Visiter Santa Fe au Nouveau Mexique

Lumière, Histoire et architecture de Santa Fe

Santa Fe est une jolie ville perchée sur un plateau. Elle cultive un caractère à part aux Etats-Unis. Quand on y arrive, on est d’abord saisi par le caractère libéral de la ville. A la périphérie de la ville, on ne trouve que des supermarchés comme on les aime (Trader Joe’s, Whole Food, Sprout..), la population n’est pas jeune, mais elle semble plus que libéral (au sens américain du terme, c’est à dire, le contraire de conservateur). Voilà ce qui se dégage de la ville en prime abord.

Santa Fe
Photos issues de notre précédent voyage

Et oui, Santa Fe est une ville d’artistes, mais elle est aussi profondément marquée par une Histoire à part aux Etats-Unis. Santa Fe est la capitale du Nouveau Mexique et est à ce titre, la plus vieille capitale d’un Etat aux Etats-Unis, tout en étant aussi, la plus vieille ville du Nouveau Mexique.

L’histoire de Santa Fe

Elle fut créé par les Espagnols en 1609, pour être la capitale des territoires du Nord du Nouveau Monde. La Camino Real, la voie qui devait mener du Mexique, se terminait sur la Plaza.

En 1680, la révolte des Pueblos chassa les Espagnols, mais ceux-ci revinrent en 1693.

Santa fe porte de la cathédrale
Détail de la porte de la Cathédrale Saint Francis

L’Indépendance du Mexique, en 1821, amena un grand changement dans la gestion de la colonie : celle-ci s’ouvra vers le commerce extérieur. Le Santa Fe Trail était né, amenant ainsi du Missouri (près de chez moi), des commerçants mais aussi de nouveaux immigrants. Par la suite, les Américains gagnèrent aisément une des batailles contre les mexicains. En 1846, le Général Kearny amena le territoire sous le contrôle de l’Union.

santafetrail à santa Fe

De 1850 à 1880, l’évêque français, Jean-Baptiste Lamy, eu une large influence sur la vie locale en fasçonnant l’Eglise Catholique locale de Santa Fe à Saint Louis en passant par le Mexique. Son souhait était de donner un standard européen aux villes locales : on lui doit la Cathédrale Saint Francis.

Et n’oublions pas que Santa Fe se trouvait incluse dans la Route 66, à partir de 1926 : on trouvait la ville par un long détour. En 1937, la Route 66 repris en cours normal en abandonnant Santa Fe et son détour. La présence de la Route 66 est discrète dans la ville, même si on en trouve un petit vestige à un endroit.

Route66 Santa Fe

Visiter Santa Fe au Nouveau Mexique

Vous pouvez vous y promener facilement. Garez votre voiture dans les parkings en périphérie du quartier historique et égarez-vous au grès de votre inspiration.

Le premier passage obligé est bien sur la Plaza : le centre historique. La place est plaisante, et les arcades du Palais du Gouverneur accueillent un marché locals. Des Natives Americans (terme employé aux US pour parler des indiens), y vendent leurs fabrications. On peut s’y arrêter. Souvent, on y trouve des petits objets fabriqués par la personne qui les vend et que l’on ne retrouve pas ailleurs, en tout cas, ils ne seront pas « Made in China ».

L’entrée du Palais du Gouverneur se trouve juste derrière ce petit marché de fortune. Il abrite un musée d’histoire, très interessant. Nous l’avons visité par la suite.

De la Plaza, vous pouvez rayonner autour : les maisons sont en adobe, les couleurs magnifiques. La façade extérieure du musée d’art renvoie une belle lumière cet après-midi-là.

En remontant vers la Cathédrale, nous passons devant l’hôtel bien connu : La Fonda : on ne peut pas le louper : bâtisse imposante, mais qui se détache au soleil rasant. l’hôtel date de … 1607 .. et oui, l’un des plus anciens des Etats-Unis.

Et nous arrivons du côté de la Cathédrale Saint Francis, érigée au début du 19ème siècle, une volonté du fameux Jean-Baptiste Lamy. Elle fut construite sur une église préexistante.

L’intérieur est gothique..

et les jardins autour sont intéressants : on y découvre les statues des personnages ayant marqué l’histoire de Santa Fe et toute une séries de panneaux historiques expliquant l’histoire de la région.

A ne pas manquer quand même parce-que c’est le bâtiment le plus ancien des Etats-Unis : la San Miguel Chapel : construite en 1610.

Et puis, il y a les photos prises par hasard au grès de notre balade dans la ville lors d’une précédente visite : vers Canyon’s road : la rue des artistes..

et ailleurs

Voilà, vous avez aimé cette visite ? Vous aussi, vous connaissiez ? N’hésitez pas à partager et/ou commenter.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.