sous la gouvernance, d’un gouverneur républicain ultra conservateur, qui a mis par terre l’économie de l’état en diminuant dramatiquement les impôts envers les sociétés, en espérant augmenter ainsi les embauches et les investissements locaux. Mais cela ne s’est pas passé exactement comme cela aurait dû. Du coup, les recettes n’ont pas suivi, mettant à mal l’économie de l’état et le premier poste touché par les restrictions, a été l’éducation, avec une baisse des dépenses de ce côté-là. Dans le coin, les écoles étaient réputées de très bonnes qualités et là, faute de moyens, le niveau baisse et le mécontentement monte.

Et puis, il y a les démocrates qui arrivent derrière et récupèrent les pots cassés.

Le député pour Washington, Kevin Yoder, voit ainsi sa marge confortable se fragiliser (élu avec 60% des voix en 2008, et 68% en 2012), il n’est maintenant qu’à 4 points d’avance devant son rival démocrate dans un sondage récent… Pendant ce temps, je vois passer de nombreuses pub négatives sur lui sur Facebook, directement payées par le parti démocrate national. En riposte, le candidat républicain et député en poste, Kevin Yoder, a fait installer dans la ville d’énormes panneaux avec son nom.

Du côté des représentants locaux, c’est encore très intéressant : je n’ai pas trouvé de sondages, mais ce que je vois dans les rues est assez significatif : je vois beaucoup de panneaux pour les démocrates, dans les rues partout dans la ville. Maintenant que je connais leur nom, il est plus facile de les repérer car il ne faut pas se fier à la couleur des panneaux pour comprendre : le rouge est peut-être la couleur des Républicains, il n’en reste pas moins, qu’ils utilisent souvent la couleur bleu pour leurs panneaux et vice versa.

voter_aux_us-1

Contrairement à la campagne de 2012, il y a peu de panneaux dans les rues pour le candidat à la présidence républicain (Trump) : à croire que les gens ont honte. Mais en nous baladant, dans la ville de Kansas City (côté Missouri), ces derniers jours, j’ai été étonnée de voir le nombre de panneaux démocrates pour Hillary. Au fait, j’ai oublié de vous préciser, mais Tim Kayne, le VP de Hillary est du coin : il a grandi côté Kansas à Overland Park (la commune d’à côté) et allait à l’école côté Missouri dans la ville, dans une école privée catholique.

Côté Kansas, depuis un mois, je me suis rendue dans divers endroits du Kansas, et j’ai été frappée de voir que même dans des endroits reculés et ruraux, il y avait peu de panneaux pour Trump. Bien sûr, j’en ai vu quelques un sur l’autoroute, mais dans les villes et villages, encore la même constatation, les gens s’affichent peu pour ce candidat qui décidément est bien embarrassant : aux Primaires, c’est Ted Cruz qui avait gagné pour les Républicains et Bernie Sanders pour les Démocrates….

Etonnant Kansas !

6 Comments

  • Donc tu veux dire que les gens vont éventuellement voter pour D. Trump sans l’assumer ou en tout cas l’afficher ?
    Sinon, je me suis perdue avec tous les gens que vous devez élire ahaha ! Mais c’est très intéressant ce point de vue d’insider 🙂

  • Effectivement en Californie cette année il y a beaucoup de propositions référendaires dont:
    – pour ou contre la peine de mort en Californie,
    – pour ou contre la légalisation de la marijuana,
    – pour ou contre le port des préservatifs dans les films pornos tournés en Californie et a mon sens la plus importante de toutes qui constitue à interdire que la Californie paye plus cher pour les medicaments que le prix payé par l’état federal et aussi (j’allais oublier) autoriser à ce que la Californie puisse faire appel auprès de la Court Suprême pour révoquer “citizen united”.

    Ça fait deja une semaine qu’ici nous avons voté, plus qu’une semaine a attendre et ce sera terminé bien que je pense que c’est deja terminé depuis un moment deja car Trump est dans la quasi impossibilité d’atteindre le chiffre magique des 270 electoral college votes et le 45ème President des USA sera une Présidente.
    Ce n’est pas une question d’obtenir la majorité du vote populaire pour être president, c’est d’obtenir un minimum de 270 Grands Electeurs ce que les sondages semblent tous d’ignorer car ils donnent des pourcentages de votes populaires ce qui ne veut rien dire. Contre Al Gore, W Bush avait bien été élu sans remporter la majorité du vote populaire…

    • Merci Isabelle pour ces intéressantes précisions car en France on entend beaucoup parler des élections aux US mais c’est assez compliqué à saisir.

      Olivier ce que vous écrivez c’est exactement ce que j’ai entendu ce matin aux infos: “ce n’est pas une question d’obtenir la majorité du vote populaire pour être président, c’est d’obtenir un minimum de 270 Grands Electeurs “!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.