Park City : de l’âge d’or des mines d’argent aux 50 ans de ski en passant par les Jeux Olympiques d’hiver.

L’histoire de Park City, Utah

Nous ne pensions trouver là qu’une station de ski mais nous avons découvert bien plus.

Samedi, les vacances se terminaient.. nous avons décidé d’aller explorer les environs, laissant les skis de côté, nous sommes allés nous promener dans le centre historique de Park City. Nous ne pensions y rester qu’un moment, histoire de prendre 3 photos, et nous y sommes restés la matinée entière, déambulant dans la Main Street et faisant une halte au musée local qui une fois encore, nous a laissé sans voix.
Encore un musée qui vaut le détour, très ludique pour les enfants et vraiment instructif pour les plus grands.
Là, nous avons découvert l’histoire de la ville.
Park City, Utah possède une vraie histoire qui commence il y a 150 ans.
Quand les premiers mormons arrivent en 1848, c’est pour construire une route. Quelques familles s’y installent alors. Le premier nom donné est Parsley’s Park City en hommage au leader mormon qui mène la migration. Ce n’est qu’en 1900, que le nom définitif devient Park City.
Dans les années 1860, de l’argent est trouvé. Commence alors près d’un siècle d’exploitation de mines. En 1879, la ville comptait 3000 personnes, en 1892, la population était montée à 7000. L’air était irrespirable à cause des chaudrons.
En 1898, la ville est détruite par un incendie, laissant une bonne partie des habitants sans domicile et plus de 200 commerces détruits.
Maquette du réseau sous le domaine skiable.
Sortie de tunnel dans la ville
En 1902, une explosion dans une des galeries fait plus de 34 morts.
L’essor de la ville continua jusqu’à la seconde guerre mondiale, mais après celle-ci, le prix de l’argent dégringola laissant la ville dans une situation économique difficile.
Dans les années 1950, la ville est presque devenue une ville fantôme, mais l’exploitation du domaine skiable commença à sortir la ville de son marasme économique : les mines d’argent n’étaient plus aussi rentables.
La station de ski ouvre ses portes en 1963, il y a 51 ans. Durant 3 ans, les skieurs pouvaient emprunter un des wagons dans un tunnel qui servait alors pour les mines. Après le passage dans le wagon, ils devaient emprunter un ascenseur. Le voyage sous la terre était tellement éprouvant et effrayant, que les gens n’empruntaient ce passage qu’une fois. 3 ans après, le tunnel fut définitivement fermé.
On voit encore sur les pistes des vestiges de ce passé minier. Certains tunnels se visitent encore.
Vestige des mines sur les pistes
Nous nous avons visité le centre ville, qui fut donc reconstruit après le Grand incendie. La rue est mignonne, à l’image des ruelles des villes du Far West.
Premiers habitants du coin
devant le musée : on s’y croirait.
Nos pas nous ont aussi amenés voir le fameux Egyptian Theater qui accueille chaque année, au mois de janvier, le Sundance festival : le plus grand festival de films indépendants des US.
Mais l’histoire ne s’arrête pas là, puisqu’en 2002, Park City accueillit une bonne partie des épreuves des Jeux Olympiques d’Hiver de Salt Lake City. La ville célèbre avec fierté ce moment phare.
Non, loin de Park City se trouve le site olympique (où nous avons continué notre visite… à suivre), mais dans la station même eu lieu le slalom géant et les épreuves de snowboard.
Voilà, la journée n’était pas terminée. Ravis de cette matinée, nous nous sommes dirigés vers le Site olympique avant de redescendre vers Salt Lake City.

Sources : pour les détails historiques : http://www.parkcityhistory.org/wp-content/uploads/2009/07/8th-grade-curriculum-6.03.08.pdf
http://www.parkcityhistory.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.