{High School Chronicles} Questions sur la scolarité aux Etats-Unis

L’autre jour, pardon, il y a déjà un petit moment, une lectrice, m’a interpellée pour me poser des questions sur le déroulement de la scolarité en High School. Alors plutôt que de répondre en privé, je réponds sur un article comme cela tout le monde pourra profiter des réponses. J’essaye de répondre au plus juste sachant qu’il peut y avoir des variantes en fonction des états et aussi d’une commune à l’autre. Voici donc plus généralement, quelques points sur la scolarité aux Etats-Unis

Julie : J’ai découvert que le sport ou la musique pouvait avoir lieu le matin très tôt avant les cours ?

Les horaires d’école, dans mon school district (district scolaire) pour les High Schools vont de 7h35 à 14h35 (les horaires peuvent changer d’une commune à l’autre).

La pratique des sports se fait généralement après l’école, de 2h45 à 5h voire plus tard et ce tous les jours pendant la saison : en cross country, la saison va de la rentrée qui est chez nous vers le 10 août jusqu’à la fin octobre. Attention, il s’agit de sport en plus de l’enseignement requis de sport qui lui a lieu pendant les heures de cours. Et le sport en tant que matière scolaire sera obligatoire uniquement pour un ou deux semestres (cela dépend des programmes scolaires des états).

Les élèves volontaires vont avoir un entraînement pendant plusieurs heures. Parfois, certains enchaînent sur un autre sport juste après, comme le soccer (foot)..

Ensuite, il y a d’autre saisons : le basket ball qui est un jeu de salle, se fait plutôt de décembre à mars, puis reprennent les activités sportives de printemps, comme le tennis, l’athlétisme ou la natation à partir du mois de mars.

Il arrive que par manque de temps ou de disponibilité des lieux, certaines pratiques de sport se fassent le matin : effectivement, ma seconde fille qui fait de la natation au printemps avait le vendredi, l’entraînement de natation, à 5h20 du matin …

rencontre sportive
Cross country : une compétition, un samedi

A cela, il faut rajouter les compétitions qui ont souvent lieux le samedi, et les matchs qui ont lieu le soir : match de basket entre high school, match de foot ball américain.

Pour la musique : du mois d’août à la fin du mois d’octobre, ceux qui font de la musique, peuvent participer au marching band. L’entraînement commence dès le fin juillet par une semaine de cours tous les jours et un début des répétitions. Par la suite, dès la rentrée, les cours commencent à 6h50 tous les matins. Les élèves devront ensuite être présents à tous les matchs qui ont lieux, le vendredi soir, et aux festivals (cf, l’article que j’avais écrit : sur le marching band).

entrainement
entraînement du mois de juillet

Après la fin du marching band, les cours de musique recommencent et les concerts aussi : ils ont lieu en semaine à 7h.

A côté du sport et de la musique, il existe encore de nombreuses activités que les élèves vont faire en dehors du temps d’enseignement. Il y a des clubs : club de français, club d’espagnol, club des jeunes républicains, club des jeunes démocrates, club de protection des animaux, club de photographie. Ces clubs se réunissent à peu près toutes les semaines, un jour, le matin de 7h à la sonnerie. Les élèves organisent parfois des actions de bénévolat et se voient en dehors des heures de cours.

Est-ce que c’est le cas pour d’autres disciplines ?

Pas vraiment, mais il est aussi possible de prendre des cours en été pour avancer une matière par exemple. L’élève prend un crédit (unité de valeur), l’été et libérera une plage horaire pour faire autre chose dans l’année. Cela avait été le cas de ma grande qui en arrivant au Kansas devait rattraper plusieurs matières obligatoires au Kansas mais qu’elle n’avait pas pris en Californie, pour ne pas trop la pénaliser (car elle avait 3 matières comme cela à rattraper, elle avait pris American History en cours d’été et ainsi avait pu se concentrer sur son cursus.

Comment s’organise une journée “type” d’un lycéen ?

Les cours commencent donc à 7h35 chez nous, puis, l’emploi du temps s’enchaîne selon le même schéma tous les jours. Parfois, il y a des variantes quand certains jours, il n’y a qu’une matière sur deux.

Les cours durent en général 50 minutes, parfois moins. Il y a 3 services de lunch : les élèves peuvent acheter leur repas dans une cafétéria, ou l’emmener. Mes filles emmènent leur lunch tous les jours : on prépare un lunch box : je leur prépare le matin à 6h. Ils ont 30 minutes pour manger.

L’école fini à 2h35 : certains restent pour les sports, ou pour tout autres activités.

Parfois les élèves doivent revenir pour d’autres activités : je l’avais décrit dans un article que j’avais intitulé : The never ending school

Est-ce qu’il y a beaucoup d’interactions entre des dernières et premières années ?

Et bien oui, car comme les classes sont faites par niveau, un élève très bon en espagnol, de première année (Freshmen), pourra par exemple se retrouver en niveau 4 avec un dernière année (senior) par exemple. En math, c’est la même chose, les classes sont organisée aussi par programme.

Pour d’autres classes comme la musique, ils sont tous ensemble.

Il faut savoir, c’est que en 4 ans, les élèves doivent parcourir un programme, avec des classes obligatoires. Elles sont organisées par semestre. Chaque élève a son emploi du temps et celui-ci sera unique. Il n’y a pas vraiment de classe comme nous les connaissons, ce qui fait qu’il y a un mélange toutes les heures. Je ne sais pas comment ils s’arrangent au niveau de l’administration pour agencer tous ces emplois du temps. Il existe plusieurs conseillés d’éducation, qui sont là pour aider les élèves à construire un cursus logique pour ces 4 ans.

Y a t il une vraie différence entre le public et le privé aux états-unis ?

Je ne sais pas vraiment. Ici, il y a différentes sortes de privé :

Certaines églises ont leur école, de la preschool à la High School. Ils doivent certainement avoir des lignes directives de l’état, mais ils ont une certaine liberté dans l’enseignement. On dit que le niveau n’est pas très bon vers chez nous, où se côtoient beaucoup d’écoles catholiques mais aussi protestantes. J’ai aussi entendu dire, que parfois, il y avait une certaine liberté dans le contenu et donc quelques dérives notamment, au niveau de l’enseignement des sciences (remises en cause de la théorie de Darwin par exemple). Mais, elles sont une bonne alternative quand les écoles publiques ne sont pas bonnes.

Il y a les écoles privées a-religieuses : côté Missouri, il y en a deux : elles ont bonnes réputation et elles drainent une population plutôt aisée : il faut dire, que de ce côté-là, les écoles publiques ont très mauvaise réputation.

Il y a enfin les écoles internationales : j’en ai connu deux dans la baie de San Francisco. Elles avaient chacune un double agrément : français et américain et devaient répondre aux deux systèmes. L’enseignement était très bon. Dans l’une, comme j’étais présidente du PTA, j’ai pu assister à certaines réunions où l’on discutait des harmonisations des programmes, notamment en math où il fallait ajuster les deux programmes sans faire deux fois la même chose.

Par contre, le revers de la médaille est que les tarifs sont généralement exorbitants, de l’ordre de 17 000 $ à 25 000 $ l’année, voire beaucoup plus dans les écoles de prestiges.

9 Comments

  • Ca fait rêver ce genre de journée ou les élèves ont le temps de faire des activités autre que les cours a proprement parle ! C’est vraiment bien qu’ils laissent du temps libre pour faire du sport, de la musique, des activités de bénévolat… La France devrait en prendre de la graine !!

    • Oui, mais le revers de la médaille est qu’ils sont occupés en permanence .. parfois, c’est juste trop car l’école ne s’arrete jamais : souvent il y a des choses à faire liées à l’école le soir et le samedi : niveau concert, nous en sommes à 4 en 8 jours .. plus un match de basket … jeudi dernier, samedi, hier soir ce soir … et match basket mardi soir … ça finit par faire beaucoup …

      • Wow en effet, ca fait beaucoup !! Le surmenage peut vite arriver ! A la fac, c’est un peu pareil d’ailleurs car les étudiants ont souvent énormément d’activités en dehors de leurs cours, plus des petits boulots, du volontariat etc… La, ce sont les “finals”, et ils ont tous l’air vraiment épuisés…

  • Merci beaucoup pour cet article !
    C’est vraiment tellement différent de notre scolarité. Je crois qu’il faut vraiment le vivre pour réellement le comprendre.
    Le pire c’est que forcément ça fait naitre d’autres questions…. c’est sans fin ! 😉

  • Ce n’est peut être pas le lieu mais la gourmande que je suis a beau chercher je ne trouve pas la recette du gâteau à l’orange…..
    Article très intéressant, je ne sais pas si les choses ont changées en France mais nous n’avions quasiment pas d’activités extra scolaires par contre nous finissions parfois vers 18H00….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.