Comprendre la météo aux Etats-Unis

Une météo de fou, on pourra la cataloguer comme on veut ce qui est sûr, c’est que la météo, aux Etats-Unis, ne laisse pas indifférent : tempêtes hivernales, blizzard, froid intense, chaleur extrême en été, tornade au printemps, ouragan, sécheresse en Californie, écarts importants de température.. oui, on peut le dire, ici aux Etats-Unis la météo rend fou.

le temps
météo du jeudi 5 février 2015

La semaine dernière, mardi, il faisait 20°C, samedi, la pluie toute la journée, pour finir dimanche par de la neige et un grand froid lundi matin (-15°C) .. re-belotte mercredi : juste le temps de dire ouf : une mini-tempête de neige dans l’après-midi de mercredi, de quoi transformer les routes en patinoire, une nuit des plus froides, une matinée à 0°F soit -18°C .. pour finir le surlendemain à 15°C, vendredi 6 février … oui, nous avons de quoi devenir fou.

weather5_2015
crédit photo : http://www.weather.com/

Alors d’où viennent ces écarts ?

Comprendre la météo aux Etats-Unis

Il y a deux éléments à prendre en compte pour comprendre la météo aux Etats-Unis : la géographie et le Jet Stream !

La Géographie des Etats-Unis

 Les Etats-Unis, c’est un grand pays, bordé des deux côtés d’un océan, au milieu, une chaîne de montagnes, les Rocheuses avec des sommets qui culminent à plus de 4500 m d’altitude.

Au centre une grande plaine, à l’ouest le désert, au sud une mer : Le Golf du Mexique.

<a href=http://www.shutterstock.com/fr/pic-179328587/stock-photo-topographic-map-of-the-usa-with-shaded-relief-and-elevation-colors-elements-of-this-image.html?src=csl_recent_image-1&ws=1" target="_blank">USA - shutterstock </a>

Dans ces grandes plaines, pas vraiment de barrières pour arrêter l’air froid qui vient du nord, ou l’air chaud qui vient du sud : juste les rocheuses qui tombent à pic sur la plaine. A l’ouest de Denver, la route I70 passe d’une altitude de 3000 m à 1600 m en quelques dizaines de kilomètres !

Le Jet Stream

Le 2ème élément à prendre en compte est le jet stream. Le jet stream (courant jet en français) est un courant ondulant de plusieurs milliers de km de long, parcourant la terre d’ouest en est, d’une épaisseur de 1 à 5 km et une largeur de plusieurs centaines de kilomètres : il se situe en haute altitude.

Aux Etats-Unis, il oscille et fait la météo. Sa position fait souvent varier la température : au nord, l’air frais de l’Arctique, au sud, l’air venant du sud, et le jet stream, séparant ces deux masses d’air. En fonction de sa position, les températures changent.

jetstream

Et c’est donc la position de ce même jet stream qui explique les variations de températures de ces jours-ci : après être descendu très bas hier, il s’est décalé vers la droite, entraînant son air arctique du côté de la Côte est et apportant l’air de l’Ouest vers chez nous.

Sa position explique aussi le fait paradoxale que l’an dernier, l’Alaska a connu l’hiver le plus doux de son histoire avec des températures positives : le jet stream remontait plus au dessus.

La rencontre des masses d’air

La géographie des Etats-Unis et la présence du Jet Stream entraînent alors des rencontres de masses d’air avec de forts écarts de températures.

C’est bien connu : quand une masse d’air froid rencontre une masse d’air chaud, cela créé une tempête, plus ou moins violente en fonction du gradient (écart) de température, mais aussi du degrès d’humidité : voilà pourquoi Boston et New-York ont souvent des tempêtes mémorables : ils récupèrent les tempêtes venant de l’ouest mais aussi les tempêtes venant du sud chargées en eau de l’Atlantique.

Aux Etats-Unis, les tempêtes se forment à l’Ouest et traversent souvent le continent. La pluie de Californie à l’automne est arrivée jusque chez nous en étant passé par le sud, le Nouveau Mexique et Texas etc. Mais pas que, parfois et surtout en été, les tempêtes arrivent directement du sud : nous avions eu les restes d’un ouragan : Isaac qui avait touché précédemment la Floride.

Noms des tempêtes - crédit photo : http://www.weather.com/
Noms des tempêtes hivernales aux Etats-Unis

Le climat de Kansas City

Kansas City, la ville où je vis, est située en plein centre du pays, au milieu des plaines.

vue_KCMO

La météo est caractérisée par un hiver intense, froid et sec, des nuits très froides (en dessous de 0°C), mais aussi un été souvent torride chaud et humide, des tornades au printemps, des orages mémorables ..

jour d'orage à Kansas City
Un jour d’orage à Kansas City – crédit photo FromSide2Side
kansas-tornade
Une tornade vue de loin en plein Kansas

Bref, c’est un climat très continental. L’avantage de tout cela, c’est qu’en dehors de ces événements climatiques intenses, le ciel est souvent bleu.

Kansas City est cependant un peu à l’écart des grands couloirs et nous voyons souvent des tempêtes qui frôlent au nord, la ville, l’évitant de justesse.

Concrètement cela donne quoi à Kansas City ?

Influence de l’ouest, du nord et du sud : Le jet stream est souvent en cause : quand nous sommes au dessus, il fait froid, très froid en hiver (des températures négatives) et quand nous sommes en dessous en été, il fait très chaud et humide (35-40°C) car l’air du sud remonte alors jusqu’à nous. Hors, le jet stream oscille souvent d’un côté et de l’autre, ce qui explique aussi les variations de températures fréquentes et intenses d’un jour à l’autre. Nous ressentons aussi les variations de position du jet stream : les jours où ils passent au dessus de chez nous, le vent souffle et nous pouvons être en alerte vent.

L’an dernier, l’hiver avait été bien rude et exactement, il y a un an, nous avions fait face à deux tempêtes hivernales.

Et comment font-ils ?

Ok, l’hiver est rude, froid très froid.. mais il semblerait que les gens ici ne s’en soucient guère.

En tout cas, en arrivant au Kansas, après 3 ans de Californie, nous avions investi dans des manteaux chauds. Dociles, mes enfants les avaient portés la première année, mais à partir de la seconde année, les manteaux de mes deux ados sont restés au placard. C’était encombrant !

Et puis, peu à peu, j’ai commencé à regarder autour de moi et pendant que j’étais souvent emmitouflée dans ma doudoune, je voyais souvent des gens en tee-shirt, voire en short alors que la température ne dépassait pas les 0°C. Ici, et cela semble un peu généralisé dans tous les US, les gens et surtout les ados, ont la même garde-robe été comme hiver. Ça m’étonne toujours. Je ne sais pas comment ils font, ils doivent être habitués dès leur enfance car j’ai souvent vu des bébés très peu couverts aussi.

Et pour preuve, cette photo prise ces jours-ci :

IMG_2871

Ça vous donne froid ? et bien moi aussi …

14 Comments

  • C’est vrai que ça fait peur ces écarts. Nous débarquons dans l’Ohio dans 3 semaines, et pour avoir regardé la météo ces derniers temps, ils ont eu les mêmes amplitudes… En tout cas, nous adopterons les habitudes françaises pour démarrer, car je ne me vois pas sous la neige en tee-shirt !
    Merci beaucoup pour vos explications, très intéressantes, comme d’habitude !
    Votre blog nous a beaucoup aidé à préparer notre expatriation, et m’a donné envie d’en ouvrir un.
    A bientôt pour de nouvelles lectures
    Severine

    • Merci Séverine : bonne installation alors (j’espère que tu connais Odile qui était à Cleveland l’an dernier), et je suis contente de voir que mon blog en inspire d’autre et les incite à faire de même : c’est un formidable outil personnel.

  • Article très intéressant 🙂 Ca m’étonne toujours de voir qu’ils s’habillent aussi peu chaudement en hiver ! Mais s’ils ne sont pas malades, c’est peut-être eux qui ont raison… Ceci dit… Brrrrr… Ca donne froid !

  • Intéressant cet article et impressionnant. 0° à Paris et je suis gelée, sans manteau ça semble juste inconcevable. Ah le jet stream, nous on a le golf stream

  • Vraiment intéressant cet article! En Angleterre c est pareil, on trouve des gens en short et t shirt alors que nous sommes emmitouflés. J ai toukours l impression que les bébés ne sont pas assez couverts. Et pourtant, les gens ne sont pas plus malades qu en France. Les amplitudes thermiques ne sont pas aussi fortes que chez toi mais malgré tout, ces derniers il fait très froid ici et je ne me verrais pas sans doudoune!!!!

    • ça doit être anglaosaxon de ne pas se couvrir … en Angleterre les amplitudes de température sont atténuées par la mer

  • Très instructif ton article Isabelle ! C’est dingue ces variations thermiques ! Ici c’est vraiment beaucoup plus faible : Il ne gèle quasiment jamais, mais pas non plus de canicule en été. Et on est pourtant très au Nord. On remercie nos montagnes pour la protection !

      • Beaucoup moins qu’on le croit ! Les montagnes nous protègent pas mal en fait ! Ce sont elles qui récupèrent les nuages et la pluie qui les rend si vertes et belles 🙂
        Petite anecdote, il pleut moins à Seattle qu’à New York par exemple !

  • Coucou, comme toujours ton article est très intéressant, je ne connaissais pas le jetstream. Très étonnant le comportement des américains face au froid. Merci beaucoup, bisous

  • J’adore ce genre de météo, on a la même à Calgary avec des écarts un peu plus extrêmes (entre -40 et 35 environ). Ce n’est pas rare d’avoir -30 puis 10 degrés 2 jours plus tard, c’est l’effet du Chinook (un vent chaud qui vient des Rocheuses), ça nous permet de ne pas rester sous la neige glaciale tout l’hiver comme à l’est du Canada, l’autre jour on a même eu 17 degrés ! On a des journées d’été en hiver et des journées d’hiver en été !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.