Seattle, du haut de la Space Needle

Après notre balade dans la ville à pied et sur l’eau, nous avons voulu nous élever et aller voir de haut, ce que Seattle nous réservait. Nous avons donc pris le chemin de la Space Needle, cette tour emblématique de la ville, le must see in Seattle. Quelle chance ce jour-là, il faisait beau et la vue allait bien au delà de la ville, nous laissant voir au loin, le fameux Mt Rainier que nous devions visiter quelques jours après.

space-needle

L’Histoire de la Space Needle

La visite commence par l’attente dans une longue file. Une fois entré dans la tour, des panneaux sur l’histoire de la tour permettent de faire passer le temps. Peu à peu, l’ascenseur se rapproche, et la tour n’a plus de secret pour les visiteurs qui s’engouffrent pour monter en un temps record vers le haut.

C’est en 1959, que l’idée vint à un artiste, qui s’empressa alors de réaliser une ébauche sur une serviette en papier d’un restaurant. Première ébauche d’un projet qui devait voir le jour en 1962 pour l’exposition Universelle de 1962. C’est le 21 avril 1962 que la Space Needle fut inaugurée.

Quelques chiffres

seattle-space-needles-13

  • Sa hauteur (jusqu’en haut de l’aiguille qui la termine) : 605 feet (185 m)
  • L’observatoire est à 520 feet (159 m)
  • Il y a un restaurant en haut qui tourne qui est à 500 feet (152 m), son diamètre est de 94,5 feet
  • Les fondations vont jusqu’à 30 feet en dessous (10 m)
  • Quand la tour a été construite, c’était le bâtiment le plus haut à l’ouest du Mississipi,
  • 2 des ascenseurs sont à haute vitesse et mettent 43 secondes pour atteindre le haut.

Du haut de la Space Needle

Du haut de la Space Needle, la vue est bien sûr à 360°

vers le nord

retour vers les Cascade Ranges, où nous étions quelques jours auparavant, vers l’est, la vue est presque plate à perte de vue.

 

vers le sud

Le Mt Rainier offre une vue spectaculaire. Imposante montagne aux neiges éternelles, qui émerge au milieu d’un paysage assez plat : le Mt Rainier dont l’altitude est de 4394 m d’altitude. Du haut de la Space Needle, sa stature est imposante.

vers l’ouest

Vue sur la Baie et vers Olympic National Park qui nous attendait aussi le lendemain

seattle-space-needles-11

 

Pour aller au sommet de la Space Needle

Il est facile de se rendre au sommet de la tour, mais il vaut mieux néanmoins réserver. Si vous voulez éviter la foule et allier en même temps les 5 must view de Seattle, vous pouvez opter pour ce pack de 5 activités à faire absolument à Seattle (avec entre autre, une croisière sur la baie).

Le Mt Rainier vous fascine mais vous n’avez pas vraiment prévu d’y aller plus d’une journée, des excursions pour une journée d’évasion peuvent vous y amener. Le dépaysement est assuré.

Idem pour le Olympic National Park, une journée pour découvrir ce magnifique parc, c’est peu, mais c’est toujours mieux que rien, et vous ne le regretterez pas.

seattle-space-needles-14

Ce que j’en ai pensé

Je crois que mon guide, le Moon, Handbook, l’avait dit : “Even for those who dislike the trapping of touristy venues, the spectacular view is worth at least one trip up the zippy bronze elevators.” A faire si le temps le permet, la vue est à couper le souffle.

Prochain article sur la région : la visite de l’Usine de Boeing, à ne surtout pas rater.

———–

PS : les liens vers le site partenaire Ceetiz, sont des liens partenaires qui vous emmènent vers des présentations d’attractions présenté à des prix compétitifs. J’ai selectionné avec soin ces liens pour vous présenter des solutions faciles pour préparer votre voyage. En réservant via ce biais, Ceetiz me reverse une petite part, ce qui me permet ensuite d’entrenir la maintenance du blog. Merci d’avance.

5 Comments

  • Superbe. Tes deux articles sur Seattle donnent vraiment envie, surtout que j’ai une amie qui y est allée également cet été et elle a adoré. Le mont Rainier est majestueux avec sa neige éternelle. Je ne sais pas pourquoi mais ça me fait penser à Tokyo avec la vue sur le Mont Fuji que l’on peut voir par beau temps. C’est assez irréel la montagne au loin dans un paysage urbain. À bientôt pour la suite de ton périple 🙂

    • Je ne connais pas Tokyo, mais c’est vrai que cette montagne sortie de nulle part était fascinante. oui je continue mon périple

  • C’est vrai que la vue est superbe, mais nous n’y sommes pas monté quand nous sommes allé à Seattle… comme le dis ton guide, on a pensé que c’était un peu trop touristique aha ! Par contre on l’a fait à Chicago, cherche la logique 😀
    Tes photos sont très belles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.