Sur la Route de Santa Fe à Taos – New Mexico

Le Nouveau Mexique dévoile ses charmes discrètement, mais sûrement. Cet état du sud ouest des Etats-Unis est à part. A cheval sur trois cultures (la culture latino, issue de son héritage mexicain, la culture indienne : la présence des Native americain est très présente, et la culture américaine). L’altitude moyenne est de 1700 m et les montagnes culminent à plus de 4400 m d’altitde.
De Santa Fe à Taos, la route se perd dans les collines. En hiver, il y fait froid. La neige est souvent au rendez-vous en hiver.
sur la route de Santa Fe à taos

Sur la Route de Santa Fe à Taos – New Mexico, USA

La première étape sur la route est la très jolie église de Chimayo. Un petit sanctuaire perdu dans la montagne. Construite en 1816. Le site est connu comme une place où ont lieu des miracles. A l’arrière de la chapelle, la poussière du sol aurait des vertus guérissantes. C’est donc un lieu de pèlerinage catholique, le plus important des États-Unis. Depuis 1970, le lieu est National Historic Landmark.

Le sanctuaire de Chimayo

Chimayo
L’endroit est mignon. La chapelle est en adobe. Ce jour-là, le temps est radieux. Notre route, nous emmène ensuite un peu plus au nord et le guide touristique (Le Moon Handbook en vente sur Amazon : non ce n’est pas le nom d’un guide indien) nous emmène à la découverte d’autres petites chapelles qui parsèment la route. Au Nouveau Mexique, l’héritage religieux catholique est très fort, vestige de la présence espagnole. L’histoire n’est pas la même ici.

Las Trampas, Lorenzo de Picuris : sur la route

La chapelle à Las Trampas .. architectures typiques qui se détachent sur ce ciel ensoleillé mais glacial. Construite en 1760.

 

Un peu plus loin, c’est l’église de Lorenzo de Picuris. Elle fut détruite en 1989 par l’eau, mais fut reconstruite à l’identique de sa forme originale de 1776, peu après.

 

Arrivés à Taos … 

La miniature de Santa Fe, mais en fait pas tout à fait. Taos est à part. ville plate, entourée de montagnes hautes. Au nord, le pueblo, réserve indienne… à l’ouest le Rio Grande .. et le centre ville .. La Plaza…
Taos, j’ai adoré.. Plus petite, mais plus diversifiée et peut-être moins prétentieuse que Santa Fe, car moins touristique. I mean, moins sure d’elle… La vie y est douce, artistique, libérale …
Sympa de s’y balader. On y croise aussi le musée de Kit Carson, le célèbre explorateur trappeur, que l’on retrouve un peu partout dans l’Ouest des États-Unis. On peut aussi visiter la maison du premier gouverneur de l’état. En effet, le Nouveau Mexique fût intégré à l’Union en 1912, après avoir été cédé par le Mexique suite aux guerres américano-mexicaines.

La tradition veut que, à Noël, sur toutes les maisons soient disposées des lampions dans des sacs en papier. A la nuit tombée, ils sont illuminés. Mais sur de nombreux édifices, ce sont maintenant des chaînes de lampions en plastique made in China …

Aux alentours de Taos

Et au nord est de la ville, se trouve un très beau pueblo. Il est situé dans la réserve indienne. Empilement de maisons en adobe : un pueblo est une habitation en terre, généralement qui était construite par les indiens avant. Celui-ci est assez exceptionnel, rénové. Il est tenu par les native americans.. Il est fascinant à visiter. Les natives ne vivent plus dedans mais sont présents et vendent leurs productions artisanales.

Le Pueblo

Nous avons pu discuter avec plusieurs Native Americans, dont une très gentille dame répondant au nom de Flower Basket… Elle fabriquait des petites céramiques figuratives.
Ils  se réunissent toujours là pour leurs cérémonies.

La chapelle du pueblo est dans le même style que celles que nous avions vu sur la route.

Le Rio Grande

Au nord de la ville, la terre se déchire, là où passe le Rio Grande… un mini grand Canyon ….

Les montagnes au loin, culminent à plus de 14400 feet soit plus de 4400 m d’altitude …

San francisco de Asisi

et il ne fallait pas oublier la visite d’une très belle chapelle… San francisco de Asisi, toujours dans le même style mais les lieux se prêtent à la visite.

 

La suite… bientôt … 

Pour revoir les autres articles sur mon voyage au Nouveau Mexique, je vous propose de cliquer sur les liens : Bien avant la Route 66, le Santa Fe trail, et celui écrit sur Noël à Santa Fe.

 

12 Comments

  • Très belles photos. Je confirme que la route est belle, que Taos est un petit bijou et que Taos Pueblo est très émouvant, notamment le vieux cimetière à l’arrière des maisons. Nous avons fait le trajet sous un cagnard de plomb….juillet oblige, du coup c’est très chouette de voir les mêmes paysages sous la neige.

  • Hello Isabelle,
    Je n’ai vraiment pas aimé Chimayo ! Certes, l’église est très jolie mais il faut faire abstraction de tout ce qu’il y a autour… Piété populaire sans doute… mais j’ai trouvé les salles avec tous les chaussons de bébés super glauque.
    Le reste m’a laissé de très bons souvenirs, et comme XILBI, j’ai visité ces endroits sous la chaleur du mois de juin…

    • c’est clair que cette ferveur est spéciale.. à croire que plus rien ne m’étonne côté religion, vu ce que je vois dans le Midwest .. (je ne me souviens pas de la salle aux chaussons …) et c’est vrai que à part l’extérieur de la chapelle, tout est trop kitch … en décembre, il devait faire faire plus frais qu’en juin .. c’est sure …

  • Nous préparons un nouveau voyage aux US pour avril prochain qui va nous mener d’Oklahoma à Las Vegas en passant, entre autre, par Santa Fe, Durango, Page, Grand Canyon et Seligman et, dans mes nombreuses recherches, j’ai eu le plaisir de découvrir ton site qui va nous permettre de faire le détour pour découvrirTaos.
    Nous filerons ensuite vers Chama et Durango.
    Si tu as des conseils particuliers, je t’en serai particulièrement reconnaissant.
    Encore merci pour ce site et ces très belles photos.

    • bonjour Pierre, et merci beaucoup pour ton message : quand je reçois ce genre de message, cela me fait vraiment très plaisir. Pour te donner d’autres pistes, je suis allée à Durango, Grand canyon, Page etc .. Santa Fe : il faut chercher dans l’onglet supérieur droit du blog. Entre santa Fe et Durango, il y a le Bitsi Bad land, le Chacco Historic National Monument et à Durango, il faut faire un tour jusqu’à Silverton, c’est magique. En Arizona, ne pas manquer Monument Valley, mais éventuellement passer par le Gooseneck .. voir le résumé d’un de nos voyages autour des 4 corners http://www.fromside2side.com/category/voyage/4corners

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.