Célébrer ou pas Thanksgiving !

Bon autant le dire tout de suite, je ne fêterai pas Thanksgiving cette année, non pas par conviction bornée mais tout simplement parce que je suis au Canada en ce moment et que pour eux, Thanksgiving était il y a plus d’un mois.

Suite à une question sur Facebook, je me suis lancée dans une grande réflexion personnelle concernant les rites et traditions des pays dans lesquels, nous vivons ou nous avons vécu. Doit-on adopter tous les rites et usages de nos pays d’accueil ou pas, comment vit-on nos propres traditions aussi ?

Les rites et coutumes de nos pays d’accueil

Ayant vécu dans différents pays : Suisse, Maroc, Taïwan et Etats-Unis, j’ai été souvent confrontée à cela. Je ne parlerai pas de la Suisse, mais plus des trois autres pays.

Au Maroc, nous avions vécu un Noël, mais aussi un ramadan et toutes les fêtes qui suivent ce moment. Bien sur, Noël n’était pas un jour férié, mais nous avions pris des vacances, parce que là, je n’aurais pas pu aller travailler ce jour-là. Lors du ramadan : sans le vivre vraiment, nous avions été invités plusieurs fois dans des familles d’amis pour fêter la rupture du jeun le soir et la fête de l’Aid peu de temps après. Expérience très enrichissante.

A Taïwan, où nous avions habité plus de 3 ans et demi, nous avions vécu plusieurs Noël, Pâques, et Nouvels Ans Chinois. A Taïwan, il y avait des sapins un peu partout dans les grandes entreprises et grands magasins : on trouvait facilement des décorations de Noël, mais nous ne trouvions pas de vrais sapins. Par contre, nous avions été invités plusieurs fois chez des amis franco-taiwanais pour fêter le Nouvel An Chinois.

Nouvel An Chinois
Nouvel An Chinois – Shurrerstock Weerameth Weerachotewong /

Aux Etats-Unis, nous y vivons depuis plus de 6 ans : de nombreuses fêtes se sont invitées dans notre agenda : Thanksgiving mais aussi le 4 juillet : 4th of July, sans oublier Halloween.

A-t-on pour autant adopté complétement les traditions locales ?

On va répondre OUI et NON ..

Halloween a été intégrée car elle implique plus les enfants et que c’est une fête où on se retrouve dans la rue à aller de maison en maison. Nous n’allions pas rester cloîtrés chez nous sans bonbons et en empêchant les enfants de sortir .. euh, en fait, ma voisine le fait .. mais bon..

Thanksgiving : très honnêtement, non : Thanksgiving est une fête familiale et nous n’avons pas de famille là. Disons que nous avons quand même essayé de marquer le coup chaque année, mais sans vraiment insister : il y a eu plusieurs années, où nous étions ailleurs en voyage. Dans certains endroits, tout était fermé alors, nous faisions un repas de fortune dans les rares endroits ouverts. Une autre anée, nous avons reçu des amis français et nous leur avions fait une belle dinde. Nous avons aussi été invités chez des amis américains.

Cette année, pas de dinde, pas de repas de Thanksgiving : je suis à Montreal et franchement, pour moi That’s not a big deal : c’est pas grave.

Alors, célébrer ou pas Thanksgiving ?

Je sais cette fête est une grande tradition pour les américains, chaque année, ils font le même repas et bien souvent, dès la nuit, ils filent pour faire les soldes de Black Friday.

Pour conclure, je dirais qu’il y a une certaine curiosité face à ces fêtes que nous n’avons pas l’habitude de fêter, mais cela ne devient pas une habitude. On me demande souvent si nous célébrons Thanksgiving : je réponds alors un peu embarrassée que, oui, nous partageons éventuellement un repas avec des amis, mais que finalement, nous n’y accordons pas tant d’importance. N’ayant pas grandi là-dedans, nous n’avons pas de souvenirs associés à cette fête à partager, ni d’émotions ressenties. D’autre part, nous n’avons pas de famille à retrouver.

Par contre, il est vrai que  j’apprécie ce moment, où finalement, les gens se posent et qu’ils exposent leur reconnaissance. L’instant est fugace, mais au moins il a lieu.

shutterstock_231755137
Give Thanks – Shutterstock

À la fin, on s’accroche pas mal à ses propres rites et fêtes quand on vit à l’étranger, cela fait partie de notre identité. Noël a toujours été célébré chez nous et à chaque fois, nous avons essayé d’y apporter le maximum de nos traditions, tout en intégrant certaines habitudes locales.

On essaye bien sur de découvrir les rites de nos pays, mais il manque ce « Je-Ne-Sais-Quoi » qui fait que nous ne l’intégrerons jamais vraiment totalement.

Et vous, que faites vous pour Thanksgiving ? comment l’intégreriez-vous dans votre vie ?

Pour aller plus loin : J’avais écrit l’an dernier : Explication du repas de Thanksgiving et explication de la symbolique de Thanksgiving pour les enfants.

20 Comments

  • J’habite aux Etats-Unis depuis maintenant 3 ans et demi, et si les fetes et traditions americaines me laissent assez indifferentes (je resiste grandement a l’americanisation, et comme Isabelle a justement dit, je n’ai aucun souvenir associe avec ces fetes), mes amis americains en revanche ne comprennent pas que je ne fasse rien pour Halloween ou Thanksgiving. Ce qui fait qu’au final, je celebre ces fetes, je me fais inviter par eux dans leur famille. Cette annee, je suis en Floride, et je celebre pour la premiere fois Thanksgiving en famille. Je suis tres mitigiee concernant Thanksgiving, surtout a cause de sa signification. On se souvient que les Indiens ont aide les pelerins, en leur donnant de la nourriture, mais apres, les colons ont tous massacre les Indiens, quelle ironie non?

    • c’est sure qu’on pourrait dire qu’il y a une grande hypocrisie derrière cette fête.. mais bon, on ne change pas les mentalités comme cela.. c’est ainsi que beaucoup de pays gèrent leurs propres contradictions … on ne le voit que trop bien en ce moment … mais c’est un autre débat .. concernant les amérindiens.. je m’interesse de plus en plus à cette histoire… j’y reviendrai

  • salut,

    Alors nous comme c’est la premiere année qu’on est là, on va se faire un repas 100% americain. J’ai cherché les recettes pour un Thanksgiving traditionnel et on verra bien ce que ça donne! Mais c’est plus pour tester le repas que pour la fete en elle meme, d’autant que pour le grand repas avec plein de gens on repassera comme on est que deux!!

    A+
    Karine

  • De notre côté, on n’avait pas vraiment fêté Thanksgiving l’an dernier (on avait juste mangé une dinde), mais cette année on le fête de façon traditionnelle chez ma tante (excepté le black friday). Pour moi, ça n’a pas de signification particulière, mais justement pour elle (française) et son mari (indien), c’est très important car c’est LA fête des immigrés. Ils se reconnaissent totalement dans ces pilgrims débarquant sans repères dans un nouveau pays et du coup, et se sont du coup complètement approprié cette fête.
    Après, c’est vrai qu’il y a de l’hypocrisie autour de cette fête, mais ça ne vaut pas le coup pour autant de la boycotter : chaque pays a ses côtés obscures et autant essayer de garder les côtés positifs (le partage, la famille, les remerciements, etc.) et de rattraper les horreurs qui on été faites sur les indiens par ailleurs (en valorisant et préservant leur culture, etc…)

    Bref Happy Thanksgiving en tout cas et profitez bien du Canada !

    • Je crois que comme c’est pas un big deal pour nous, on l’accepte comme cela vient : si l’an prochain des amis américains m’invitent je serai très contentes, si on est en voyage, tout sera fermé donc on vivra cela comme cela .. à vrai dire, cela glisse sur moi …

  • Je me rends compte en vous lisant que c’est tellement différent d’être un couple franco-francais expatrié ou un couple franco-américain. Nous avons fêté Thanksgiving avec toute la famille de mon mari … Au point que ma propre famille m’a manqué (alors que nous ne fêtons pas du tout Thanksgiving). Il est une chose de vivre en terre étrangère en préservant ses traditions, il semble en être une autre de faire vivre 2 traditions ensemble sans en perdre une moitié.
    Happy Thanksgiving !

    • Ben c’est sur que feter cela dans la famille de son mari c’est autre chose .. si on est invité pour thanks giving, on accepte avec bonheur, mais on a souvent été en voyage .. ou les fois où on était à la maison, on essayait d’inviter du monde : des amis forcément non américains puisque les amis américains étaient en famille. Ce que je veux dire, c’est que moi étant au canada ces jour-ci, cela ne m’a pas manqué d’être loin de ma famille pour TG .. par contre, c’est une chose que je ne ferais pas pour noel ..

  • Pendant nos 3 ans aux US, nous avons essayé de marquer chaque fête, Halloween, Thanksgiving, July 4th même si effectivement elles ne résonnaient pas de la même façon pour nous. Mais vivant dans ce pays, c”était important pour nous de tenter d’en partager un max d’aspects et puis c’est agréable ce genre de moments,pourquoi s’en priver ?

    • Non, on ne s’en prive pas : c’est juste que parfois, on passe à côté … on marque le coup quand même mais bon .. comme souvent on profite de ce temps pour être en voyage, on ne peut pas vraiment marquer le coup .;

  • C’était notre premier Thanksgiving cette année, et on a été invités chez un collègue de boulot français expat lui aussi, pour une soirée entre expats de toutes nationalités, pour au final 20-25 personnes dans son appartement 🙂
    Il y avait la traditionnelle dinde, et tout le monde à ramené son dessert ou sa spécialité à partager, c’était plutôt sympa et on a même fini par tenter à minuit les soldes du Black Friday au Best Buy et Target, à l’américaine ^^
    Je pense que je vais aimer cette tradition, de toutes façons moi dès qu’il s’agit de tous se réunir autour d’un bon repas, entre amis ou en famille, il n’y a jamais trop de bonnes occasions 😉

  • Je suis completement d accord avec Nath. Pourquoi se priver de moments de fête, même si je comprends que Thanksgiving soit plus une fête familiale et qu en etant loin de sa famille, cela puisse être difficile.
    Je rêverais de vivre ces moments americains 🙂
    Je profite pour vous feliciter, votre blog est vraiment tres interessant.

  • Chez nous, français vivant aux états unis depuis plus de 15 ans, ce sont nos enfants qui sont très attaches a cette fete et a l’incontournable “big bird”. Chaque année Thanksgiving a été prépare a l’école sous diverses formes. Curieusement, les retrouvailles et joyeuses ripailles ne se font pas pour nous en famille (nous n’en avons pas ici) mais entre amis d’ici ou d’ailleurs sur le continent. Nous n’en sommes plus a une contradiction pres quand il s’agit de Thanksgiving !
    Il y a quelques jours nous étions aussi a Montreal pour passer un peu de temps avec notre sophomore de fille et avons troque la belle dinde contre une choucroute aux 3 brasseurs 🙂 sans la moindre arrière-pensee.
    Par contre, pas question de laisser passer le Black Friday sans faire une affaire !
    Bonne fin d’année sous le ciel du Kansas.

    • ah la choucroute à Montreal : et bien nous, nous avons mangé des moules frittes dans un restau lyonnais sur St Denis .. faut le faire quand même …. la prochaine fois, nous mangerons de la poutine à Bruxelle …

  • Et bien pour la première fois j’ai fait un Thanksgiving traditionnel à la maison avec une quinzaine de personnes … Juste l’occasion de se retrouver entre expatriés de différents horizons, d’acceuillir les nouveaux, de bien manger, etc !
    Forcément ici à Boston cette fête prends une dimension toute particulière, et après avoir visité Plymouth et le Mayflower (reconstitué of course !) il y a peu de temps, nous avons pu reparler avec les enfants de cette partie de l ‘histoire US …

  • Pour notre premier Thanksgiving au Connecticut, notre repas à été un burger de chez Whole Foods: ambiance surréaliste avec un Whole Foods pratiquement vide mis à part les quelques couples d’expat qui faisaient leurs courses…

    • Un peu comme nous une année dans les rues de Chicago où tout était vide, et la seule chose que nous avions trouvé à faire avait été de faire une croisière en bateau : il n’y avait que des chinois avec nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.