Roadtrip de Kansas City à Yellowstone

Un voyage au départ de Kansas City : l’ouest et les parcs nationaux ne sont qu’à quelques poignées de miles.

Roadtrip de Kansas City à Yellowstone et retour

C’était il y a 3 ans : récit d’un magnifique roadtrip.

Samedi 26 mai, nous partions pour deux semaines vers l’ouest cette fois : voyage en 6 étapes :

  • Samedi, nous traversons le Kansas pour aller dormir à Denver, Colorado
  • Dimanche, nous traversons le Colorado à travers les Rockies, et nous allons pour deux jours au Dinosaur National Monument, à cheval entre le Colorado et l’Utah.
  • Mardi, nous remontons vers le nord dans le Wyoming pour aller visiter le Grand Teton National Park,
  • Jeudi, encore plus au nord, pour loger 5 jours dans le Montana, et visiter Yellowstone National Park …
  • Ensuite, je ne sais plus les jours, traversé du Wyoming
  • Dernière étape dans le South Dakota : Black Hills, Mt Rushmore et Bad Land National Park : 3 nuits dans un ranch perdu dans des paysages magnifiques …
  • Retour Samedi, 9 juin traversée du South Dakota, descente vers le sud, jusqu’à chez nous… la boucle est bouclée ..
Samedi : 8 h de route au milieu d’un océan de plaines avec une température de 37•C soit 100•F … arrivés au point B. Et il y avait de nouveau une alerte au vent…. Un vent brûlant venant du sud …un vent très violent qui nous empêchait presque de marcher quand nous avons fait une pause en arrivant dans le Colorado.

We are not in Kansas anymore : j’ai pas fini de la dire cette phrase : c’est la phrase que dit Dorothy dans le Magicien d’Oz quand elle se rend compte qu’elle n’est plus chez elle.

Ce soir la piscine de l’hôtel à Denver à été la bienvenue … Nous sommes crevés : nous sommes à 1600m d’altitude ….

 Dimanche : l’hôtel est sur le bord de l’autoroute alors nous redémarrons aussi sec sur la 70 qui s’élève aussitôt ; avant cela nous n’apercevons de Denver que les buildings ;
Denver
Les montagnes arrivent très vite : au bout d’une heure nous atteignons un col qui est à 11 000 feet soit … plus de 3500 m d’altitude ..  Le mal de tête se réveille : souffrirais-je du mal des montagnes ?

Les alentours ressemblent aux choix aux Alpes suisses ou italiennes ? Nous voyons des noms mythiques défiler : Vail, Aspen… et la route redescend et nous traversons le canyon de Glenwood : il y a de la place pour un train et pour une autoroute.

Nous décidons de faire un petit détour : nous avons un peu de temps : direction Grand Junction pour monter dans le Colorado National Monument. Nous nous élevons incrédules : quelle belle surprise une succession de canyons, une impression de déjà-vue parce que cela ressemble un peu à Canyon de Chelly, Capitol Reef, Mésa Verde : nous sommes sur le plateau du Colorado : c’est tout simplement magnifique : un bon interlude et il nous reste encore 70 miles pour atteindre notre point de chute : Rangely.

La route que nous empruntons : la 139 fait partie d’une scenic byway : “Diamond dinosaur”

La route est encore une fois très belle mais l’arrivée à Rangely est épique : notre hôtel est un des rares de la ville, du village : que dis je et nous sommes dimanche soir grand week-end de Memorial Day : pas un restau ouvert, pas une épicerie et rien pour manger seulement : nos restes de pique-nique qui n’ont pas eu une chaîne du froid très rigoureuse … Ah oui à propos de froid : nous avons eu très froid aujourd’hui : après les 100°F d’hier, aujourd’hui, nous avions … 50°F… Un petit 12°C …
Lundi : il fait beau, il fait frais. Après avoir fait des courses dans une des rares épiceries du coin où il n’y a pas grand chose et surtout pas de fruits et légumes, nous nous dirigeons vers le National Monument Dinosaurs
Mais au passage, nous voyons de nombreux puits de pétrole et des mines d’on ne sait quoi. L’arrivée est assez belle et nous allons aussitôt vers ce qui s’appelle le Quarry : un immense mur qui est abrité où ont été découverts des dinosaures par dizaine : l’ensemble est impressionnants et exceptionnel je crois.
Ensuite nous voulons aller de l’autre côté du parc et nous empruntons une piste décrite sur un des guides que nous avons mais sur aucune carte du parc mis à disposition. Un ranger nous dit qu’il y a 8 miles de montée en effet, nous montons de 1000 m sur une route rocailleuse. Puis, cela se complique sur le plateau car se présentent plusieurs croisements et il ne faut pas se tromper. La route oscille autour de la frontière entre le Colorado et l’Utah … On y arrive sans problème en ayant croisé des belles vaches pas du tout stressées de nous voir là.

Nous pique-niquons vers 2h dans le froid mais devant un paysage magnifique : un canyon. Ensuite nous nous rendons au fond du parc, pour faire une très belle petite ballade. Nous surplombons deux canyons de chaque côté : il y a la Green river, et de l’autre côté Yampa river. C’est magique.

Une fois terminée, nous décidons d’emprunter une piste qui descend sur 12 miles à travers plusieurs canyons : c’est un enchantement sauf quand au détour d’un tournant nous nous trouvons nez à nez avec un 4×4 de ranger qui va trop vite. Les deux voitures pilent : nous voyons la voiture d’en face déraper et faire une embardée et comme dans un film au ralenti j’attends le choc …. Il n’arrive pas et la voiture passe comme si de rien n’était à côté : grosse frayeur. … Nous l’avons échappé belle.

La route vallait le coup : à l’arrivée c’est grandiose. Nous terminons nos restes : c’est l’heure du diner. La remontée se fait sans problème malgré un troupeau de vaches …

Et le retour aussi : je crains que nous ayons écrasé quelques lapins. Nous avons eu encore une grosse frayeur quand une biche a déboulé devant nos phares et a traversé juste devant nous : nous avons dû encore piler brusquement… Quelle aventure : demain remonté vers le nord ..

Mardi : Nous devons faire la route pour gagner le Wyoming où nous attend notre troisième étape : le Grand Teton National Park. Pour cela nous traversons deux heures durant l’Utah. Halte dans les Flaming Gorge pour un pique-nique sur un barrage.

Flaming Gorge

Puis, nous arrivons dans le Wyoming, le pays des cow boys : les enfants sont conquis…

Nous faisons un stop au Fossil Bute National Monument : ils ont trouvé non loin une colline remplie de fossiles : du coup nous avons droit à une petite exposition comme cela au milieu de nulle part.

Fossil Bute

Nous continuons notre route, vers le nord en léchant la frontière de l’Idaho : en fait c’était le but : dire que nous avions été en Idaho : un état rural assez mormon coincé entre l’Oregon, l’Utah, le Montana, le Wyoming et un tout petit bout de Canada. Ils se sont spécialisés dans les pommes de terre qui y sont très fameuses. Arrivés le soir très tard à Jackson : nous avons un joli appartement à Teton Village.

Mercredi : journée à Grand Teton : prononcez Gwand Tetone .. Et oui pour répondre à vos pensées : ce sont des français qui en ont fait la découverte et qui ont baptisé ainsi ces montagnes qui émergent d’un seul coup des plaines …
La plaine est à 2000 m d’altitude et les sommets à plus de 4000 m..
Ce qui frappe dans ces endroits, c’est la diversité et l’importance de la faune que nous croisons : une femelle moose (un intermédiaire entre un caribou et un élan donc là, pas de bois sur la tête), des bisons, des sortes d’antilopes.. et bien sur, des Bluebirds, des marmottes … et un très beau renard argenté que l’on a aperçu plus d’une fois …
Jeudi : levé tôt.. Balade autour d’un lac où nous rencontrons des tonnes de marmottes.
Le ciel est dégagé.

un petit tour à Jackson Hole …

un arche fait en bois de cerfs…

Puis départ vers le nord direction West Yellostowne, et devons gagner notre prochaine maison qui se trouve à l’ouest du parc et dans le Montana.
Pour cela nous devons traverser de sud à l’ouest tout le Park de Yellostowne: premier contact : nous sommes très hauts, il y a encore de la neige. Nous sommes frappés par la nature sauvage de l’endroit : nous croisons des élans, des tonnes de bisons… Et au loin nous voyons des fumeroles. Nous traînons un peu et arrivons très tard à la maison : petite baraque bien mignonne perdue dans l’étendue de plaines qui jouxtent le parc.

Nous venons de rentrer dans une nouvelle dimension : impossible de vous faire le récit chronologique de ce qui s’est passé … Je crois qu’il y aura un avant Yellowstone et un après … juste une spirale qui vous aspire et vous fait perdre toutes vos certitudes.
À Yellowstone nous avons compris l’histoire du Monde… Elle commence dans un bouillon fumant brûlant et acide d’une source d’eau soufrée et se termine dans le regard perdu des derniers bisons d’Amérique…

Yellowstone, c’est un immense volcan encore actif : sa dernière éruption a eu lieu, il y a 600 000 ans : elle avait dévasté le centre du pays. A côté, de cela, l’éruption du Mt Saint Helens en 1981 n’était RIEN  (1000 fois moins de cendres dans l’atmosphère)… donc un véritable cataclysme … qui pourrait revenir mais rassurez vous pas avant 10 000 ans donc vous pouvez encore en profiter.

Alors, visiter Yellowstone, c’est comme visiter un énorme musée à ciel ouvert … c’est une succession de phénomènes naturels incroyables, de couleurs, de faunes …. Laissez vous guider … vous n’en reviendrez pas …

Le geyzer de Old Faithfull

les marmites d’eau bouillonnantes

L’émotion devant son premier coucher de soleil

la palette de l’artiste…

Le Grand Canyon sur la Yellowstone River et ses cascades

Mammot Hot Spring
La faune de Yellowstone

Et le mardi, nous sommes donc repartis, vers l’est … Le chemin du retour commençait mais l’aventure continuait.
Traversée du Yellowstone, 2 heures, suivi d’une très belle scenic byway…

Arrivée à CODY, ville du nom du fameux cow-boy, Bill CODY, plus connu sous le nom de BUFFALO BILL… avec au passage arrêt à OLD TRAIL TOWN : une petite ville de cow-boy reconstituée : les cabanes ont été transplantées de pas bien loin : il y a celle de Butch Cassidy et le Kid, mais vous entendrez aussi parler de Sitting Bull, du général Custer (Little big man) et bien d’autres dont les noms vous diront vaguement quelques choses, surtout si vous plongez dans vos souvenirs de western.

A Old Trail Town, le message est clair : STEP BACK IN TIME TO THE OLD WEST OF THE 1800’s AT OLD TRAIL TOWN

trop beau …

et ensuite nous allons dans le Buffalo Bill Historical Center .. une des plus beaux musées du centre des US … Une partie est dédicacée à Buffalo Bill (qui a été un tueur de bisons invétéré : saviez vous qu’il y avait des millions de bisons et que massacrés, l’espèce avait presque disparu …)..
Le lendemain,  un petit détour pour aller admirer : Devil Tower National Monument.

Un lieu mythique pour les indiens qui y vénéraient leurs ancêtres. D’autres raisons en font un lieu de pèlerinage : il a été le lieu de tournage de Rencontre du 3ème type.

et nous continuons vers le sud est, direction le Sud Dakota pour voir ce monument américain : le Mt Rushmore

 Que dire ? Un monument qui surprend par sa grandeur. Un monument qui interpelle : ce sont des hommes qui ont mis plus de 14 ans à le sculpter : du 4 Octobre 1927 au 31 October 1941
La région s’appelle les Black Hills et aurait mérité un petit stop de quelques jours. La région était magnifique et malheureusement, nous n’y sommes pas restés car notre route continuait pour aller, pas trop loin à quelques 100 km.
Les BadLands : un territoire au sud du Dakota… tellement inhospitalier que les colons le fuyaient … grosses tempêtes et histoire d’indien … Les Lakota y furent massacrés non loin …
Ce sont des formations géologiques qui auront disparu dans des milliers d’années sous l’effet de l’érosion… des plaines fleuries et des monticules de roches stratifiées..
 Et en fin d’après-midi, la tempête est arrivée … Elle tournait non loin et une alerte météo avait été donnée jusqu’à 16h… et la tempête est arrivée sans prévenir à 16h30 : deux fronts se sont rejoints au dessus de nos têtes… et c’est une image inquiétante que nous avons vu au loin …. Tornade ou pas tornade ??? ça y ressemblait de beaucoup … En tout cas, on voyait bien le front de pluie qui nous arrivait dessus … Après, nous sommes restés cloués dans la voiture en attendant que cela passe …. On a réussi lors d’une accalmie à aller se réfugier à côté d’un camping-car pour essayer de protéger la voiture des vents latéraux. Des grêlons gros comme des framboises sont tombés, OUF !
 Et ensuite, nous avons pu revenir dans notre logement…
Ce bed and Breakfast était superbe : une famille qui a toujours vécu là et qui nous fait partager sa vie : petit déjeuner à l’américaine le matin, ensuite, on se débrouille pour manger mais on a à disposition, une cuisine entière. Des gens charmants qu’on a vraiment envi de revoir … une vie à part et des petits moments de bonheurs qu’ils nous font partager…
Et notre dernier jour aux BadLands,
 et le soir, petite séance de photos à la tombé du jour…
 Et voilà, nous sommes de nouveau samedi, et nous devons quitter ce petit coin de paradis … Longue traversé du Sud Dakota et quand nous traversons le fleuve Missouri, nous savons que nous avons regagné le MidWest. Mais il nous faut piquer vers le sud, il nous reste 4 h de route. Alors, avant cela, nous nous arrêtons à Sioux Falls, le pays des Sioux pour nous restaurer dans un Fast Food écolo (Panera Bread). Puis, nous quittons définitivement le South Dakota pour l’IOWA… en tout 10 heures de route…
et sur la highway 29, nous longeons la frontière avec le Nebraska que nous ne traverserons pas une fois. Même à l’approche de Omaha : oui le Nebraska est de l’autre côté du fleuve Missouri, juste au dessus du Kansas.
Arrivée le soir, halte dans le Missouri pour manger et arrivé à la maison dans la soirée, avec déjà en tête, notre prochain voyage …
Voilà, que retenir de ce voyage : The more, I know it, the more I like it …. On a découvert de nouveaux endroits où l’on retournera : le Wyoming et le Sud Dakota et bien sur le Colorado… Les parcs nationaux ne déçoivent jamais … et il nous en reste encore à découvrir ….

6 Comments

  • Très bel article qui, encore une fois, nous fait voyager. Ca me donne des idées pour un prochain road trip. A bientôt !

  • Ahhhhh Yellowstone!
    Nous y sommes allés en septembre dernier et je n’ai qu’une seule envie, y retourner!
    C’est magique comme endroit!
    Comme vous le disiez, il y a un avant et un après yellowstone 🙂

  • Je crois qu’il y aura un avant Yellowstone et un après….
    très juste après 5 jours en 2014 je rêve d’y retourner, Lamar Valley et un troupeau de plus de 600 bisons m’ont fait chavirer le coeur.

    • oui, c’est envoutant Yellowstone.. nous avions aussi beaucoup aimé la Lamar Valley : une très belle balade là-bas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.