Un week-end bien américain…

Que vous dire de notre week-end, très riche et bien rempli. Nous avons la sensation de nous enfoncer de plus en plus dans notre vie américaine, tant nous profitons de tout ce qui se présente à nous mais aussi aux enfants.
Alors avant de continuer à philosopher sur notre condition de français à Kansas City, je vais vous raconter en image ce que nous avons fait.
Vendredi soir, nous nous sommes rendus, mon mari et moi de nouveau à un concert.. Notre amie Samantha Fish faisait une soirée spéciale pour la sortie de son album : en avant première pour son public de Kansas City. Nous étions de la soirée évidement. Cette fois-ci cela se passait dans un lieu que nous ne connaissions pas : le Voodoo, rien d’extraordinaire, en fait une salle située dans un énorme complex Casino dans le nord de la ville. Mais je vous en reparlerai dans un autre article le temps de mettre au point la vidéo. Sachez juste qu’en première partie nous avons encore découvert un nouveau groupe de Kansas City : Levee Town : encore un groupe absolument génial entre rock et blues .. inoubliable.
La soirée s’est un peu éternisée pour aller faire signer l’album et nous étions de retour assez tard à la maison…
Le lendemain était une journée assez chargée.
Samedi matin, levée à 6h : j’amenais ma grande à l’école pour qu’elle y prenne le bus pour aller à sa première compétition de cross country. Elle ne courait qu’à 10h.. le temps pour moi de déguster mon petit-déjeuner de biscottes brioches Trader Joe’s (c’est un vrai luxe pour moi), je suis allée faire mes courses à 7h30 au supermarché, retour… (ps : trader Joe’s est un supermarché californien où je trouve plein de bonnes choses).
Nous repartions, ensuite, vers le lieu de la compétition : un énorme champ … 6 équipes, garçons filles de toutes les high-schools publiques du coin : en tout une dizaine d’écoles (Olathe North, Blue Valley NorthWest, Blue Valley South, Shawnee Mission North West, Shawnee Mission West) …. et j’en passe, vous le voyez les noms sont très originaux.
Ma grande grande Mahault y faisait sa première course de Varsity de l’année …

haha , oui, vous ne savez pas ce que signifie varsity .?? simple : elle s’entraîne tous les jours à l’école et les élèves sont divisés par niveau : CTeam, Junior Varsity et Varsity, étant le niveau le plus costaud. Plusieurs coachs sont là pour les entraîner, leur donner des conseils et les encourager. Les entraînements ont lieu à 3h après la sortie de l’école : les varsities doivent courir 5 miles (8km) ensuite, il y a les étirements, l’entraînement en piscine, éventuellement du yoga : à 5h30, je les récupère (Oui, j’ai oublié de vous dire que Amy s’y était mise aussi, elle est CTeam, mais elle a du déclarer forfait pour la compétition : elle a mal au genou). Quand il n’y a pas de compétition, tout le monde se retrouve aussi le samedi matin à 7h, et ils se sont retrouvés aussi tous les jours de l’été à 7h. Ils courent, qu’il pleuve, vente, neige ou par temps de grosse chaleur : quelques soient les conditions : deux choses peuvent les arrêter : les avis de tornade ou les orages violents*. De plus, le coach a demandé aux varsities de s’entraîner aussi, un voire deux matins par semaine à 5h30 : là, après deux essais, Mahault a déclaré forfait et leur a dit que c’était plus profitable pour elle de dormir plutôt que d’aller courir.. M’enfin .!!..
Le coach de l’école est connu dans tout Kansas City, il est prof de math et à ses heures perdues, il entraîne ses petits élèves de l’école : il a 60 ans et court tous les jours depuis plus de 45 ans. Bref un sacré bonhomme !

Alors, pour les “meets”, compétitions, les parents sont évidement invités à venir encourager leurs chérubins mais ils sont aussi invités à revêtir les couleurs de l’école. Et là, c’est le orange : pas de soucis, j’ai mon tee-shirt SMNW et j’ai même trouvé la casquette assortie au supermarché du coin (oui, on trouve même les “school spirit” de l’école aux supermarché).

Le départ est annoncé, il fait très chaud. Au loin, je vois l’équipe de Mahault se concentrer, le coach les rejoint et ils prient ensemble.. oui, oui, une petite prière avant, pour se motiver et se concentrer.

Top départ, tous le monde court… on les suit ensuite au loin et on court pour essayer de les choper au premier tournant .. Dans le brouhaha, pendant la course, ma fille me dit qu’elle ne voit rien mais qu’elle m’entend quand à son passage, je lui crie un encouragement…

 

A l’arrivée, je retrouve la maman d’une copine .. elle s’inquiète, Clara n’est pas à l’arrivée .. je saurais plus tard, que ses cheveux se sont détachés et qu’elle a eu un coup de chaud : elle s’est évanouie en essayant vainement de maintenir le cap et elle s’est écroulée sur Amy qui était venue les encourager. Le coach n’était pas loin et il l’a récupérée, allongée… Il faisait si chaud, presque 30°C à 10 h déjà : nous sommes en alerte canicule de nouveau depuis 2 jours. En tout, j’aurais vu 3 paramédics (ambulance) venir au secours des ados. A l’arrivée, après 2,48 miles soit 4km de course, les filles sont placées à l’ombre d’un arbre et on leur distribue généreusement des serviettes trempées et glacées et de l’eau.
Mahault est arrivée 30ème sur 89 avec un temps aux environs de 16 mn : “well done! Bravo !”

Suite à cela, je rentre à la maison, ma grande revient plus tard en bus pendant ce temps, on prépare son déjeuner d’anniversaire.. pas eu le temps de lui faire un gâteau et pour trouver un bon gâteau, pas facile non plus .. mais je me suis rabattue sur un cheesecake …
Et j’enchaîne par un anniversaire auquel est convié mon petit dernier. Les anniversaires, en général c’est toujours dans des endroits dédiés à cela : on se retrouve là dans une immense salle avec des tas d’attractions et avec tous les petits gars de la classe, voire la classe entière.. ouf, on est à l’intérieur pour celui-là. Il fait 35°C dehors..
Le gâteau est très beau .. je vous laisse admirer … et le fin du fin maintenant, c’est d’assembler des cup-cakes comme cela fini la corvée de couper le gâteau .. J’adore, les américains inventent toujours des tas de trucs pour leur simplifier la vie …

après un séance de manège et d’autos tamponneuses,  … nous repartons …

Nous sommes invités à dîner chez des amis américains … heures prévues 5h30 : classique : c’est l’heure américaine.
On nous présente ce soir-là des anglais qui viennent d’arriver et qui sont aussi paumés que nous, il y a deux ans : apéro debout fait de vin, fromages, crackers et raisins : très classique : le raisin sert souvent à déguster du fromage. Et ensuite, chacun prend son assiette, se sert et va s’asseoir à la table du salon qui n’était pas du tout préparée : trop drôle : nous avons appris à prendre les choses comme elles se présentaient.
Ces anglais sont trop sympas et nous font rire quand ils nous disent qu’on leur demande souvent comme nous, d’où ils viennent quand ils parlent. Et oui, avec leur accent british, ils ont eu déjà droit à des tas de questions : sont-il allemands, australiens ou pourquoi pas français ???? Voilà une bonne soirée entre bonne humeur, accent british et américain…
Ce matin repos, mon mari repart en voyage et le petit loup lui a sa première leçon de français … (le seul truc pas vraiment américain du week-end, finalement) …
Allez bonne semaine et à très bientôt… et le mot de la fin reviendra à Amy qui nous a fait une grande déclaration samedi en nous disant que finalement, être venu ici avait été la meilleure décision que nous ayons prise et qu’elle se sentait finalement bien plus américaine que française désormais …

 (*) : Hier, l’entrainement a été suspendu : pour cause de Lock Down : vous ne savez pas ce que cela veut dire .. je crois que je m’en vais en faire un article, car l’affaire fait grand bruit aujourd’hui (note du 10 septembre)… à suivre

8 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.