{Nouveau Mexique} Petroglyph National Monument

A la sortie de Albuquerque, juste à la périphérie, nous avions vu l’indication du National Monument. Cela ne paraissait pas dépaysant. Et pourtant, en nous rendant au Visitor Center, et en visionnant le film, nous avions vraiment envie de nous plonger dans l’univers, les temps anciens et l’Histoire de ce peuple oublié : les Indiens d’Amérique.

Qu’est ce que c’est qu’un Petroglyphe ?

Petroglyph National Monument

Les petroglyphes sont des gravures réalisées par les Indiens, les peuplades qui vivaient en Amérique bien avant sa découverte par Christophe Colomb.

En général, les petroglyphes sont des symboles gravés sur la roche. Ils sont de plusieurs époques : de 3000 à 4000 ans pour certains, plus récents pour d’autres. Certains autres datent de la période d’occupation par les Anasazi, les ancètres des Pueblo (tribus indiennes présentes au Nouveau Mexique et en Arizona). Ils datent pour cela d’une période allant de 700 à 2000 ans.

Où peut-on observer et découvrir des Petroglyphes ?

On en trouve partout de l’Utah au Nouveau Mexique en passant par le Colorado et l’Arizona.

Rappelez-vous, nous en avions observé au Canyon de Chelly et notre guide Navajo, nous avait expliqué, qu’ils avaient dû demander aux tribus Hopi de leur donner une explication : les Navajos étaient en effet arrivés bien plus tard sur ces terres.

On en retrouve aussi du côté de Moab, de Capitols ReefPetrified Forest National Park .. mais aussi au Nouveau Mexique à Chaco ou dans des endroits plus reculés, en pays Ute par exemple : comme nous avons pu les observer lors de notre visite de la réserve des UTE.

Nouveau Mexique : Petroglyph National Monument

En cette fin de journée, nous avions décidé de faire une halte à Petroglyph National Monument.

A cet endroit, il y a près de 150 000 ans, une série d’eruptions volcaniques, entraîna une faille de 17 miles (the West Mesa) et une coulée de lave. Celle-ci s’écoula le long des canyons et forma ce qui s’appelle, des arroyos (petite vallée accuillant parfois les eaux de pluie et formant un torrent). Les dernières éruptions moins violentes créèrent de pics. Puis l’érosion fit son travail ainsi que le fleuve Rio Grande présent là.

Pour les Natives Americans, ce terrain est sacré. Il a vu le passage de leurs ancètres qui se rendaient souvent vers des lieux plus connus et sacrés comme Chaco. Au passage, ils marquaient leur chemin.

Les dessins sont le reflet de la vie sur place : le désert, le passage… les serpents, la terre..

L’endroit fut redécouvert et l’on dénombre dans ce coin, près de 20 000 petroglyphs. Certains ont été vandalisés, pillés, ou se sont tout simplement estompés au fil du temps en s’oxydant. Mais en 1990, le terrain fut sauvé in entremis face à l’accroissement de la ville et ainsi protégé par le label National Monument.

Pour le visiter : le Petroglyph National Monument est situé à la sortie Ouest de Albuquerque. Ne loupez pas le film du visitor center, pour que cette visite prenne tout son sens. On y redécouvre l’esprit des Indiens d’Amérique, la signification de ces petroglyphes et l’histoire géologique et symbolique de ce lieu.

Après le visitor center, vous devrez aller un peu plus loin, pour vous rendre sur les lieux où on peut voir ces petroglyphes : cela s’appelle Boca Negra Canyon. Là se trouvent trois petits chemins balisés où l’on peut voir les petroglyphes. Dans le parc, il existe encore d’autres lieux à visiter mais nous n’avons pas eu le temps. Il y a en effet, une petite balade à faire pour aller voir les volcans.

PS : en anglais, on dit petroglyph sans e ; on le rajoute en français.

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.