{Ma vie d’avant} Sydney et l’Australie

Dans ma vie d’avant, si il y a bien un pays qui nous a marqué, c’est l’Australie. Nous habitions alors à Taiwan et venir en Australie avait été comme un souffle d’air frais. Imaginez passer de l’île de Taiwan qui comptabilise 21 millions d’habitants à un continent entier qui n’a guère que 18 millions d’âmes.

Nous y sommes allés 3 fois avec chaque fois un nouveau coin à découvrir. 9h d’avion au départ de Taipei, nous séparaient alors de l’Australie et une fois que nous y avions pris goût, nous avions du mal à diriger notre regard ailleurs.

Sydney avait été notre point de chute et notre point de départ vers d’autres horizons à chaque voyage.

3 séjours, 3 circuits

1-Sydney, Blue Mountain, Melbourne, la Great Ocean Road, Sydney : une virée dans les Blue Mountains nous avait dépaysé. Melbourne nous avait enchanté et la journée à arpenter la Great Ocean Road aussi.

Great Ocean Road - Shutterstock
Great Ocean Road – Shutterstock

2-Sydney, Cairns et le nord jusqu’à Cook Town, puis Alice Spring, Kings Canyon, Ayers Rock, Alice Spring et retour sur Sydney. C’est un voyage que j’avais fait au départ de France, où j’avais laissé les enfants et rejoint là mon mari qui lui venait de Taipei : 12 jours, seuls entre Cairns et Alice Spring : 3 jours pour admirer la barrière de corail, mais aussi la petite ville de Cook Town et les forêts primaires. Nous avions ensuite fait un saut jusqu’à Alice Spring, où là, nous avions pris un 4×4 pour partir à la conquête du Red Center : inoubliables souvenirs de notre balade dans les Olgas ou sur l’Ayers Rock.

Stanislav Fosenbauer / Shutterstock.com
Stanislav Fosenbauer / Shutterstock.com

3-Sydney, Perth, Shark Bay. Là, c’est avec 3 enfants, que nous avions fait le voyage : un petit saut à Sydney, puis, nous étions parti en direction de Perth, où nous avions loué un camping car qui nous avait emmené jusqu’à Shark Bay : le paradis sur terre. Des plages blanches de coquillages à perte de vue et une eau bleu où l’on voyait les dauphins, les raies et les tortues.

Après avoir vu toutes ces merveilles, Sydney nous avait aussi charmés et nous avons souvent ressenti les mêmes émotions quand nous avons découvert la ville de San Francisco :

Sydney, c’est d’abord

  • une ambiance aérienne, dégagé par cette baie sans équivalent.
  • une lumière, qui vient de cette baie et d’un ciel toujours bleu,
  • une ambiance aérienne de la ville avec son opéra et son pont,
  • un quartier chinois qui nous rappelait Taipei,
  • un jardin botanique : le poumon vert de la ville,
  • l’AMP tower, pour visualiser tout cela de haut.
  • Des balades en bateau pour aller jusqu’à la plage : Bondi ou Manly.
  • Le Queen Victorian Building ..

Bref, autant de noms qui évoqueront certainement beaucoup à ceux qui connaissent ou à ceux qui veulent découvrir ce pays grand comme un continent à l’autre bout du monde. L’Australie est un autre continent, trop lointain malheureusement. Nous avons toujours en tête d’y revenir un jour pour explorer le nord et Darwin que nous n’avons pas eu l’occasion de voir.

10 Comments

  • Salut Isabelle,

    Merci pour ce super article !

    Depuis Singapour où nous habitons, Darwin n’est qu’à 4h30 d’avion. Nous nous sommes donc rendus là-bas et nous avons fait les 3 parcs situés aux alentours : Kakadu, Katherine et Litchfield. On avait adoré ! J’espère que vous pourrez y aller un jour !

    • oui c’est exactement, là où nous voulions tant aller. On avait failli repartir en expat à Singapoure .. on aurait pu le faire alors. C’est vrai que même singapoure sydney, ça fait long : j’avais mis 8h quand j’avais fait mon aller retour de france (l’été 2001, j’avais laissé les enfants en france et avait rejoint mon mari à Sydney)..

  • Je profite de cet article pour dire bonjour 🙂 Ça fait déjà quelques semaines que je suis plongée dans tes articles (j’adore ceux sur les différences culturelles et les “high-school chronicles”, mais ça faisait bizarre de laisser un commentaire sur de “vieux” article.

    Bon, pour rester dans le sujet, j’adore l’Australie. J’y suis allée deux fois en tant que backpackers, mais la dernière fois en 2010 j’avais été choquée par le coût de la vie qui avait grimpé en flèche par rapport au premier voyage en 2003. Du coup on a fini en Asie du SE… La traversée Sydney-Perth en train (truc de maso… aller ET retour en plus) et Uluru restent des souvenirs magiques. Les dortoirs de 16 personnes… ahem, beaucoup moins.

    Je lis ton blog depuis que je l’ai découvert sur un autre blog, justement. On a pas mal de points communs, je suis française (et canadienne), je vis pas très loin de ta fille aînée (je suis à Ottawa) et je baigne dans la culture chinoise (vous avez vécu à Taiwan, non?). Comme toi, les différences culturelles m’amusent beaucoup. Ah, puis mon fils regarde en boucle The Wizard of OZ, donc je suis dans l’ambiance Kansas 😉

    Au plaisir de te lire!

    • ah trop sympa de se manifester .. merci beaucoup pour ton petit mot : oui, nous avons habité 3 ans et demi à Taipei et j’avais appris le chinois et j’ai beaucoup aimé cette ambiance et culture. cela me parait loin maintenant, mais quand je me balade dans les quartiers chinois de SF ou Montréal, j’ai plein de souvenirs qui reviennent

  • Rhalala Isabelle tu me fais rêver avec tes récits de voyages et tes photos, on peut dire que vous en avez eu plein les yeux, je suis jalouuuuuuse lol!!

    • rhaaaa désolée, mais contente quand même, si cela te fais rêver.. cela me parait aussi tellement loin.. une autre vie

  • Ah ! Les sites incontournables de l’Australie ! Nous les avons faits nous aussi, il y a à peine 2 ans, mais depuis Montpellier… c’est un peu plus loin et nous sommes revenus épuisés ! Le pire étant l’adaptation au climat d’une ville à l’autre de cet immense pays, les décalages horaires, entre les villes alors que nous avions déjà du mal à nous remettre de celui d’avec la France, et les heures d’avion et de bus pour parcourir les distances (Perth/Shark Bay en une journée de bus, c’est dur à notre âge !). A notre programme, il y avait aussi Darwin et les trois parcs dont parle Eva, plus Adélaïde qui est la ville que j’ai le mieux aimée. De là, nous sommes partis sur Kangaroo Island aux paysages absolument enchanteurs ! Je n’ai regretté qu’une chose c’est qu’à un mois près, nous aurions pu ajouter le survol de l’Antarctique, une journée au départ d’Adélaïde avec conférenciers et scientifiques à bord (un vol de 8 h pour une somme très raisonnable). A la place, nous sommes partis vers la Nouvelle-Zélande, un autre beau pays aux multiples facettes. Au point où nous étions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.