Montréal version pluie ou version neige ?

Quand nous sommes arrivés à Montréal, on nous avait prévenu : il ne faisait pas froid et de la pluie était attendue. De la pluie alors que nous étions en plein mois de décembre, le moment censé être le plus froid de l’année. En mars dernier, le Saint-Laurent était gelé. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en atterrissant, on ne voyait pas vraiment de neige, encore moins de glace sur le fleuve. Drôle de temps, à vrai dire c’était plutôt inquiétant.

arriveemontreal

Montréal : décembre 2015 : version pluie

Nos deux premiers jours à Montréal ont donc été consacrés à nous balader en fait, allant d’un point à l’autre, à la rencontre de notre famille arrivée depuis quelques jours. Nous avons poussé jusqu’en haut de Saint-Denis, pour faire un détour dans la librairie Renaud Bray : détour obligatoire dans une librairie francophone pour nous qui sommes sevrés de bouquins français, le reste de l’année.

J’avais déjà repéré des peintures murales dans le coin, mais je ne les avais jamais vraiment traquées. Mon frère en avait fait un objectif ce jour-là, alors j’ai sorti mon iPhone et pris quelques photos malgré la pluie.

Nous étions le lundi et mardi 21 et 22 décembre.

Une semaine après, Noël passé, nous voilà de retour après 6 jours dans les Laurentides, avec un jour d’avance sur notre programme. Une méga tempête est annoncée. Les routes risquent d’être impraticables, surtout dans le coin perdu où nous sommes. Du coup, nous décidons de faire la route, le lundi soir et de passer la journée de mardi à Montréal. Et effectivement, quand nous nous réveillon au matin, la ville est déjà recouverte de 15 cm de neige et on entend au loin les chasse-neiges qui chassent la neige.

Montréal : décembre 2015 : version neige

Et dans la tempête rien ne nous arrête : nous partons à pied, en direction de la même librairie : mon mari veut y trouver un livre sur l’Histoire des premiers trappeurs. L’histoire n’est pas la même : nous brassons dans 15 cm de neige fraîche sur certains trottoirs non déneigés. Nous passons Pin, traversons Saint-Laurent et remontons Saint-Denis. Il neige …

L’après-midi après avoir fait notre première marche de 2h bien sonnées, nous repartons, direction sud pour aller chercher des bricoles à touristes au Marché du Bon Secours. Nous partons en direction de l’est, traversons Sherbrook et descendons Saint-Denis. La neige continue, il y a de la neige bien tassée sur les rues et sur les trottoirs, il est moins difficile de marcher. Mais arrivés dans le vieux Montréal, certaines voitures patinent. Nous repartons dans l’autre sens, remontons et rentrons dans notre logement. Deux bonnes heures encore de marche.

Mais ma grande a travaillé toute la journée et a envie d’aller voir la ville sous la neige. Il fait nuit. L’ambiance est irréelle. J’adore me balader dans Montréal à toute heure du jour et de la nuit. Cette-fois-là, je prends mon appareil photo … et je vous montre les photos lors d’un prochain article !

PS : J’avais à peu près déjà fait ce trajet et je l’avais raconté lors d’un précédent message : des kilomètres de marches dans Montréal

2 Comments

  • Version “sous la neige” pour moi, je trouve ça plus joli, plus magique pour la période de Noël !
    Merci de partager tout ça avec nous, ça nous permet de voyager un peu, même en restant chez nous.
    Montréal, je la verrai en mai, pour la première fois, puisque c’est là-bas que nous atterrissons pour notre Voyage de Noces 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.