Le gigantisme à l’état pur, Visite de l’usine Boeing à Seattle

A la fin de notre séjour à Seattle, nous avions prévu la Visite de l’usine Boeing. A prime abord, cela ne choque pas, mais quand on y regarde de plus près, l’usine Boeing de Seattle est immense. On y entre par ce hall, qui n’est en fait que la vitrine de l’usine. L’usine Boeing est une vraie ville à elle seule. Rapidement, après avoir payé ou montré son billet, vous êtes entraînés dans une salle de cinéma : le show commence. Vous entrez alors dans une autre dimension : celle du gigantisme, celle de l’aviation, celle de Boeing. A partir de ce moment-là, les photos sont strictement interdites.

Visite de l'usine Boeing

Après un petit speech, la fierté américaine au bout des lèvres, le tour commence. Le groupe est divisé et c’est dans un autocar que vous montez. Le discours est rodé à la virgule près. Mike, notre guide, est un ancien pilote, il est passionné, il est passionnant. Premier arrêt, devant la bouche béante de ce hangar gigantesque : entre temps, vous avez appris, qu’il est le plus grand bâtiment au monde (avec une surface de 399,480 m2 et 13,385,378 m3). Y sont assemblés, les 747, 767, 777 et 787. Chaque avion n’est construit que sur commande. Des lignes sont établies sur une ou deux rangées, où se succèdent 3 à 4 avions à différents stades de sa fabrication.

Vue du ciel de l'usine Boieng à Seattle

Nous entrons dans un immense couloir lugubre et on nous dirige vers un immense ascenseurs qui peut contenir jusqu’à 100 personnes. Nous arrivons alors sur une plate-forme au dessus d’une ligne. On y voit les gens y travailler : il y a des bureaux sur d’autres plate-formes, des ouvriers sur les carlingues qui sont en train de souder ou visser. Ce que nous voyons est en fait, la vision d’une fourmilière où tout semble fonctionner selon un plan bien établie. On y voit les différents stades d’assemblage des avions. Chaque avion est unique car comme, chaque avion répond à une commande spécifique, le constructeur s’adapte dès le début aux cahiers des charges de la compagnie. A la fin du processus, intervient la peinture, et se dessine alors le destinataire de l’avion.

La visite dure un peu moins de 2h, et nous voyons toujours escortés de Mike, 3 lignes d’assemblage. On nous explique certaines techniques, comment la chaîne bouge, les mouvements des carlingues dans le hangar, la peinture des carlingues, et même la sortie des avions. Tout est impressionnant, tout est gigantesque.

Après avoir déambulé d’une chaine à l’autre, nous retournons dans le bus, et la visite se termine, propulsés dans le Magasin de souvenirs. Voilà, même les petits profits sont les bienvenus.

Ensuite, il est possible de se rendre dans le musée adjacent et même monter sur le toit pour admirer la vue sur l’aéroport improvisé, où décollent pour la première fois tous ces Boeing fraichement fabriqués.

Visite de l’usine de Boeing : mes impressions

Ayant déjà visité plusieurs usines, dont celle de Harley Davidson  à Kansas City (par ici), je suis toujours autant intéressée et étonnée de voir les processus industriels et l’ingéniosité de l’assemblage. La visite de l’usine Boeing de Seattle, était en fait, bien au delà de mes espérances. Tout est énorme : l’infrastructure, la logistique. Chaque chiffre est outrancier : la longueur des câbles de l’usine, le nombres de livraisons par jour, l’immensité des chaines de montages …

L’usine Boeing : les chiffres

L’usine est comme une mini ville :

  • 13 000 employés y travaillent en 3 shifts.
  • 17 000 repas y sont servis tous les jours dans quelques 19 restaurants.
  • 150 000 personnes visitent l’usine chaque année,
  • Naissance du 747 : 1966,
  • en 1968, les tours de l’usine commencent.

Visite l’usine Boeing de Seattle : comment faire ?

L’usine se trouve à l’extérieur de Seattle, dans le Nord Est. Prévoyez du temps pour vous y rendre.

Pour visiter l’usine, vous pouvez réserver directement à l’avance votre billet via ce lien : Visite de l’usine Boeing à Seattle

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.