Stop à Silverton, Colorado !

Tout le monde descend de voiture.. nous sommes au terminus de la ligne de chemin de fer à vapeur Durango – Silverton .. pour la balade en train, n’hésitez pas à vous reporter à l’article précédent : Durango Silverton Narrow Gauge trailroad
L’arrivée à Silverton est la bienvenue.. 2 heures pour manger et explorer la petite ville, perchée à 2500 m d’altitude.
La petite ville s’étire autour de deux grandes rues. L’ensemble est charmant et pittoresque : c’est l’ambiance saloon et bien plus ..
Et comme pour nous accompagner dans le temps, nous arrivons en même temps qu’une famille qui n’a pas compris encore que nous étions passé au 21ème siècle. A vrai dire, nous avons l’impression de rencontrer la famille Ingalls. Ils ne sont pas de amish, mais certainement des ménonites. Je vois souvent des familles comme celle-ci là où j’habite.
Silverton
Nous nous installons sur un banc pour savourer nos jambon-salades.. nous sommes pile poil à côté d’un ancien b… Le romantisme n’est pas de mise : nous sommes ici dans une ancienne ville de mineurs.

Trêves de plaisanteries … allez, je vous emmène visiter cette petite ville hors du temps …

On peut penser que le calme de la ville ne fut pas toujours là : imaginez les long mois d’hiver, perché à cette altitude, environné par des montagnes qui culminent à plus de 4000 m et des routes, qui passent à 3500 m d’altitude.
Cet endroit fut cependant un véritable aimant : au départ, des habitants de l’est du Colorado arrivèrent dans les années 1870, puis, ce furent, les européens. La fièvre de l’or s’était estompée en Californie, il fallait trouvé d’autres endroits. La ville était rude et parfois violente de par sa population et des conditions de vie difficiles.
Celles-ci n’étaient donc pas faciles et les conditions de travail encore moins.
La ville a su renégocier sa convertion et présente maintenant un joli visage, prête à affronter les nombreux touristes qui débarquent par le train. Je vous laisse juge.

Détail pratique : sans prendre le train, la ville est aussi acessible par la route, mais si vous avez le mal des montagnes, passez votre chemin, car les routes qui y aboutissent culminent parfois à plus de 3500 m d’altitude.

Allez, la visite n’est pas finie, je vous emmène prochainement à la découverte des vitrines des magasins et des enseignes …

Merci de me lire !

4 Comments

  • J’avais fait il y a quelques années la million dollars Highway qui passe par Silverton.
    Debutant à Grand Junction CO jusque dans le Nouveau Mexique, c’est une des plus belles routes qui m’a été donné de faire. De plus, ce jour là le temps était parfait, grand soleil avec de la neige encore partout.
    C’était fin Mai et j’imagine pas un instant la faire en hiver…

    Je me souviens de quelques passages plutôt vertigineux où la circulation était ramenée sur une seule voie avec d’un coté la montagne et de l’autre le vide qui tombait à pic. Bien entendu sans aucune barrière de sécurité… 😉

    En moto c’était 150 miles de pur bonheur.

    • oui c’est une très belle route que j’ai faire aussi, le jour même, sauf que je me suis payée un mega mal des montagnes : la route passe 2 fois par des cols à 3500 m d’altitude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.