Tenir un blog expatrié : ce quotidien qui défile !

Tenir un blog expatrié alors que la routine s’installe, que les sujets de voyages s’épuisent aussi, est-ce si simple ? Tenir un blog en étant expatriée, serait-il un projet qui aurait comme seule issue de se laisser engloutir par le quotidien. Les jours défilent les uns après les autres avec cette routine qui s’installe, et qui malgré tout n’a rien d’équivalent avec la vie que j’avais en France. Elle se perd dans l’action et je dois le dire, dans l’intégration.

life

Tenir un blog expatrié et parler de son quotidien ?

Alors, je reviens vers vous pour en parler justement : vous décrire cette vie dont vous êtes si avides, vous parler de ces petits détails qui font la différence, sans pourtant vous livrer toute ma vie privée ou celle de mes enfants.

En vrac, je passerai sur la cérémonie de remise de récompenses à ma fille, par une association, où on a du réciter et chanter, 5 morceaux choisis entre l’hymne, la constitution et le pledge of Allegiance.

12642784_1121153524581874_8835746786002289595_n

Je ne reviendrai pas sur l’exposé que mon fils doit faire sur un président Américain ou sur son exposé sur le Colorado. Je ne reviendrai pas sur les notes supérieures à 100% que ma troisième fille a systématiquement, je ne reviendrai pas sur les péripéties du School district qui ont failli coûter l’existence du programme IB (International baccalauréat), conséquence de la politique budgétaire désastreuse du gouverneur du Kansas.

Autant de petits détails que j’aurais pu décrire et raconter en long et en large et vous en faire tant d’articles de blog. Mais est ce que cela en valait vraiment la peine ?

L’intégration jusqu’où ?

Alors que notre week-end dernier semblait seulement tourner autour du Super Bowl, c’est en mangeant des crêpes chez des amis français que je l’ai regardé. On ne manque pas de faire des prises de conscience, surtout quand on réalise que les enfants présents, sont les seuls avec qui mon fils peut parler le français.

C’est aussi en mangeant des crêpes que j’ai reçu mon ancienne voisine, le samedi, un pur produit de l’Amérique profonde. Lui faire découvrir les crêpes, et voir sa mine interloquée, était juste là pour me faire comprendre, que malgré tout, nos racines sont bien toujours présentes.

Voilà comment ma vie se déroule : entre intégration et racines. J’ai toujours les deux pieds de chaque côté.

L’intégration toujours plus loin

Et alors, que nous attendons toujours, de savoir, où notre seconde fille va atterrir l’an prochain pour son université, de notre côté, nous essayons de nous projeter dans notre vie d’après. Pas facile car tout semble dépendre de là, où elle atterrira (financier, géographique etc..)

Nous commençons aussi à nous passionner pour la vie politique locale.

J’écoute, je lis les journaux, je regarde les débats. Nous scrutons les sondages, les résultats de caucus : une manière aussi de s’intégrer, de regarder toujours plus en profondeur cette société américaine qui nous échappe encore. Notre carte d’électeur devrait arriver bientôt, j’espère à temps pour participer au caucus du Kansas.

Les week-ends sont marqués aussi par les routines de High schools : samedi c’est WPA (Women pay all), ce qui signifie, que nous ressortons la robe de soirée pour ma seconde fille et qu’elle y invite son boy-friend. Sorte de tradition à l’envers pour retourner la situation et faire en sorte que ce ne soit pas toujours les gars qui paient toute l’addition comme à prom ou homecoming.

Voilà, je reviendrai vous parler de nos projets de vacances qui devraient un peu casser cette routine. Et bien sur, j’ai en tête encore quelques coins dont je n’ai pas parlés et que j’ai pourtant visités.

KCMO_indien8

Et puis pour ceux qui se demandent aussi comment, je décline ma routine : je ne la passe pas à me tourner les pouces ou à m’étourdir dans la suractivité, mais plutôt à faire de cette retraite en ex-patriation, le meilleur de ma vie professionnelle. L’affaire avance et c’est toujours avec autant de plaisir que j’accueille de nouveaux visiteurs et même clients sur mon site AmerikSanté.

J’ai aussi écrit et répondu à pas mal d’interviews :

J’ai répondu à Delphine et Jean-Philippe de LostintheUSA,

Lost in the USA

 

Laetitia du blog French Fries and Apple Pie m’a interviewée sur son blog : http://www.frenchfriesandapplepie.com/ameriksante/

Interview chez French Fries and Apple Pie

J’ai écrit plusieurs articles pour le blog de Bravofly : d’ailleurs, vous pouvez retrouver tous mes articles sur le lien suivant : mes articles chez Bravofly

Capture d’écran 2016-02-11 à 09.26.32

J’ai participé au lancement du magazine de Femmes de Challenges

et j’ai surtout vu ma page Facebook, dépasser les 1500 fans : 1500 fois merci à vous qui me suivez !

1500mercis

à bientôt

Isabelle

2 Comments

  • Personnellement, les articles sur le quotidien des enfants sont ceux que je préfère ! Même et surtout de votre routine américaine ! Comme j’ai une petite fille de 2 an aux US, ça me permet d’avoir un aperçu de ce qui l’attend par la suite. On découvre les choses au fur et à mesure, et c’est vraiment très précieux de pouvoir lire l’expérience d’une autre famille avec des enfants plus âgés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.