Paysages du nord du Nouveau Mexique : Aztec, ses ruines Pueblos, ses arches et ses champs de gaz ..

Dernière journée dans le Nouveau-Mexique, nous entamions la toute dernière partie de notre voyage, en route pour un retour vers le Colorado, pour Durango. Au passage, nous faisons un petit stop à Aztec pour visiter le site archéologique et son arrière pays.

Aztec New Mexico

Visiter Aztec au Nouveau Mexique

Juste au nord de Farmington, où nous logions, se trouve un site archéologique, un peu comme celui de Chaco. Il est de la même époque et faisait partie des sites sacrés des Anasazis.
Aztec est nettement moins grand même si la majorité des ruines n’a pas encore été mise à jour.  Son nom n’a rien à voir avec la civilisation du Mexique. Découvert par hasard, une de ses particularités est d’avoir une kiva (lieu de cérémonie) reconstituée entièrement. Des cérémonies y ont encore lieu.

Aztec New Mexico

 

Aztec New Mexico
les pilliers sont courbes : effet de distortion du 8mm

L’ensemble mis à jour comporte quelques 400 pièces. Il est possible d’aller à l’intérieur du bâtiment..

L’intérieur est vraiment bien restauré.. et maintenu en l’état. Les poutres sont d’origine..

Ce jour-là, un couple de red tail hawk nous observait.

Nous discutons avec un Navajo, qui vendait des petits tableaux de sable de couleurs. Il nous montre fièrement les photos prises à Paris, où il était allé avec sa femme, invités par quelqu’un pour exposer ses oeuvres.
Nous reprenons la route, mais nous décidons de faire un saut dans les collines environnantes : à Farmington, j’ai trouvé un prospectus, indiquant une concentration inhabituelle d’arches de pierre. Nous filons, suivons les indications. Pas facile, nous arrivons dans un labyrinthe de routes de terre.
Nous avons du réseau alors nous essayons tant bien que mal de trouver les emplacements. Nous en trouvons deux rapidement.
Pillar Arche

 

Outcrop Arche
Mais nous ne trouverons pas les autres. Les environs sont magnifiques .. des enchevêtrements de routes de terre .. et surtout, disséminés, un peu partout … des champs de gaz. des panneaux partout indiquant le danger et expliquant, que nous avançons à nos risques et périls… pas moyen de trouver la route, malgré plusieurs tentatives : les indications ne correspondent plus.
Nous repartirons finalement de cet endroit avec un sentiment d’écoeurement… une si belle nature sauvage .. massacrée.. Voilà ce qui se passe quand les endroits ne sont pas protégés par l’état fédéral et son système de National Park. Mais il y a de l’espoir.. Canyonlands National Park avait bien échappé de justesse à une exploitation effrénée d’uranium alors, peut-être qu’un jour, quelqu’un se penchera sur ce petit bout de Nouveau-Mexique et ses quelques 200 arches de pierre référencées.
et rapidement, nous arrivions au Colorado … nous entrions dans un autre monde…

 

Merci de me lire !

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.