Par un après-midi d’automne à Québec

Je rêvais de voir le Québec en automne, j’en avais déjà profité en fin d’hiver, en été. Je rêvais de voir enfin les belles couleurs de l’automne. On m’avait prévenu, à la mi-octobre ce serait déjà trop tard : en fait, c’était encore trop tôt. Les arbres commençaient à peine à changer de couleur. Je venais profiter des 3 jours du grand week-end de l’Action de Grace (Thanks Giving Canadien) pour rendre visite à ma grande fille et du coup passer ce week-end chez mon frère qui réside au nord de Québec. C’est donc vers Québec City que nous sommes allés passer cet après-midi du dimanche.

Il faisait gris, un peu frais.

Nous nous sommes garés en face du Marché et avons parcouru avec délice le marché couvert (en fait surtout pour moi, car voir des étalages de fromages, charcuterie et macarons, cela ne m’est plus vraiment habituel). Puis nous nous sommes dirigés vers le Vieux Québec, toujours aussi plein de monde et de touristes, mais joliment décoré.

Citrouilles et fleurs d’automne, nous attendaient sur la Place Royale, là où se trouve l’Eglise Notre Dame des Victoires, la première église de Québec.

quebec en automne 15

Puis, nous sommes montés en haut, sur la Citadelle pour passer devant le Château Frontenac et nous nous sommes enfoncés dans la ville avec un passage forcé dans une librairie francophone (le délice pour moi).

quebec en automne 26
dans la rue

Les décorations du mois d’octobre étaient décidément très appropriées à cet avant Halloween : l’Hôtel de Ville offrait un bel échantillon : un vrai régal en fait à contempler.

Voilà, bel après-midi dans cette ville surprenante, surprenante, car je n’ai jamais rien vu de tel aux Etats-Unis, une ville qui a su garder un centre ville médiévale intacte et c’est peut-être pour cela qu’elle attire tant, français mais aussi touristes du monde entier. L’histoire remonte à très loin et on la doit surtout à un certain Mr de Champlain, qui par sa ténacité a maintenu la présence française vacillante sur ces territoires. Si l’histoire du Québec vous intéresse, je vous recommande vraiment de lire, la biographie sur Champlain : le Rêve de Champlain et vous pouvez retrouver les articles que j’ai écrits lors de mes précédents passages à Québec :

3 Comments

  • Tu m’as ramené en 97.
    Cette année là, j’ai visité Québec avec mes parents et mes grands-parents.
    Ma grand-mère, fatiguée de son voyage, s’était assise sur un des bancs de le Place Royale que tu as pris en photo. Un couple âgé de Québécois s’est assis à côté d’elle et ils sont commencé à bavarder de leur petits-enfants.
    Je me souviens encore comme elle était heureuse, elle pour qui aller au Canada était un rêve !

  • C’est drôle, je ne suis allée qu’une fois à Québec, quand je suis arrivée au Canada. J’en garde le souvenir d’une ville magnifique (contrairement à Montreal, j’aime pô Montreal, oui, je sais, c’est juste moi).

    As-tu déjà été à Ottawa?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.