En France aussi : une randonnée dans les Hautes Alpes

En France Aussi … et nous sommes le premier du mois, et me voilà de retour au rendez-vous mensuel, En France aussi, sur le thème des randonnées. 
Forcément, quand on parle randonnée, je suis là.
Aujourd’hui, j’ai décidé de vous emmener dans mon petit bout de Hautes Alpes pour vous parler d’un tout petit coin de vallée que j’aime tout particulièrement. Ce sont les Bans : la Vallée des Bans. 
Après Vallouise, quand vous filez après le Villar, la vallée devient étroite, la route est à certains endroits, incertaine, puis elle s’arrête après quelques lacets aux confins de la Vallée.
A droite c’est la Vallée des Bans, à gauche, l’Aup Martin : le chemin monte à flanc de coteau et le but de la balade est le Refuge des Bans : il s’atteint au bout d’une heure de marche, voir moins si on est bien entraîné, voir plus si on y va en flânant… 
Les Bans j’y suis allée tellement de fois. Je ne peux plus compter, je pourrais même y aller les yeux fermés.
Le refuge se trouve sur la corniche de rocher. 
2 à 3 lacets, puis, c’est à flanc de montagnes, que le chemin serpente avant de traverser plusieurs ruisseaux, des éboulis et de couper au milieu d’une marre de têtards. On ne sait pas comment ils sont arrivés là et comment ils survivent mais on les voit par milliers.

Arrivés au refuge, l’ambiance est minérale .. hautes montagnes…

Vue d’en haut … tout en bas, c’est le parking et encore plus en bas, la Vallée de Vallouise.

Détails pratiques : la Vallée des Bans se trouve donc dans le Massif des Ecrins. Pour y accéder, dans le Village de Vallouise, prendre le pont, passer devant la mairie et continuer direction le Villar. Laisser sur la droite, la route qui monte à Puy Aillaud, continuer. Après 10 kilomètres, vous arrivez à un parking. Vous y êtes. Le chemin, se prend au bout du parking, après la buvette, il faut redescendre et longer le lit du torrent : il ne faut pas le traverser.. Rapidement, le chemin gagne un éboulis et monte rapidement. Ensuite, il est à flanc de montagnes et monte régulièrement. A la fin, juste avant d’arriver au refuge, le chemin se fait plus ardu.. Pas de panique, vous y êtes.
Départ : 1640 m d’altitude
Arrivée : 2076 m
Balade facile et offrant un point de vue magnifique.


En France aussi, un rendez-vous blog de Christelle de Voyage Féminin, Sylvie de Le coin des voyageurs et Nath de La Terre sur son 31, qui nous donne rendez-vous le 1er du  mois pour un voyage en France.
Vous pouvez retrouver tous mes autres articles sur ce thème, En France aussi, ici.

Join the Conversation

23 Comments

  1. says: margote05

    Je suis scotchée! C’est l’endroit où je vais en vacances depuis 40 ans! Mes montagnes quoi (j’suis partageuse quand même lol). On campe à la chapelle en Valgaudemar. J’y retourne chaque année avec mon frère et sa petite famille. On y rejoint des amis de longue date, amoureux de la montagne comme nous! C’est une superbe région que j’adore!!!! Merci d’avoir partagé tes magnifiques photos!!!

  2. says: Sév

    Environnement du tonnerre, j’aime vraiment beaucoup !
    Tes photos rendent grâce à la beauté du paysage 🙂
    Merci pour le bol d’air pur !

  3. says: Odile

    ah ah, la montagne ça vous gagne !! meme si je suis plutôt randonnée dans le sentiers des douaniers du bord de mer, cela me tente bien tiens ! encore quelque chose a rajouter a ma liste des expériences a tenter !

  4. Que de souvenirs dans les Hautes-Alpes !! Je suis fan d’un petit village du queyras : Ceillac. J’y ai fait de belles randonnées, mais je n’ai pas de photos en archives pour les raconter, bien dommage.
    Merci pour tes superbes clichés!

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.