High School Chronicles : la graduation

Fin d’année scolaire, fin de scolarité tout court : encore une fois, nous avons vécu une graduation de High School. La fin d’un cycle, la fin d’un épisode de vie. Notre seconde, Amy, aura fait tout son collège-lycée en école américaine. Cette année a été dense, très dense, car en plus, de tout ce que demandait la High School, en plus des tests américains, des dossiers d’inscription aux universités, notre fille préparait le Baccalauréat International qui est une option dans son école et était très impliquée dans ses cours de musique. Etape ultime avant une nouvelle vie : je vous raconte aujourd’hui, cette graduation qui décidément ne s’est pas déroulée comme prévu.

grad 1

Graduation : maudit temps de mai

Normalement, tout est bien prévu à l’avance. L’organisation est rodée : à 15h, si la météo se fait menaçante, les plans sont changés et la graduation se fait dans un stade. Des tickets sont distribués à l’avance : 5 pas un de plus par gradué. Cela faisait 10 jours, que je scrutais la météo. Elle était plutôt rassurante, même si de la pluie, devait peut-être, venir s’inviter dans la journée, mais à première vue, pas une pluie bien méchante. A 15h, la météo est rassurante : 0% de pluie dans la soirée : tout le monde respire et la cérémonie est maintenue dehors, nous n’aurons pas besoin des tickets.

A 16h, tout change : de la pluie avec une probabilité de 50% est annoncée à 19h30. Le début de la cérémonie est à 19h.

A 17h15, alors, que nous nous apprêtons à quitter la maison, il se met à pleuvoir alors que ce n’était pas prévu.

Nous arrivons à l’endroit de la graduation, l’averse se calme mais les sièges sont trempés.

Les musiciens dont ma fille, s’installent quand même dehors et à 18h30, commencent à jouer. Au téléphone, j’ai ma fille aînée qui est restée à Montréal. Elle est triste de ne pas être avec nous, mais, elle trouve sans mal le broadcast de la cérémonie : elle suit alors, devant son écran, la graduation.

grad 2

Début de graduation

A 19h, pile, la cérémonie commence. Petite musique lancinante, c’est le défilé en tête : la principale, le staff et les professeurs, puis viennent les élèves, plus de 400. Chacun a une place attitrée, les musiciens regagneront ensuite leur place, quand tout le monde sera installé.

Hymne chanté avec montée du drapeau : toute l’assemblé est tourné vers l’arrière du terrain, la main droite sur le coeur. La cérémonie peut commencer.

La succession de discours

Les discours commencent ! La principale, puis une autre personnalité du district, puis deux élèves dont les discours sont qualifiés de “Cheesy” par mes filles qui communiquent entre elles (les deux autres, pas la graduées). La choral chante un morceau. Et la pluie commence à tomber : des grosses gouttes espacées au début. Personne ne bronche ! le staff reste imperturbable. La choral chante, les instruments sont rangés à la hâte.

graduation

Et la principale reprend la main .. et l’on sent d’un coup, la tension qui monte, la voix qui s’accélère. Pendant que les élèves ayant un score parfait (GPA>4.7), sont appelés à venir sur l’estrade, la principale appelle ceux qui sont juste en dessous, à se lever pour être applaudis.

Puis, les meilleurs des meilleurs : 17 élèves (dont ma fille, pourquoi m’en cacher) sont appelés et montent sur l’estrade accompagnés chacun, du prof de leur choix, un professeur qui a compté pour eux. C’est avec sa professeur de musique que ma fille, monte et reçoit de sa part, une médaille. Les élèves auraient du être présentés avec leur distinction et le nom de leur parent : la principale, ne fait que citer les noms : elle a compris que c’était désormais une course contre la montre.

L’accélération de la cérémonie

Et là, tout s’enchaîne très vite, les gouttes se sont transformées en averses, après une courte accalmie qui nous a fait croire à une rémission. Dans l’assemblée, les gens ont sorti les parapluies, tandis que les acteurs principaux, sont abrités sous leur chapeau de carton. Et très vite, vient l’appel des 450 noms, dans l’ordre alphabétique.

Mais où est passé le reste de la cérémonie ?

Aux oubliettes, le discours du super intendant : le chef du school district (du rectorat en quelque sorte), aux oubliettes, l’appel des 9 ayant reçu des distinctions au niveau national (Semi Finalist et commanded). On enchaîne très vite sur l’appel de toute la promo : le défilé commence. Après 30 minutes d’appel des 450 noms, la pluie est omniprésente, la nuit est tombée. Tout le monde applaudit, surtout quand le dernier est annoncé.

Il faut attendre encore le discours d’adieu des élèves du comité ayant préparé la graduation. Les pauvres, sont sous une pluie battante, tandis que les gens commencent à partir. Nous chantons une dernière fois. A 8h30 : la cérémonie est terminée, les élèves changent de côté leur “tassel” et jettent en l’air leur chapeau.

fin de graduation

On se retrouve sur le terrain, sous la pluie .. ce sont embrassades et photos sous la pluie : l’ambiance est joyeuse, malgré la pluie. La cérémonie est terminée, avec un petit goût amer quand même.

De leur côté, les élèves l’ont pris à la rigolade en se disant, que finalement, rien n’avait été pareil durant toute leur année ! une année tellement dense, se terminant sous la pluie et les rires !

Vocabulaire de la graduation

Habit de graduation en High School

Pour les cordes : elles sont là pour notifier l’appartenance de l’élève à quelque chose de spécifique.

NHS : National Honor Society  reportez vous à l’article en lien pour comprendre de quoi il s’agit

French NHS : pour les élèves qui ont un intérêt particulier pour la France (Amy en était présidente cette année)

International Baccalaureat : ou comment notre aînée a vécu ces deux ans.


Il y a deux ans : la graduation de ma fille aînée sur l’article en lien.

8 Comments

  • Congrats ! Bravo aux parents aussi il y a de quoi être très fier d’avoir des enfants aussi solidement ancrés dans la vie. Merci pour le partage j’aime beaucoup ton blog, c’est toujours finement écrit.
    Bon courage pour la suite…encore un départ au Collège 😉
    July

  • Félicitations à ta fille, je revisite un proverbe de chez nous: cérémonie de remise de diplômes pluvieuse, études supérieures heureuses!!

  • J’ai cru que c’était une tornade qui allait vous tomber dessus !! Je vois souvent sur Twitter des avis de tornade sur le Kansas, cela me fait penser à ton blog. Votre maison est équipée ? Comment cela se passerait dans les écoles par exemple ?

    • si cela avait été orageux et qu’il y avait eu une menace de tornade, on ne serait pas resté dehors ! ça c’est sur ! mais en ce moment, il y en a pas mal et une a frolé KC, la semaine dernière

  • Bonsoir,
    Je pars moi même à Princeton aux US deux ans alors que je m’apprêtais à passer en première ES. Vous disiez que votre fille à préparé cette année le baccalauréat international ? En quoi cela consiste t-il et comment l’a t-elle passé ? Était ce avec le CNED ? Excusez-moi pour toutes ces questions mais je pars dans deux mois et tout ceci me stresse beaucoup… En tout cas je suis contente d’avoir trouvé votre blog car j’ai l’impression que personne n’est dans mon cas !
    Merci et bonne soirée

    • Oui, elle a préparé l’IB dans le cadre de son école américaine. Mais son cas n’est pas comparable : cela fait 8 ans que nous habitons les US et elle a fait toute sa scolarité de secondaire dans le système américain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.