High School Chronicles : l’école est finie pour les Seniors (dernière année)

L’école est finie .. oui, finie pour ma grande Mahault. Elle s’est terminée vendredi.
Mais ce n’est pas fini pour elle car elle est en plein examen International Baccalauréat (IB) et cela ne concerne qu’une toute petite partie de son école (moins de 4% des seniors), et encore moins des États-Unis. Seulement 1500 high schools possèdent cette option aux États-Unis sur les 36 000 (privées + publiques envirron) présentes sur le territoire, c’est vous dire combien d’élèves sont dans son cas en ce moment.
Et nous ne sommes pas déçus de voir que cette année est TERMINÉE, juste un peu anxieux pour la suite.
Cette année aura été très difficile pour elle mais aussi pour nous parents, tant, nous avons eu de challenges, de choix à faire et de difficultés rencontrées.
Écrasée de travail, elle a du faire face à une grosse quantité de travail en début d’année pour
  1. Finaliser les tests qu’elle devait prendre pour pouvoir présenter des dossiers dans les universités : je vous avais parlé des tests standardisés : ACT, SAT
  2. Il lui aura fallu assumer son engagement vis à vis de la préparation de l’IB, des essais (sortes de mémoires) à rendre, volontariat à assumer (60h en tout) ..
  3. Assumer des classes très prenantes avec une quantité de travail très importante.
A côté de tout cela, elle avait bien sur commencé à faire ses choix d’envoi de dossiers pour les universités. Et une fois ce choix fait, il lui fallait faire elle-même les dossiers d’inscription avec pratiquement à chaque fois des rédactions à écrire pour se présenter. Le point culminant de stress est venu à Noël. Écrasée de choses à faire, nous n’avions pas réalisé à quel point elle était pressurisée et le départ en vacances a été un challenge de plus, pour elle à gérer.
De notre côté, nous avons aussi commencé à remplir des tas de papiers, notamment la demande d’aide fédéral : la FASFA : un papier très compliqué à remplir avec à la clé certainement aucune aide, mais un des conseillers d’orientation avait conseillé à tous les parents de le faire en déclarant : on ne sait jamais, si demain, vous disparaissez, l’Etat Fédéral pourra prendre en charge votre enfant. Une sorte d’assurance vie pour elle.
Pour nous faire aider, nous avons cru bon de consulter une personne (à titre gratuit au début) qui après un interrogatoire serré, nous avait déclaré qu’il se demandait comment il allait « fix this mess » : (réparer ce bordel pour parler poliment) merci ! … nous venions de prendre en pleine face notre incompétence : le choix des universités était mauvais, en tout cas pas trop optimisé pour toucher le maximum de bourse sd’études.
En attendant, j’étais sortie presque en pleurant de cet entretien.. et nous n’avions pas succombé à son injonction de payer je ne sais combien de milliers de dollars pour avoir son aide. Ce que ne savait pas ce cher Monsieur, c’est que nous avions une arme secrète…. (notre nationalité française pour les universités au Québec).
Puis les réponses ont commencé à arriver : un peu comme une victoire à chaque fois : K State, KU … Ma grande puce commençait à se faire à l’idée d’aller étudier à Manhattan, Kansas avec ses amies de High School. Et un jour, elle a su qu’elle était acceptée à McGill à Montréal … Ce jour-là, nous avons su que son destin venait de basculer. OUF …
Puis, sont venues en avril les réponses de Californie : Oui pour UC Davis, Non pour Berkeley … et la réponse à laquelle on ne s’attendait pas : en liste d’attente à TUFT (sur 19000 demandes et avec 1300 acceptés …) mais nous attendons toujours le statu final.. donc on passera à côté… car il a fallu donner des réponses en attendant.
Mais rien n’était fini car après cela venait bien sur l’aspect financier … A 54 000 $ l’année pour UC Davis, on a un peu laissé tomber l’option et surtout pas vraiment considéré la possibilité de faire un prêt : le problème numéro 1 aux US, est maintenant les dettes étudiantes …
McGill arrivait donc en tête avec encore quelques difficultés à régler, entre la green card (elle pourrait se voir interdire de retour aux US, si on n’y prend pas garde), le fait qu’elle est encore mineure : en tout cas, ça y est sa demande de visa pour le Canada est envoyée…. Cela m’aura bien pris un mois pour démêler le noeud avec un passage chez un avocat spécialiste des problèmes d’immigration … mais reste la condition de réussir son IB…
Une année trop riche en challenges .. Nous terminons sur les genoux… et nous recommençons les mêmes challenges mais en connaissance de cause dès l’année prochaine avec Amy qui suit de 2 ans son aînée.
Demain, jeudi c’est le jour de la graduation…  rendez-vous très bientôt pour vous en parler, vous parler de l’IB, et du reste … Ca fait 10 jours que je scrute la météo car c’est dehors et cela aurait été fait dans une salle si la pluie était annoncée. Mais, à défaut de pluie, c’est le froid que nous aurons (14 au plus chaud de la journée, 5 le soir : pas de robe d’été pour ce soir : je ressors l’anorak).
La robe est prête… les cordes aussi … alors rendez-vous après pour vous parler de la graduation (remise des diplômes) et de ce rite …
Bon et je réfléchie encore à son gâteau de graduation pour sa graduation party qui aura lieu dans 10 jours … AIdez-moi !

Merci de me lire !
Vous aimez cet article, partagez-le et suivez-moi par là

18 Comments

  • Dis donc vous avez eu un sacré courage pour mener à bien toutes ces formalités! Bravo! Et bravo à Mahault pour ces admissions!

  • Bonjour Isabelle,
    J’ai découvert votre blog depuis peu mais tenais à vous remercier car c est une mine d’or d.informations pour moi. Nos sommes en projet de partir l’année prochaine à LA pour 5 ans avec nos 3 enfants (des twins qui auront 13 ans et une petite fille de 8 ans). En vous lisant je découvre un peu la vie qui nous attend, les questions, les problèmes qui se poseront et la joie des découvertes et des hasards que nous rencontreront.
    Si vous le permettez, j’aurai beaucoup de questions à vous poser pour le choix des écoles entre écoles américaines et lycee français et toutes ses interrogations pour la suite des études auxquelles vous avez et étes confrontés.
    En attendant croisons les doigts pour votre grande et bon courage pour la préparation de sa party.
    Ps: le gateau hibou est génial.

    • désolée pour le premier commentaire qui a été supprimé par erreur .. oui, vous pouvez m’envoyer des questions.. par email mais je suis hyper bookée en ce moment : je prendrai le temps d’y répondre et si c’est très général, je peux poster un article … merci de vos compliments

  • Mes beaux-parents déménagent dans 15 jours à LA, avec mon petit beau-frère de 14 ans… Même si mon beau-père à la nationalité américaine, il n’a jamais vécu là-bas et je ne sais pas si ils se rendent compte de tout ce que ça va signifier =)

    Pour le moment leur fils va suivre la fin du collège dans une école bilingue, il aura donc des cours en Français et d’autres en Anglais. Ils comptent aussi lui faire passer le bac français et donc peut-être le faire revenir en erance pour ses études…

    Même si tout ça ne me concernera jamais, j’aime bien lire tous ces articles et voir à quel point tout est différent =)

  • Merci encore pour ce partage, toujours très intérressant … Et Wouhaaaa ….. Quel parcours !!! « Chapeau bas » …. pour Mahault (il faut beaucoup de détermination et de courage ! un bon bagage pour la vie ! ) , et pour toute la famille aussi … bonne continuation !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.