The Moki Dugway … the Breathtaking ride !

Yes it was breathtaking !
Nous l’avions faite de nuit après notre coucher de soleil à Muley Point. Il nous fallait la revoir de jour .. et plutôt deux fois qu’une !
A la montée et la redescente.. de quoi avoir le double effet Kiss Cool ..
Vue d’en bas, il faut lever la tête : le sommet est à 400 m au dessus : c’est la Cedar Mesa. Bienvenue sur la Highway 261 !

Et en arrivant au pied, vous êtes prévenus : la montée va être rude : 11% avec de nombreuses épingles à cheveux ( switchback ) !

La route s’élève rapidement…

La vue est plongeante .. sur la seule maison à 30 km à la ronde : le Bed and Breakfast, d’un autre endroit à couper le souffle où je vous emmène juste après : The Valley of the Gods..

La Moki Dugway a été construite en 1950 et servait de route de transit pour les mines d’Uranium et de Vanadium.
L’arrivée est plus rapide que l’on pourrait le penser … et la vue au tout début du Muley Point assez époustouflante. Rappelez vous la veille, nous avions assisté à un coucher de soleil sur Monument Valley, mais nous étions un petit peu plus loin .. alors, la vue plongeante était forcément un peu différente et nous avions loupé cela :
Le dictionnaire définit un dugway comme une route creusée dans une montagne avec un très fort dénivelé, permettant aux véhicules ou aux troupeaux d’escalader ces montagnes .. Alors, des routes comme cela, nous en avons des centaines dans les Alpes françaises, mais pensez que là, la route se situe dans une des coins les plus désertiques de l’Utah.
En bas, se trouve le lit de la San Juan River et plus particulièrement un lieu dit : le Gooseneck : cette succession de méandres qui ont creusé la roche, pour faire ce magnifique paysage.

En fait, nous devions être perchés sur cette falaise la veille ..

Avec bien sur encore, Monument Valley au loin…

Ce labyrinthe, nous le retrouverons juste après en bas .. en attendant, nous admirons encore une fois la vue .. brumeuse mais tellement belle…

Mon mari ? Il a failli rester là pour toujours, pris de contemplation sur ces pentes chahutées.

La descente est bien sur très impressionnante… bien plus que la montée ..

Et arrivés en bas, c’est tout plat, d’un coup .. nous filons vers le Gooseneck State Park.

Cela rappelle furieusement un autre méandre qui lui est bien plus à l’ouest. Mais nous restons fascinés par ce fer à cheval qui s’inscrit dans un autre …

et donne cela : deux fers à cheval, les uns à côté des autres .. un 8 mm a du mal à venir à bout d’un telle perspective.

Sur une largeur de 1,5 miles, la rivière, elle parcourt plus de 6 miles. Ce que vous voyez là est le résultat de 310 millions d’années d’activités géologiques. Les roches les plus anciennes se retrouvent en bas et les plus jeunes en haut. Au milieu se retrouve les vestiges d’une mer apparue vers la période la plus ancienne (il y a 300 millions d’année). Quand la mer s’est évaporée, elle a laissé derrière elle, de nombreux vestiges qui se retrouvent dans cette région des 4 corners. Il y a 70 millions d’années, le Plateau a commencé à s’élever : les rivières issues de cela ont creusé ces paysages, bien plus que les autres fleuves plus à l’est comme le Mississippi. L’érosion a permis aussi de mettre à jour l’histoire volcanique des environs et de mettre à jour certains pitons volcaniques comme celui se tenant vers Mexican Hat (à voir très bientôt).

 

Toutes ces couches de sédiments, de roches et de fossiles racontent l’histoire incroyable de cette région.

et vue de là, au loin, toujours une drôle de formation .. le début de la Vallée des Dieux ….  notre prochaine étape …

 

Merci de me lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.