Aux US, j’ai découvert l’arc en ciel des couleurs de l’année !

En arrivant aux US, j’ai assisté médusée, aux balais des couleurs dans les magasins.
Chaque temps de l’année est marqué par un festival de couleurs, que dis-je un arc en ciel de couleurs. Et tous les ans, c’est la même chose.
Et comme j’étais arrivée en automne, c’est par l’orange et le brun que j’ai commencé..
En automne, les couleurs sont forcément aux couleurs d’Halloween, mais la fête n’est pas finie et dès le lendemain, c’est déjà vers ThanksGiving que l’on se tourne.
Pour ThanksGiving, ce sont plutôt le jaune (maïs) et le rouge foncé (crandberry) qui sont à l’honneur. Mais comme ThanksGiving n’est pas une fête commerciale, c’est très rapidement que nous sombrons dans le rouge, vert et blanc de Noël.. It’s Chrismas time. Parfois, on voit un peu de bleu pour ne pas oublier Hanukkah (très fêtée aux États-Unis).
Et très vite, juste le lendemain de noël, tout est rangé et c’est la Saint-Valentin qui est à l’honneur : rose, rouge …  et le 14 février passé, on voit apparaître plus légèrement les couleurs de la Saint-Patrick. Mais une chose est sure, le 17 mars, c’est vraiment Green Day… les enfants à l’école sont en vert.
Tandis que le lundi de Pâques est un jour comme les autres, les chocolats sont tout de même à l’honneur.. Les lapins sont de sortie : ce ne sont pas les cloches qui viennent mais les easter bunnies qui distribuent les chocolats aux enfants sages. L’élan commercial s’essouffle, mais le 4 juillet, Independance Day, tout est fait de bleu, de blanc et de rouge …
Le temps de l’avant Noël, le temps de l’Avent, est le temps fort de l’année : tout s’enchevêtre. Mais comme, la société est basée sur la consommation, Noël apparaît bien souvent très tôt : cette année, les premières décorations sont apparues à la mi-août chez Costco et Mickaels.
Et les couleurs de Noël ont vraiment pris de l’ampleur juste après Halloween début novembre. Il n’est pas rare de voir déjà des sapins de noël, un peu partout, même chez les particuliers. Et comme il faut faire tenir les gens dans la durée, un mois avant Noël, tout est vraiment bradé, mais les rayons se vident peu à peu et déjà apparaît la suite.
Je trouve cette course en avant perpetuelle, un peu déconcertante, comme si, il n’était plus possible de vivre l’instant présent. C’est d’ailleurs exactement ce qui se passe. Les gens ici, aux US, ne savent pas prendre le temps. Comme si, ils ne savaient pas juste s’arrêter sur l’instant. Je ne fête pas particulièrement ThanksGiving, car cela ne signifie rien. Mais j’ai entendu dire que ce moment, qu’ils attendent toute l’année, avec ses rites, ses traditions, bien souvent consiste en un repas bâclé qui dure très peu de temps…

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.