Mon premier vote aux Etats-Unis

Et oui, c’est peut-être passé inaperçu en Europe, ou même dans certains endroits aux Etats-Unis, mais au Kansas, nous avons voté mardi 2 août pour les primaires des élections annexes à l’élection présidentielle et c’était la première fois que je votais aux US, mon premier vote en tant qu’américaine. Je n’avais pas pu participer au caucus de la primaire des élections présidentielles en mars. Chez nous (et ce n’est pas pareil dans les autres états), il fallait voter pour déterminer quels seraient les représentants susceptibles de concourir pour chacun des 2 partis au Sénat et à la Chambre du Kansas. De plus, il fallait faire de même pour les représentants du Kansas dans les 2 Chambres (Sénat et House) de l’état fédéral à Washington. Compliqué à comprendre à vrai dire.

L’inscription sur les listes électorales

Au Kansas (mais ce n’est pas partout pareil), en s’inscrivant sur les listes électorales, il faut mentionner à quel parti on veut s’affilier. Ainsi c’est marqué sur sa fiche d’inscription et sa carte électorale. Personnellement, je me suis affiliée aux Démocrates. Il est évident que vous pouvez voter pour qui vous voulez le jour des élections générales, mais lors des primaires (présidentielles et des représentants), vous ne pourrez alors voter que sur la liste des candidats du parti d’affiliation.

Les primaires : l’information

Avant le jour des élections, j’ai essayé tant bien que mal de me renseigner sur les candidats : cela a été un vrai jeu de pistes. Il a fallu que je comprenne que nous étions le secteur 10 pour le KS Senate, et 17 pour le KS representative.

Ensuite, s’offraient à moi, 3 candidats démocrates à chaque fois.

Mais ce n’était pas tout, il fallait aussi voter pour le poste de shérif, le State Board of education et encore un truc, que je n’ai pas compris.

S’ajoutait à cela, le fait qu’il fallait aussi se renseigner sur les candidats à l’élection aux Chambres des représentants à Washington. Chez nous, il y a deux députés Républicains.

Bref, j’attendais un peu de la doc dans la boite aux lettres, comme en France mais rien n’est arrivé. Deux candidats sont passés faire du porte à porte et nous ont refilé de la doc, mais ils étaient républicains, l’un assez progressiste, l’autre, très conservateur. Dans les rues, les panneaux fleurissaient un peu partout, mais la plupart du temps, il s’agissait de panneaux de républicains. Le jour, où je suis passée devant la maison d’une des amies de ma fille, j’ai enfin, compris pour qui j’allais voter, mais malheureusement, le jour J, je n’ai pas retrouvé Le nom sur la liste : il devait être dans un autre secteur. J’avais quand même essayé de chercher sur un site gouvernemental qui se présentaient, mais à chaque fois, il fallait aussi aller éplucher leur programme. Je suis arrivée au bureau de vote  avec en tête seulement un ou deux noms.

Le 4 juillet, à la parade, j’avais vu quelques candidats défiler. J’aurais dû prendre des notes !

Le vote : le jour J

Je suis arrivée au bureau des élections (en fait, une église réformée) un peu tremblante, me demandant ce qui m’attendait. J’ai été accueillie par 3 personnes, qui demandaient ma carte d’identité : ça aussi c’est une nouvelle loi qui fait controverse aux US mais qui n’est pas présente dans tous les états.

Avant, il n’y avait pas de contrôle d’identité, quand les gens votaient. On misait sur la bonne fois des gens. Je trouve cela plutôt normal que l’on demande la carte d’identité ou plutôt une Photo ID. Mais aux US, la carte d’identité en tant que telle n’existe pas : pour avoir une photo ID, il faut le permis de conduire ou éventuellement une arme pour le permis de port d’arme. Cette loi de « photo ID required » a été installée dans quelques états, parmi les plus conservateurs. Certains dénoncent là, une certaine discrimination, car tout le monde n’a pas forcément la possibilité d’obtenir de photo ID (comme certaines familles pauvres, et notamment des African Americans). Il me semble qu’un état qui exige une carte d’identité pour voter, devrait être en mesure de produire des cartes d’identité à tous.

bureau de vote
Une église qui sert de bureau de vote

On m’a ensuite dirigée vers un ordinateur, où un code a été rentré et l’écran démocrate est apparu : c’est bizarre, mais j’ai bien ressenti que la vieille dame volontaire qui m’accompagnait et qui avait introduit la carte codée dans l’ordinateur a sursauté en voyant l’écran.

Dans la pièce il y avait 6 écrans d’ordinateur, nous n’étions pas isolés les uns des autres. La dame m’a laissée puis je me suis retrouvée seule, face à un écran où s’affichaient des recommandations (1 page de consignes) puis l’écran suivant, où il y avait 10 listes avec pour chaque, 3 noms, dont je ne connaissais même pas le visage. Pour deux listes, j’ai pu me souvenir de noms que j’avais entrevue et des candidats que j’avais vu défiler le jour du 4 juillet.

Quant aux noms des shérifs, il n’y avait même pas de noms  sur la liste de démocrates. J’ai laissé deux cases blanches car je ne savais même pas de quoi il s’agissait. Le vote sur ordinateur était validé ainsi.

Bref, je suis ressortie un peu honteuse de ce bureau électoral, ne sachant pas du tout pour qui j’ai voté et sachant pertinemment que mon vote n’a aucune valeur, vu que je vote dans un état majoritairement républicain.

I voted - Shutterstock
I voted – Shutterstock

Mais j’ai eu mon sticker !

IMG_8894

L’expérience me servira pour le 8 novembre mais justement, ce sera plus facile, vu que ce sera un républicain contre un démocrate pour chaque case.

Mes impressions : j’ai été vraiment désorientée pour ce premier vote aux Etats-Unis, par cette pêche à l’information aux candidats. Je dirais que pour les démocrates, c’était plus facile car il y a peu de différences entre eux. Pour les républicains, il fallait faire le choix entre les différences mouvances du parti et surtout en fonction de la politique désastreuse du gouverneur .. ceci est un autre débat.

Petites explications :

A Washington, il y a le Congress composé de 2 chambres : Le Senat et the House of representatives.

Le Speaker of the House est Paul Ryan, un républicain, c’est le Numéro trois du gouvernement.

  • Le Senat est composé de 100 sénateurs, 2 sénateurs par état. Les sénateurs sont élus pour 6 ans. La chambre se renouvelle au tiers tous les 2 ans.
  • The House of representatives est composée de 435 membres, élus pour 2 ans dans les états. Les élections ont lieu tous les 2 ans. Le nombre de députés par état est déterminé par l’importance de la population de l’état. Au Kansas, il y en a 4, élus dans des secteurs de l’état. Notre député à Washington, s’appelle Kevin Yoder.

De même, au Kansas, il y a aussi, un Congress (125 membres dont 28 démocrates) avec un Senat (40 sénateurs dont 8 démocrates).

21 Comments

  • Non mais quel bazar… Je me plaignais lors des élections régionales en France dernièrement, j’avais même fait un article sur les pistes d’amélioration possibles (les infos qu’on reçoit dans nos boîtes aux lettres ne sont pas toujours complètes par exemple, faute de moyens des partis émergents) mais je suis assez choquée par ce que tu décris !
    Comme tu dis, exiger la photo ID semble normal, mais encore faut-il que chacun puisse y avoir accès, sinon c’est de la discrimination, dans le domaine du vote c’est scandaleux. Quant à avoir une information claire sur les candidats possibles pour chacun et leurs programme, pour moi il manque vraiment un système dirigé par l’État pour permettre cet accès à tous et en toute transparence (dans nos tracts on lit des choses fausses, ça devrait être interdit). Quelle horreur de permettre aux gens de voter sans réelle connaissance de cause, sans leur laisser une chance de voter pour des idées et non pour des personnages qui font parler d’eux…
    Quant à l’absence d’isoloir et à l’accès de tiers à ton opinion politique… je trouve vraiment ça limite.
    On a encore de beaux progrès devant nous à accomplir !

    • Ton commentaire était parti dans les spams. Oui tout à fait d’accord avec toi. Parce que encore, moi je lis mais la majorité, ne lit pas ..

      • Oui on ne lit pas, surtout dans des états où on vote dogmatiquement, ce qui est clairement le cas des Etats qui votent massivement républicain.
        Les électeurs en sont arrivés à un point où le dogme dépasse même leurs intérêts immédiats.

  • Depuis qu’on regarde House of Cards j’ai tenté de me renseigner sur le fonctionnement au niveau fédéral, mais au niveau local, le shérif par exemple et les vote sepcifique, genre le vote pour le proposition 315 contre les mouches volantes à trois pattes (c’est une betise, mais là y’a rien qui vient) j’ai encore du mal à percuter, c’est tellement différent du fonctionnement français. Et pour l’éléction presidentielle, bah … j’ai fivethirtyeight pour m’aider à comprendre 🙂

    • à la fois différent parce que c’est un état fédéral à la fois un peu identique car il y a deux chambres. mais cela reste complex

  • Fascinant, et vraiment pas évident.
    Quant aux restrictions dont tu parles (identification avec carte d’identité), je lisais aujourd’hui dans The Economist que les lois ont été révoquées en Caroline du Nord et Texas, mais il reste tout de même beaucoup d’état (dont le Kansas) où elles seront en place en novembre.
    http://www.economist.com/blogs/economist-explains/2016/08/economist-explains-6

    Cela me semble quand même assez incroyable, et j’ai eu du mal à croire qu’elles sont faites pour empêcher des minorités de voter ! Après avoir lu ce qui se passe en Alabama (fermeture de bureau de vote à proximité de chez eux, obligation de rouler 2h jusqu’à Birmingham ou Montgomery, donc 4h A/R soit une demi journée de travail…), j’ai mieux compris la subtilité des mesures. Incroyable quand même !

    • ben oui, loi contreversée surtout en Alabama ou état de ce genre, extremement pauvre. Au Kansas encore, c’est pas trop grave : tous les gamins ont leur permis à 16 ans ou le port d’armes. A la fois je peux comprendre car en france, on a bien à fournir sa piece d’identité, mais dans ce cas-là, l’état devrait être un pourvoyeur de carte d’identité.

      • Bien que pas vraiment concerné, j’ai résolu le problème car il y a beaucoup de manière de voter qui ne demande pas forcement d’aller dans un bureau de vote.
        J’ai demandé à voter exclusivement par mail, je reçois donc un mois avant le jour du vote tous les documents pour voter.
        Je fais tout ça au calme, chez moi.
        Une fois mes choix faits, tout va dans une enveloppe que je peux soit déposer dans la boite au lettre du comté ou soit l’envoyer par la poste.
        En Californie c’est « mail voting » qui est aussi « early voting » vu que l’on peut renvoyer son ballot presque un mois avant la date fatidique.

  • C’est compliqué et concernant les primaires, il n’y a presque pas deux Etats qui font pareil.
    Les caucuses ne sont pas des primaires et les primaires peuvent être ouvertes à tous ou réservées uniquement aux membres déclarés d’un parti.

    En fait ce qu’il faut surtout retenir, c’est que la gagnant de l’election générale ne gagne pas tout à fait sur les mêmes critères électoraux que quand il cherche à gagner la nomination de son parti.
    Ce sont deux procédés électoraux distincts qui au final servent à élire deux différents individus: le nominé puis le President.
    Par exemple, en Novembre, sera élu President celui ou celle qui aura atteint la nombre magique de Grands Electeurs, même s’il n’obtient pas forcement la majorité du vote populaire alors que pour obtenir la nomination de son parti, le candidat nominé l’est car il aura réussi a atteindre le nombre magique de délégués au sein de son parti.

    Là où c’est un peu plus « démocratique », c’est pour les votes locaux (shérifs, juges, sénateurs de l’état et les mesures) et pour le vote des représentants et sénateurs.

    • Je sais bien tout cela. Bon chez nous, c’était un caucus, mais par exemple au texas, il y avait une primaie et tu te dirigeais vers la file de ton choix, tandis que ici au kansas, il faut donner son affiliation lors de l’inscription sur les listes. et pour le shérif chez nous, il n’y aait pas de candidats démocrates donc, c’est vite vu pour lui ..

      • Elle est là la difference entre caucus et primaire.
        Les caucuses sont organisés par les partis alors que les primaires sont organisées par les états, ce qui n’empêche qu’elles peuvent être closed primary (seulement les gens peuvent voter s’ils sont préalablement déclarés R ou D.) comme en Californie, ou open primary (tous les électeurs inscrits peuvent voter).

        • intéressant : j’aimerai bien savoir pourquoi cetains ont ce système archaique et d’autre non ..

          • En fait un caucus c’est ni du latin et ni du grec ;-), un caucus était la reunion tribale qui avait lieu chez les Indiens pour traiter de sujets qui concernaient la tribu.

            Pourquoi c’est resté? aucune idée… heritage culturel sans doute.
            Un peu la meme raison pour laquelle on vote les mardis.
            Dimanche: on est a l’église.
            Lundi: on part à la ville pour voter (une journée de voyage).
            Mardi: on vote.
            Mercredi: une journée de voyage pour rentrer.
            Jeudi: on s’occupe de la ferme.
            Vendredi: on s’occupe de la ferme.
            Samedi: on s’occupe de la ferme.
            Dimanche: on va à l’église.

  • C’est vrai que ça a l’air compliqué et c’est fou qu’ils faillent partir à la chasse aux infos pour pouvoir s’y retrouver un peu. Et du coup quand les politiciens sonnent à ta porte, ça donne quoi? Tu les fais entrer? Ça dure longtemps? Tu leur dis pour quel parti tu votes? Je trouve ça tellement étonnant qu’ils fassent du porte à porte.

    • j’étais là pour le premier : j’ai discuté 2 mn avec lui : il m’a demandé pour qui je pensais voter. J’ai failli lui dire, je suis démocrate. Pour le second, c’était mon mari et là, c’était le candidat hyper conservateur en poste en ce moment. Je crois qu’il n’a rien dit de spécial et que cela a duré 1 mn. Il a réalisé qui il était quand il a eu le prospectus dans la main. J’essayera d’être plus bavarde si ils reviennent pour les élections de novembre

      • J’avais résolu le problème lors des dernières primaires en mettant un magnifique Bernie sign sur mon front yard.
        En fait, pour nous cela présentait deux avantages.
        Le premier est que personne vient sonner à notre porte pour nous vendre leur BS et encore moins des républicains et le second, c’est qu’en mettant un Bernie sign devant notre maison, cela montre clairement au voisinage que l’on ne va pas voter Trump au cas où il y aurait des doutes ;-), l’honneur est sauf.

  • Pour les élections locales c’est toujours compliqué de se sentir bien renseigné. Depuis que j’habite en France en plus, je vote chez mes parents et je me sens un peu hypocrite à voter sur des choses dans une ville où je n’habite plus … souvent je m’abstiens sur plusieurs questions. Pourtant je tiens vraiment à voter toujours au Texas, les Democrats au Texas comme au Kansas sont une petite population mais l’opposition est toujours importante.

    Mais pour se renseigner, ce qui peut bien marcher c’est d’acheter le journal local: ils font toujours une édition avec leur recommandation sur chaque élection (pour les Democrats comme pour les Républicains).

    Je voterai en France pour la première fois en 2017 !

  • Merci pour cet article. J’avoue que le système électoral américain reste un grand mystère pour les français d’autant qu’il y a des différences de poids entre les états. Je suis impatiente de suivre la suite de vos expériences électorales.

  • Article et commentaires très intéressants à lire, merci à tous pour vos contributions.
    Peu importe Isabelle si les candidats pour lesquels tu as voté ne gagnent pas les élections, l’essentiel est de s’exprimer grâce à son vote…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.