Yellowstone National Park : un passage une seconde fois

Arrivée à Boise, Idaho, la veille, notre route vers Glacier croisait celle du Yellowstone National Park : comment aurions nous pu passer à côté et ne pas nous y arrêter, au moins une nuit. Yellowstone, nous y étions restés 5 jours en 2012, lors d’un roadtrip au départ de Kansas City. Dans le Parc, nous avions fait presque 500 kilomètres à l’affût de tous les points à voir, de toutes les balades à faire. Nous en étions repartis, persuadés d’avoir exploré à fond ce parc hors norme, et pourtant, celui-ci recelait encore de nombreux points de vues que nous n’avions pas encore explorés.

Parti le matin de Idaho Falls, nous remontons vers le nord et voyons au loin la chaîne du Grand Teton.

Grand Teton

C’est en y retournant cette fois-ci, que nous avons compris que nous étions malgré tout passés à côté de certains endroits et pas des moindres : Fountain Paint Pot, Biscuit Basin et le Grand Prismatic. De cette journée, nous avons quand même réussi à aussi retourner à Noris que nous avions déjà visité et à aller revoir Old FaithFul en activité.

carte du Yellowstone National Park

Arrivés du côté Ouest du Yellowstone National Park, nous partons directement vers le sud, passons Norris, et nous arrêtons pour déjeuner.


Firehole Lake Drive

Après avoir rechargé les batteries, nous commençons notre tour par une route : Firehole Lake Drive. C’est une route en sens unique de 3 km. Le premier arrêt est déjà irréel : bonne réintroduction à ce qu’est Yellowstone : un trou béant dans le sol, et de l’eau chaude qui en sort : Firehole Spring ! Les couleurs sont données par des bactéries thermophiles présentes autour de l’eau brûlante.

Nous continuons notre route : Le Great Fountain Geyser est l’un des plus haut. Son jet peut atteindre plus de 30 m. Les éruptions sont toutes les 45 à 60 minutes. Quand nous y passons, il n’est pas en activité, nous passons notre chemin et nous dirigeons vers le White Dome Geyser.

C’est un cône qui s’est constitué au fil du temps : on estime qu’il s’est formé depuis plus de 100 ans. Nous avions eu la chance de la voir en éruption avec le coucher du soleil.

juin12_WYY4

Nous terminons cette petite route et nous dirigeons en face pour prendre le chemin de Fountain Paint Pot.

Fountain Paint Pot Trail

A cet endroit, on pose la voiture, et l’on part marcher sur un chemin de bois. Le tour fait presque 1 kilomètre. Cette courte ballade permet de voir de façon très rapprochée, les 4 manifestations volcaniques du Yellowstone : des geysers, des sources d’eaux chaudes (hot spring), mares de boue (mud pot) et fumerolles.

En premier lieu, nous passons devant Celestine Pool

Celestine Pool

A gauche, les couleurs changent et c’est le Bacterial Mats qui s’étend devant nos yeux. Le sol est humide, acide et brûlant et seules quelques bactéries résistent en offrant ce camaïeu de couleurs.

Bacterial Mats

Puis la Silex Spring : la température de l’eau y est de 75 à 93°C

yellowstone 12 (1)

Et juste quelques mètres après, le sol est complètement différent : la consistance de ce qui s’en échappe aussi : Fountain Paint Pot est un terrain de boues visqueuses. Cette boue est composée de craie et de fine particules de silice. Au printemps, la boue est plus liquide, sa consistance devient plus visqueuse au fur et à mesure que l’été s’engage et que la teneur en eau diminue. Quand la boue est ainsi visqueuse il faut faire attention car des bulles remontent à la surface en explosant de manière plus ou moins violente et les projections peuvent aller assez haut.

yellowstone 14 (1)

De l’autre côté, se situe la Leather Pool : son apparence a complètement changé après le tremblement de terre de 1959, dont l’épicentre était situé en Idaho de l’autre côté du parc. Auparavant, il s’agissait d’une piscine chaude. Après le tremblement de terre, la température est montée entraînant une ébullition de l’eau et une disparition des bactéries thermophiles. Depuis ce temps-là, la Leather Pool est revenue à des températures plus fraîches et abrite depuis des bactéries brunes : d’où sa couleur.

leather pool Yellowstone

On enchaîne sur Red Spouter qui évolue aussi en fonction des saisons. C’est une zone qui est apparue suite à ce très intense tremblement de terre de 1959 de Hedgen Lake Earthquake : l’épicentre de ce tremblement de terre se situait exactement à l’angle supérieur nord-ouest du Wyoming et avait été estimé à une magnitude de 7,3 sur l’échelle de Richter. Ce qui est un tremblement de terre majeure.

yellowstone 15 (1)

Avant d’arriver à l’aire des geysers, on observe au loin, la chaîne des Gallatin.

yellowstone 16 (1)

En continuant le chemin, nous arrivons sur l’aire des geysers : les fumerolles et les geysers jaillissent de partout à cet endroit. L’odeur est soufrée et l’atmosphère trouble. Certains geysers sont en constante activité, d’autres se déclenchent à intervalles de temps irréguliers. Les couleurs sont magnifiques. On resterait des heures à regarder ce spectacle.

On finit cette courte balade, en revenant au point de départ en longeant Celestine Spring qui émerge derrière les vapeurs acides avec à côté les troncs d’arbres des pins brûlés par ce sol si acide.

Et pour bien rendre compte de cette énergie qui sort de la terre, je vous ai concocté une petite vidéo sulfureuse.

 

Suivez-nous, nous continuons notre découverte dans le prochain article. Vous pouvez aussi relire tous les articles que j’ai écrits sur le sujet.


Mes autres articles sur le Yellowstone National Park

Roadtrip de Kansas City à Yellowstone

Sur la route de Yellowstone à Cody

Yellowstone … arrêt sur image ….

Yellowstone, la magie d’un parc hors norme ! #1 Old Faithfull et Norris Geyser Basin

Yellowstone, la magie d’un parc hors norme #2 Mammoth Hot Spring

Yellowstone, la magie d’un parc hors norme : #3 La Lamar Valley

Yellowstone La magie d’un parc national hors norme #4 Le Grand Canyon

 

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.