Le dernier jour de l’année 2014 à Taos

Il était temps que je vous raconte notre journée du 31 décembre 2014. Une belle fin de journée à Taos, une ville du nord du Nouveau Mexique.

Départ de notre logement au nord de Santa Fe, nous évitons Chimayo que nous connaissons déjà et nous profitons de la vue de cette très belle route. Il fait frais, le ciel est bleu, glacial.

Cette route est magnifique, nous y faisons juste une halte pour admirer au loin un massif inconnu. Nous continuons notre route, et nous passons devant une jolie église Las trampas. Elle est toujours aussi photogénique (je l’avais déjà photographiée, il y a 3 ans). Elle date de 1760 et est en pure Adobe.

Et après avoir traversé une série de colines boisées, nous arrivons à Taos. La ville est déserte, il y fait très froid. Les gens se sont certainement réfugiés chez eux, nous sommes à quelques heures du réveillon.

Une petite balade en dehors de la ville pour aller admirer la tombe de Kit Carson : un trapeur, soldat qui participa à la conquête de l’Ouest.

Le ciel s’assombrit, il est complètement irréel ce soir-là. Nous restons quelques instants à le contempler. Nous sommes le dernier jour de 2014. Que nous réserve cette nouvelle année qui va commencer ?

Nous retournons sur la Plaza, avalons un chocolat chaud. La nuit tombe ; et tout d’un coup dernière nous, un monsieur nous interpelle en français.

Je le reconnais tout de suite. Il nous demande d’où nous venons : “ben du Kansas”  .. il nous répond : “quel dommage..!” je compatis, le Kansas vu d’ici, c’est pas vraiment le pied. Il nous répond qu’il est lyonnais.. comme moi en fait, alors, nous discutons 5 minutes.

C’est l’antiquaire de la place : Robert Faurie. Une personnalité hors du commun que Gérard Klein était venu voir lors du tournage de l’émission l’Amérique dans tous ses états. J’envoie un text à Laurent Le Gall le réalisateur de l’émission. On échange 3 mots ; et je décide d’aller revoir Robert Faurie, pour lui dire qu’il a le bonjour de Laurent. C’est trop émouvant, on discute un moment, sur son business. Il semble seul ce soir pour ce réveillon. Il est plus de 7h et il n’a pas fermé boutique. Alors, je lui demande si il ne veut pas poser pour envoyer une photo à Laurent. Il part se peigner, et pose à son bureau et dans son magasin.

C’est trop sympa !

Taos 33

La nuit est tombée ; nous de notre côté, il nous faut retourner .. notre réveillon nous attend : pas grand chose, nous sommes en plein centre du Nouveau Mexique, tous les 6.

Le dernier jour de l’année 2014, à Taos au Nouveau Mexique !

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.