Fort Osage : les trésors cachés de l’Amérique Profonde

Fort Osage : le témoin de l’époque post Amérique Française

Je vous emmène au Fort Osage, sur les bords du Missouri, à une heure au nord-est de Kansas City. Ce fort a été reconstitué ; il est situé sur un promontoire surplombant la rivère Missouri.

Dans les environs de Kansas City, on retrouve encore les vestiges de l’époque avant et post Louisiane. En effet, la ville, créée par des français était au centre de cet énorme territoire et à la fin du 18ème siècle, la région était arpentée par des trappeurs français. Les villes de Saint-Louis, Kansas City et Saint-Joseph furent toutes les trois créées par des français. En 1803, Napoléon revendait aux États-Unis d’alors, ce territoire. Mais l’influence française bien que diminuée, a longtemps inspiré les colons et les explorateurs.

En 1804, Jefferson mandatait deux personnes : Lewis et Clark pour aller explorer ce territoire. L’expédition dura deux ans et les deux explorateurs allèrent jusqu’aux côtes de l’Océan Pacifique en arrivant plus exactement par la Columbia River, jusqu’à Portland. Cette expédition partit de Saint-Louis, et passa à l’aller et au retour par le Missouri et notamment dans la région de Kansas City où l’on retrouve de nombreux vestiges de cette époque. Elle fut rendue possible grâce à la présence des trappeurs français et de leur connaissance des lieux, mais aussi de leurs relations basées sur le commerce avec les tribus amérindiennes présentes sur leur chemin. 

Si l’on fait abstraction de l’énorme usine qui surplombe juste à côté la rivière, le coin est paisible et l’on se retrouve rapidement propulsé dans l’histoire.

Ce que l’on voit du fort aujourd’hui est en fait une reconstitution à l’identique de ce qu’il fût à sa création. Il avait été construit sous la direction du Général William Clark. Le but de sa construction était de signifier à l’Espagne, la France et l’Angleterrre, la souveraineté des États-Unis sur ce territoire nouvellement acquis.
Son emplacement était stratégique : en hauteur au bord de la Rivière qui était alors un des plus grands axes de navigations. 

Le fort a donc été reconstitué à l’identique, mais en moindre proportion de ce qu’il était à l’époque.
Dans la partie fortifiée, se retrouvent des pièces pour les soldats : ils étaient 81 à l’époque, la maison des officiers a un peu plus de confort. 

Les tours de garde sont parcourues de mini fenêtres avec des meurtrières. On peut encore y monter grâce à un escalier de bois.

Dans les baraquements qui accueillaient les soldats, des lits sont superposés, on retrouve des longues tables. Le confort était sommaire.

Le drapeau trône au milieu de la cours. Il n’est constitué que de 15 étoiles : ombres d’états entrés dans l’Union à l’époque.

La vue sur la rivière est magnifique : on mesure sa grandeur ..

A l’extérieur des fortifications, se trouve la boutique. L’implantation de ces comptoirs reposaient en fait sur la volonté de Jefferson d’instituer un commerce d’état avec les populations amérindiennes. On retrouve donc dans ces boutiques, des fourrures qu’apportaient les indiens et un tas d’autres objets qu’il leur était donné en échange. Ces comptoirs furent institués en 1796, mais disparurent en 1822 (abandonné par le Congrès) sous la pression exercée par des intérêts rivaux dans le commerce. 

On retrouve de même dans la maison, les appartements privés du directeur du comptoir : en l’occurrence, un certain George Sibley, qui en fut l’agent de 1808 à 1812. Ses fonctions regroupaient la comptabilité, la gestion du magasin, le traitement des fourrures qui était réalisé dans le sous-sol et les relations avec les tributs indiennes.
Cet article vous a plu : je vous emmène très bientôt au festival : « Chez les Canses », à la découverte de ces pionniers français qui vivaient dans la région.

Détails pratiques :
Le Fort est situé sur les Rives du Missouri dans l’état du même nom, dans la commune de Sibley, à quelques 30 miles au nord est de Kansas City. L’entrée se fait par un discovery center : un petit musée très bien fait où sont présentés entre autre l’histoire des indiens Osage.
Le lieu est ouvert du mardi au dimanche de 9h à 16h30
L’entrée est payante : 7$ pour les adultes, 4$ pour les enfants de 5 à 13 ans et 3$ pour les seniors.
Sources : 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9dition_Lewis_et_Clark

Merci de me lire .. partagez, faites le buzz .. à bientôt …

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.