Les restaurants de Bluff .. entre steakhouse, blue corn, cow-boy disparus et colibri

Ce n’est pas souvent que je vous parle restaurant sur mon blog, mais là, j’ai eu envie de faire une pause. Non, pas que Bluff est la capital de la gastronomie locale. A vrai dire, j’en avais un peu une overdose. Et même si mon guide (Four Corners, Handbook de MOON) décrivait les restaurants de la ville ainsi : “Bluff restaurants serve some of the finest meals in the Four Corners“, il y avait quelque chose de particulier dans les deux restaurants que nous avons côtoyés, sans parler de la petite cahute dans laquelle nous avons pris notre petit déjeuner, trois matins de suite. Les pan cakes au maïs bleus étaient fameux… l’accueil très chaleureux malgré les apparences et surtout malgré la devanture ..

 

Le premier restaurant, Cottonwood steakhouse.
A la sortie sud-ouest de la ville. On est accueilli par cette devanture aux allures de saloon. A gauche, une salle à manger, à droite, la terrasse extérieure sous l’ombre d’un cottonwood. Si vous ne savez pas ce qu’est un cottonwood, vous le saurez très vite car en cette période de pollinisation, l’arbre produit des balles de coton qui volent partout, mais il offre cependant, une ombre appréciable.

 

La salle intérieure est décorée de portraits de pionniers mormons.
Mais l’extérieur est tout autre : à vrai dire, on se retrouve dans l’ambiance cow-boy. L’accueil est chaleureux. Le menu pas très varié. On vous sert gentiment une petite salade en entrée : elle est la bienvenue. Après, il y a le plat principale, un demi-poulet, un énorme steak. il n’y a que le saumon qui avait une taille normale et qui n’était pas mauvais, le tout accompagné de frites et de haricots rouges. Les assiettes repartent à moitié pleines.
Après pour les desserts, nous n’avons pas goûté. Nous étions déjà bien rassasiés et rajouter encore une crème ou un cheasecake, n’aurait pas été le bienvenue.
La cours intérieure est des plus accueillantes. Pas grand monde ce soir-là. Vous êtes accueillis par un vautour qui veille. Au mur, sont accrochés les vestiges de voyageurs passés.

 

 

Les toilettes, sont annoncés dans un langage châtié …

et en posant le regard, on tombe sur … un cimetière … froid dans le dos, les victimes en ont encore les pieds qui dépassent …

 

 

Et sur les barrières, se trouvent encore les selles de ces cavaliers disparus sur les lieux… les chevaux ont aussi disparu, se seraient ils retrouvés dans nos assiettes par hasard ??? D’autres ont eu cette mésaventure avant nous, non ??

 

voire, la voiture laissée par un voyageurs disparu … Hahaha .. ils ont de l’humour à Bluff… et des idées… Je vous rassure, nous sommes bien sortis vivant de cette aventure …

 

Nous sommes même allés nous promener, histoire de digérer tout cela …

Un autre soir, c’est au Twins Rocks Café que nous allons .. l’ambiance est différente.. On ne peut pas louper cet endroit .. c’est à l’entrée nord de la ville.. Deux rochers énormes, magnifiques et majestueux, sont plantés là.. et juste en dessous de cet éboulis, se trouve le restaurant …

 

On ne le voit pas forcément en arrivant …

 

 

Il est bien caché .. Mais qu’est ce qu’il leur a pris de construire quelque chose là .. franchement .. On s’attend à recevoir des cailloux sur la tête à tout moment…

Il vaut mieux y aller de nuit finalement …

Je porte mon dévolu sur un Navajo Taco qui fera bien l’affaire … mais que j’ai du mal à terminer .. l’assiette est énorme.

Et pour nous distraire, nous regardons le balaie incessant des dizaines de colibris qui viennent vire voleter devant le café ..

 

 

Allez la suite de nos aventures très bientôt …

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.