Devenir Américain pourquoi ?

Vendredi soir, en allant chercher mon fils à l’école, la petite dame avec qui j’ai l’habitude de parler à son école, m’a retenue par la manche et avec une expression de peur dans le regard, m’a déclaré : “don’t go back to Europe ! Stay with us !” Nous avions discutté la veille du crash aérien. Je n’aurais pas pu la raisonner en lui disant, que cela n’arrivait pas tout le temps .. mais à quoi bon. J’ai préféré lui dire : “I have something to tell you : Monday is our first step toward our naturalisation” .. Elle m’a regardée avec des larmes dans les yeux et m’a dit, la main sur le coeur : “ouah .. you made my day ! Thank you !”

chelly-1-1-

Oui, lundi, aujourd’hui, nous passons la première étape du processus de naturalisation pour devenir citoyens américains. Pas grand chose, à vrai, dire, juste une prise de nos empreintes digitales. Il n’empêche que c’est avec beaucoup d’émotions que nous commençons le processus.

Harvard 9

Pourquoi devenir américains ?

J’ai envie de vous répondre Pourquoi pas ?

  • Parce-qu’après 5 ans de Green card, le processus semble tellement simple que pourquoi, devrions-nous nous en priver alors que la green card peut se perdre et que surtout dans 5 ans, il nous faudra refaire une demande.
  • Parce-que la situation pour notre fille aînée qui étudie au Canada aurait rendue difficile pour elle de garder la green card. La green card se garde si on ne quitte pas trop souvent et trop longtemps le territoire. Etant maintenant majeure, elle a une démarche à faire et la faire en même temps que ses parents, lui permet d’obtenir plus facilement cette nationalité que si elle l’avait demandé d’ici quelques année. C’est un avocat consulté l’an dernier pour étudier le statut de notre fille en partance alors pour le Canada qui nous l’a conseillé.

Ce que nous savions déjà est alors devenue une certitude et une réalité : pourquoi allions nous passer à côté d’une si belle occasion.

usa2

Le processus a alors commencé : il y a déjà deux mois, j’ai commencé à remplir les papiers : si l’on répond aux critères, la démarche semble vraiment très simple. Un dossier à remplir avec 15 questions sur tes adresses, ton travail, tes enfants et tes nombreux mariages .. et les 150 autres questions pour répondre, que non, je ne suis ni une terroriste, une droguée, une prostituée. Non, je n’ai jamais mis les pieds dans une prison, ni fait partie d’une quelconque organisation nazie pendant la seconde guerre mondiale durant laquelle, je n’existais même pas … et oui, j’abandonne tous mes titres de noblesse que je n’ai pas et oui,à d’autres questions …

usa1

Et viendront ensuite, les prochaines étapes : l’interview pour sonder nos motivations et surtout passer un oral après avoir revu 100 questions d’histoire, de politiques et de droit sur les Etats-Unis : j’ai intêret à connaitre le nom du gouverneur de mon état mais aussi celui des sénateurs et congress men. Après, nous n’aurons plus qu’à aller prêter serment d’allégeance. Et pour la connaissance du pays, peut-être que je pourrais leur montrer le blog pour les convaincre de ma connaissance de la géographie.

Enfin, pour répondre à la question que de nombreux proches nous ont posé inquiets : Non, nous ne perdons pas notre nationalité française.

A vrai dire, je ne me suis jamais sentie aussi française : prête à assumer cette dualité et la vivre pleinement. Nous n’avons pas quitté la France, il y a 6 ans, par dépis, mais juste parce-que l’entreprise de mon mari nous envoyait alors aux Etats-Unis. Nous y sommes restés par choix et nous adoptons ce nouveau pays en pleine conscience : conscience de ses défauts, mais aussi portés par tout ce qu’il nous apporte de positif dans nos vies.

Prête à assumer ce changement : obtenir une nouvelle nationalité, c’est comme accueillir un nouvel enfant : on aime tellement le premier, qu’on ne voit pas ce qui pourra nous empêcher d’aimer le second et de les garder tout deux dans nos coeurs !

Oui, aujourd’hui, nous sommes des immigrants mais contrairement à ce que veulent nous faire croire certains articles de journaux (article de The Guardian : Why are white people expat and the rest immigrants ? ) : nous sommes toujours des expatriés parce-que n’habitant plus dans notre pays d’origine, et immigrants parce-que nouveaux dans ce pays, les Etats-Unis.

 Je vous tiendrai au courant de l’évolution de notre dossier.

Petit update : 1ère étape done : des gens hyper gentils .. et nous sommes repartis avec un cadeau mais surtout de quoi travailler la prochaine étape : l’interview : 100 questions à potasser …

IMG_2148

45 Comments

  • Bravo ! Et félicitations !
    Car je comprends que ce ne doit pas être une décision facile à prendre.
    Et je suis tout à fait d’accord sur le fait que tout comme on peut aimer 2 enfants à la fois, on peut également aimer 2 pays à la fois ! C’est une très belle image.
    Good luck !

  • Bon courage dans la suite des démarches! Je ne savais pas qu’en demandant la naturalisation on peut aussi garder la nationalité française c’est cool ça (je pensais que c’était juste pour les enfants nés ici de parents français ou enfant nés d’un parent US et un FR, la double nationalité en fait).

  • C’est génial !
    Pour nous la green card sera le Graal, alors la naturalisation, j’imagine même pas comme on serait heureux !
    Ça fait peur cette interview quand même,pour ma part je ne connais vraiment pas grand chose de l’histoire des US :/
    Merci pour cette découverte de processus et hâte de connaitre la suite !

    • Ouais, enfin, les 100 questions, c est pas si terrible… Par ex, j ai eu la question Ou se trouve la Statue de la liberte ?, je suis sure que meme vous auriez reussi a repondre juste ! 😉 (bon, y en a des plus dures… Mais suffit juste les apprendre !)

        • Je répondais à Cess qui avait l’air horrifiée par 100 questions. Ce que je voulais dire était que les 100 questions n’étaient pas toutes archi-dures ! Mais je suis tout à fait d’accord avec vous, il faut les avoir lues et apprises, y a des réponses qui s’inventent pas ! 🙂

    • ben .. pour l’interview, il va falloir que je révise un peu, mais bon, il y a des questions simples quand même comme : quel est l’océan qui est à l’est ? quels sont les états qui bordent la frontières canadiennes : citez en 3 …

  • Félicitation…à travers votre blog…je découvre d’autres facettes de ce paysqui m’a toujours attiré…Bonne chance pour la suite

  • Félicitations ! Contente d’apprendre qu’on peut rester français : je pensais qu’il fallait renoncer à sa nationalité car à l’époque où ma tante l’avait fait, on lui avait demandé de rapporter son passeport français à l’ambassade (mais bon, à l’ambassade, on lui a dit de le garder car personne ne vérifiait de toute façon). Les règles ont changé ou c’est juste que le système reste laxiste ?
    Sinon, c’est drôle, ce petit bouquin, ça m’amuserait beaucoup de savoir quel est le minimum à savoir pour devenir Américain !

    • Un Français m’a dit la même chose, il a obtenu sa nationalité il y a plus de 20 ans, il fallait amener son passeport avec lui, ce qu’il n’a pas fait, et il n’a jamais eu aucun problème. Maintenant (mais je ne sais pas depuis quand), ils ne le demandent même plus, les seules choses à prendre est sa carte verte et son permis de conduire. Vous pouvez garder votre nationalité d’origine si votre pays d’origine le permet, la seule chose est que vous serez traité comme un Américain aux USA, et pas comme un Français, un Russe ou un Chinois.
      Le minimum à savoir pour passer la partie d’éducation civique à l’entretien est de répondre à 6 questions (sur un total maximum de 10), les 10 questions étant tirées au hasard parmi les 100 questions à potasser dont Isabelle a parlé.

      • moi, j’ai vu nulle part dans les papiers que j’ai rempli et toute la doc que j’ai lu, qu’on devait rendre notre passeport : de toute façon, c’est la propriété de la France .. par contre, si nos deux pays, sont en conflis, notre loyauté doit aller du côté des US .. mais bon, il n’y a quand même pas trop de risques

    • oui, exactement : ils ont été noté sur les papiers et devront faire la demande de passeport ensuite

  • Congratulations and welcome aboard ! I think you should get extra points for living in the heart of the country 🙂

    Very glad you can keep your French citizenship – and your “dual culture”! Its a “win-win”.

    • thank you so much Todd ! that’s why I like American people : always see the positive point of view .. yes it is win win ..

  • Très bel article! Une nouvelle étape dans votre vie et que vous allez partagez en famille. On sent que cela est important pour vous et on ne peut qu’être content pour vous.
    Bon courage à vous tous dans la suite des démarches.
    En espérant en savoir plus sur les prochaines étapes! 🙂

  • Bonne chance et surtout… Merci! Merci parce que ce n’est pas evident de se retrouver a faire les démarches administratives, seule au bout du monde, et vous lire rend cela beaucoup plus simple. J’adore votre “Pourquoi pas?” cela résonne juste.
    Quand on commence la procedure, on a l’impression de quitter quelque chose. C’est presque comme un nouveau depart, mais aussi une étape si logique après avoir vécu ici… 7 ans pour moi. On se pose toujours des questions quand on vit “a l’étranger” et surtout celle-la: quand est-ce que ce pays, si grand, si different d’Est en Ouest, si irritant parfois, si impressionnant souvent, et si attachant, est devenu un autre “chez moi”? Quand j’ai paye mon premier mortgage? Quand j’ai parcouru ses routes, l’été dernier, a bord de ma voiture de louage? Etait-ce le premier milk shake du bord de route, la premiere happy hour après le boulot, les rues de Philly, ou les plages de Floride, qui m’ont tout a coup donne cette sensation de “je reste…” Au moins pour ce bout de chemin. Je reste.
    Felicitations, et bonne chance! Et merci encore de bien vouloir partager tout cela…

    • merci, oui c’est vrai : chercher le moment ultime où on s’est dit .. ça y est … je ne sais pas car même en parlant avec mes voisins, je sens encore un fossé : ils ne sauraient pas répondre aux questions que je dois étudier ..
      sinon, la démarche pour la nationalité est d’une simplicité déconcertante après la complexité de la green card, obtenue il y a 5 ans

  • Congratulations, I’m so happy for you and like todd said, it’s a win-win.
    J’espère seulement que tu me parleras en français quand je reviendrai à KC.
    Félicitations pour ton choix; je t’envie.

    • yes win win .. ah ben surement car à la maison, on fait de la résistance et on ne parle que français

  • Bravo ! L’analogie avec les enfants est très bonne, et c’est vrai qu’une fois qu’on a la carte verte… Autant aller jusqu’au bout !
    Pour nous, le processus vers la carte verte vient de démarrer… Ce sera long mais un beau soulagement aussi !

    • merci alors bon courage pour la green card car c’est bien plus complexe que la citizenship

  • J’aime beaucoup la façon dont tu parles de cette nouvelle nationalité qui sera bientôt la votre. C’est très joliment dit.
    Lorsqu’on a obtenu notre citoyenneté canadienne, nous étions très heureux et émus également. C’était un accomplissement après avoir passé tant d’années dans ce pays, cette demande nous paraissait normale, et puis nos deux premiers garçons étant nés là-bas, on a quelque chose qui nous lie pour toujours à ce pays. Notre petit dernier est officiellement canadien depuis la semaine passée et là pareil lorsqu’on a reçu les papiers, nous avons été très émus et heureux, et lui aussi d’ailleurs même s’il n’en comprend pas encore la portée, il est content d’être canadien comme ses frères. On commence à se poser la question pour la citoyenneté américaine,pour les enfants ça faciliterait sans doute les choses s’ils veulent continuer leurs études ici , mais bon, on réfléchit encore…
    En tout cas, bon courage, ne stresse pas trop pour le questionnaire, au Canada c’est pareil, on avait un petit livre à apprendre et qui suffisait amplement pour répondre aux questions 😉

    • merci Virginie .. alors ton petit dernier a 3 nationalités comme cela : c’est génial. Mon frere aussi a la citoyenneté canadienne. Ce qui l’avait marqué lui, c’était de prêter serment pour la reine … alors si vous vous pouvez maintenant faire la citizenship : foncez .. c’est vrai que cela facilite pas mal de choses .. surtout si ils repartent faire leurs études ailleurs et que vous restez là..

  • Vous avez pris votre décision plus rapidement que moi. J’étais aux Etats-Unis depuis 14 ans déjà. Mais après, ça va tellement vite. Félicitations! Et préparez-vous à pleurer en entendant Lee Greenwood. 😉

    Pour les questions, j’ai écouté le CD plusieurs fois et ça m’a suffi.

  • Ca fait plaisir d’avoir de vos nouvelles. Je n’étais pas venue depuis un bail et quelle bonne surprise… Citoyens américains wow ! Première fois que je lis quelqu’un qui en parle en plus 😉 On ne dirait pas comme ça mais pour devenir citoyen canadien (notre cas), c’est un vrai parcours du combattant… Il parait même qu’il n’y a pas plus long qu’au Canada pour devenir citoyen. Il faut compter entre 6 mois et 3 ans (La dame m’a dit ça au téléphone !) et surtout remplir un dossier assez long. Pas compliqué mais beaucoup plus long que le votre a priori 🙂 C’est marrant tout de même, c’est si difficile d’avoir une GC aux USA et tout semble si simple ensuite. A l’inverse la PR est « facile » à obtenir ici mais après c’est parcours du combattant 😉 Déjà 7 mois que nous sommes dans le processus et le dossier est toujours bloqué là où on l’a envoyé… Pas de raisons à ça, il est juste dans une « queue ».

    Moi au contraire, je me sens de moins en moins française. Mes collègues me disent même que je suis davantage canadienne maintenant et que c’est juste un plus d’avoir mon passeport. Cela vient peut-être de mon attachement limité à ce pays.

    On a quitté la France il y a 4 ans et demi et des gens m’ont aussi demandé pourquoi je prenais la citoyenneté canadienne puisque j’allais perdre la française. (Roulement des yeux)

    Ta fille aimerait rester au Canada ? Elle est à Montréal il me semble non ? Est-ce qu’elle trouve les deux pays très différents ? MTL et les USA c’est pas mal différent je pense.

    • merci pour ton témoignage .. mon frère est devenu canadien.. je ne sais pas en combien de temps .. et merci pour ton passage

  • Un sacré pas en avant ! Bon courage pour les démarches.
    Nous on vient de lancer le process de la Green Card avec 1 an d’attente environ … nous avons changé de visa en mai à cause du travail de mon mari, et je n’ai désormais plus le droit de travailler avant l’obtention de la GC (je viens de quitter mon job)… pas facile d’immigrer 😉

  • Je suis votre blog depuis un moment déjà, avant même qu’on lance notre projet USA 🙂
    Je suis très heureuse pour vous et votre famille, l’aventure se poursuit !

    Heureux petit hasard de la vie, nous venons d’apprendre que l’obtention de la Green Card est en bonne voie, encore des papiers à renvoyer puis la visite médicale à passer. Ca fait du bien de pouvoir enfin se projeter ici et être un peu plus sereins, mes débuts ici n’ont pas été toujours faciles 😉

    Et puis dans 5 ans peut-être, pourquoi pas la naturalisation 🙂

  • Hello, et d’abord, bravo ! C’est vraiment intéressant ce billet, surtout les petits “insights” sur le questionnaire : renoncer à ses titres de noblesse, sur des éventuels activités nazis… Aussi, je suis surprise que ça parait simple comme processus ! Tant mieux ! Je dis que je suis surprise, car je suis dans la situation inverse : Une américaine en France depuis 12 ans (!) maintenant et je pense que c’est le moment d’enfin faire une demande de nationalité…sauf que le chemin me semble long, étroit, tordu et parsemé d’embuches bureaucratiques ! La France, quoi 😉

    Mais honnêtement, j’apprécie vraiment cet article car, étant américain, on ne connait pas trop le processus pour devenir américain, alors merci ! J’aimerai bien pouvoir lire le petit livret qu’ils t’ont donné. Tu sais pas si on le trouve sur internet ?

    Et je vois que l’article date d’il y a presqu’un an…Alors ? Tu as réussi ??

    Have a great day and thanks again !

    • Eh oui, assez simple une fois qu’on a 5 ans de green card. J’ai vu quand même des gens ne pas réussir le test oral à l’immigration. Ca m’amuse ton commentaire car quand nous avons eu notre naturalisation, nous avons fait une grande fête où nous avons invité nos voisins et je leur ai expliqués aussi. Voici sur internet les 100 questions : la moitié est très facile mais il y en a certaines où j’ai du apprendre : surtout pour l’histoire et pour le gouvernement, ce n’était pas très difficile puisque nous avons aussi en France deux chambres. Par contre, je savais les chiffres et le nombre de sénateurs etc .. et depuis, de nouveau, je mélange tout. Et puis, à l’époque, c’était encore John Bonner, le House representative .. ils ont du réimprimer les livret depuis que Paul Ryan l’est devenu.. On peut trouver les questions ici : https://www.uscis.gov/citizenship/learners/study-test/study-materials-civics-test/100-civics-questions-and-answers-mp3-audio-english-version les réponses sont plus précises sur le livret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.