Apprivoiser San Antonio, Texas ..

On m’avait dit : “tu verras, San Antonio, c’est magnifique … Au Texas, si il faut aller quelque part, c’est  bien là-bas “… 
J’y arrivais donc avec pleins d’attentes .. les deux premiers jours, cela a fait flop .. 
Il faisait gris, plutôt frais. Je n’ai pas trouvé le charme escompté. On ne cessait de me parler du River Walk et des missions .. j’ai trouvé la ville sans charme, trop touristique et surfaite … 
C’est en y retournant, en allant y flâner que j’ai commencé à percevoir un petit peu plus … La ville s’est révélée peu à peu.. l’aspect trop touristique a fait place à une vue plus pittoresque, le soleil est revenu et j’ai apprivoisé la ville.
San Antonio, c’est donc avant tout Alamo et l’histoire de son héros malheureux, Davy Crocket, le Riverwalk (la promenade autour de la rivière) et les missions. 
San Antonio, c’est en fait par la nuit, qu’il faudrait commencer. 
A Alamo, la nuit, il n’y a plus de touristes .. on est seul et on a tout l’espace pour photographier ce haut-lieu de la mémoire Texanne.

 

C’est encore la nuit, qu’il faut aborder le River Walk .. les lumières donnent un charme certain aux quais noirs de monde, la journée.

Après, on peut y revenir en journée et aller flâner le long du long chemin qui parcourt cette petite rivière.

Des bateaux parcourent le chemin inlassablement.

 Au grès de la promenade qui forme un rectangle, on se perd dans les quartiers adjacents : La Villita.

.. ou encore du côté de la Cathédrale San Fernando et de l’ancienne maison du Gouverneur.

En arrivant là, nous nous attendions à une petite ville, on nous apprend très vite avec beaucoup de fierté que San Antonio est la seconde ville du Texas et la 7ème des US en terme de population : jamais, nous aurions pu penser cela. 
La ville s’appelle ainsi, car la région fut découverte en 1691 par les espagnols le jour de la Saint-Antoine de Padoue. De nombreux natifs habitaient dans cette région. Les espagnols arrivèrent et construisirent de nombreuses missions. Les Indiens s’y sédentarisaient, mais ils furent largement décimés par les maladies. 
La ville a conservé 5 de ces missions, la plus connue étant la Mission San Antonio de Valero, plus connue sous le nom de Alamo. Et les 4 autres, le long d’un long chemin, sont toujours là debout, reconstruites et restaurées.

Et comme souvent, il est des quartiers qu’il ne faut pas oublier : un quartier qui nous a beaucoup fait penser à Garden District à New Orleans : de grandes et belles maisons victoriennes. 
Allez, je reviens très vite, vous reparler de tout cela plus en détail.
Et vous connaissez vous San Antonio : qu’en avez vous pensé ?

2 Comments

  • Magnifique photo de l’Alamo la nuit. C’est vrai que San Antonio est très touristique et ca peut cacher son charme. En fait beaucoup de touristes y sont a cause du grand centre de congrès. Comme toi, j’ai trouvé la ville plus intéressante le soir avec ses lumières (et moins de touristes!).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.