Vie d’étudiant à Montréal, logements et fin d’année

Fin de l’année pour les étudiants de Montréal. Je trouvais déjà tôt que chez nous, aux Etats-Unis, les vacances d’été débutent dès le 22 mai. C’est même encore plus tôt pour les étudiants montréalais. Le 1er mai, ma grande puce est de retour et ne reviendra à Montréal qu’à la fin du mois d’août, mettant ainsi entre parenthèse sa vie d’étudiante durant ces 4 mois d’été.

montreal_mtRoyal 4

 Mais pour elle et pour la plupart des étudiants, l’année suivante se prépare dès maintenant, et ce n’est pas vraiment facile d’anticiper ce qui suit : choix des cours mais aussi, le futur logement.

 La tête ailleurs pour cette première année et les autres, l’année se termine évidement par des examens avec tout le stress que cela implique. Une fois les centaines d’heures passées à la bibliothèque à étudier, il est temps de penser à la rentrée prochaine avant de rentrer chez soi. Et oui, lorsque l’on rentre chez soi pour 4 mois, quelques ajustements administratifs tels que le logement s’impose. Il faut donc soit lâcher son appartement ou encore trouver un sous-locataire. Des détails dont on n’a pas toujours envie de s’occuper à l’approche des vacances.

McGill7

 Avant de rentrer chez soi, il faut donc avoir trouvé un nouveau logement pour la rentrée prochaine (et oui on arrive généralement juste à l’heure pour la rentrée en septembre et donc pas le temps de se retrouver un logement, les meilleurs étant déjà partis !)

 A McGill, la première année, les étudiants peuvent se loger en résidence universitaire : cela leur permet de s’acclimater à leur nouvelle vie mais aussi de se créer un réseau d’amis. Pour les années suivantes, ils doivent se loger par eux même et donc trouver une solution de logement. Pas toujours facile de s’y retrouver.

 Plusieurs solution s’offre alors à vous, vivre seule ou en collocation, chacun comportant ses avantages et ses inconvénients. C’est donc vers la fin du mois de mars que la course aux bonnes infos commence. Et comme dans toutes villes étudiantes, la recherche d’un appartement en collocation n’est pas facile. On essaye un peu tout : le bouche à oreille, les sites spécialisés, les petites annonces ou encore pour les plus déterminés, trouver la perle rare sur kijiji. Tout est bon pour dénicher l’appartement meublé ou pas, pas trop éloigné de l’université, dans un quartier sympa.

C’est parti. Et vous quelles sont vos solutions de logement étudiants à Montréal ?

6 Comments

  • Le bon côté des choses est que tu vas retrouver ta fille pendant plusieurs mois. Je sais que la séparation peut être difficile, mon fils de 15 ans est parti en internat pour la première fois en septembre 2014, pour intégrer une seconde dans un lycée militaire, à 300 km de chez nous (rien à voir avec les distances en Amérique du nord évidemment). Et il y a parfois de grands moments de solitude!!

  • Pour trouver un appartement à Montréal, rien de mieux que Kijiji. Si il y a aussi certaines bonnes offres sur le site de PVTistes, lorsque ces derniers rentrent en France.

    Je suis surprise que ta fille n’ait pas de cours à l’été… A Ploytechnique, tu peux bien évidemment prendre 4 mois de vacances, ou aussi faire un stage, ou encore avoir des cours soit en session intensive (de mai à fin juin) soit comme une session normale de 4 mois. Ça n’existe pas à McGill ?

    • si cela existe .. mais comment dirais je : notre été a été un peu compliqué .. voilà …. l’an prochain, bien sur qu’elle en prendra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.