Sur la route de Yellowstone à Cody

Et après avoir passé tout ce temps à Yellowstone, il fallait bien quitter cet endroit si déroutant et magnifique. Il avait été le point ultime de notre voyage : nous remettions le cap à l’est direction notre maison à Kansas City, mais comme la route était encore bien longue, nous avions encore de nombreuses étapes devant nous.
Tout d’abord, il nous fallait quitter Yellowstone par l’est, du côté que nous n’avions pas encore exploré : Le Lac ..
Le lac : le plus grand lac d’altitude (au dessus de 2100 m) de l’Amérique du nord. Il semble calme mais détrompez-vous, ses fonds sont chaotiques, avec des sources d’eaux chaudes, des failles, témoins de l’activité volcanique présente non loin.

C’était juste irréel !

Notre route s’éloignait de Yellowstone et nous plongions dans le Wyoming profond en direction de Cody.
Il y a 100 ans, Teddy Roosevelt avait décrit cette route comme “the most scenic 52 miles in America”, mais nous ne le savions pas encore.
En 1903, une première portion de route avait été construite dans la partie est de Yellowstone et ce n’est que vers 1915 que la première voiture atteint cet endroit. Il fallait près de 12 heures aux attelages pour faire Cody / Pahaska Tepee (entrée est). Ce n’est qu’en 1930 que la route fut terminée. Elle fut baptisée : la North Fork Highway. Elle se prénomme aussi la Buffalo Bill Highway. Elle mène à Cody, une ville qui a emprunté le nom de son héros : Bill Cody, allias, Buffalo Bill.
Et c’est tout au long du chemin que nous allions voir ces merveilles géologiques : peu connues, à peine référencées. J’ai trouvé malgré tout une brochure qui les décrit et j’ai pu tant bien que mal mettre un nom sur presque toutes mes photos prises à la volée sur le bas côté de la route.

On commence en partant de Yellowstone,  avec ce qui devrait être le Cody Marker.

et une photo détail de la précédente.
Ensuite, au miles 11,2, Chimney rock évoquant la cheminée se détachant du roc.
On arrive à Palisades (13,7 miles de Yellowstone).

Puis nous longeons encore une fois ces formations rocheuses. peut-être la Trinité …

En étant passé, à côté de Stanley Steamer, Henry Ford et Wolf with big eyelash sans le savoir…

détail de la photo précédente..
Par contre, nous ne manquerons pas un arrêt à Holy City : la ville sainte : cet ensemble de rochers est décrit comme Jerusalem. Un panneau nous explique la formidable épopée de cet ensemble.
Il y a 50 millions d’années, cet endroit était un vrai chaos : des volcans y crachaient leur cendres et le feu. Chaque éruption était plus importante que celle du Mont St Helens (état de Washington, éruption en 1981). Le mélange de lave et de pierre, ainsi formé s’est abattu sur la région et l’érosion a fait le reste.
Imposante, à droite, se trouve la Clock Tower…

et un détail au loin, nous donne a Woman in her Cabin…

Tandis, que devant, se trouve the Goose.

Ce n’est que bien plus tard que je reprendrais l’appareil pour prendre en photo cette maison surprenante, au coeur de la Wapiti Valley : la Smith Mansion. Jamais terminée, elle est l’oeuvre d’un architecte un peu fou : en fait, plus exactement, elle fût construite sans aucun plan au grès des fantaisies de son propriétaire… Plantée là, en plein en hauteur, on ne peut pas la manquer. Son propriétaire en est malheureusement mort : il a fait une chute d’un des balcons en 1992. Cette chute fut fatale. Depuis, la maison est à l’abandon, isolée, interdite de visite ..
La route se terminait et nous arrivions à Cody… Cody, la ville portant le nom de William Cody, dit Buffalo Bill. Je vous en reparle très bientôt.

Ne manquez pas, je reviens vous parler de Old Trail Town à Cody … Butch Kassidy et le Kid, ça vous dit …????

J’ai trouvé sur You tube, cette vidéo qui vous donnera un aperçu de cette route, presque comme si vous y étiez.

Retrouvez mes autres articles sur Yellowstone :
Yellowstone, la magie d’un parc hors norme :
Retrouvez aussi, les deux articles que j’avais écrits au sujet de la faune des parcs nationaux :
Les Z’animaux des parcs nationaux américains N°1 et
La Faune des parcs nationaux N°2
 
Sources : Article du NewYork Times sur la Smith Mansion.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.