Roatrip à travers les Cascade Range #3 : Lassen National Park – Californie

Notre roadtrip se terminait et notre dernière étape était le Lassen National Park en Californie du Nord.
Nous y étions arrivés de nuit et nous avions traversé le parc par une route qui longeait une forêt tout juste sortie d’un incendie de fin d’été. Nous étions allés au sud du parc, dans l’unique hôtel des environs. Il avait été impossible de téléphoner à l’hôtel pour annoncer notre retard : la route traversait des étendues infinies sans le moindre réseau. Ainsi est le nord de la Californie, très peu peuplé et très isolé.
Le Lassen National Park, porte le nom de son sommet : le Lassen Peak, qui est le volcan le plus au sud de la chaîne des Cascade Range. Le Mont-Lassen culmine à 3100 m d’altitude. C’est un volcan toujours actif, dont la dernière éruption remonte à 1915. Pour info, c’est le dernier des Cascade Range à être entré en éruption avant le Mont Saint Helens en 1980.
C’est en 1916, après la dernière éruption, que le parc national de Lassen fut créé.
Le volcan est encore considéré comme actif, comme l’attestent les nombreuses fumerolles présentes sur le flanc de la montagne.
Une précédente éruption avait littéralement soufflé cet autre mont plus loin : le Mont Tehama.

Un peu plus au sud, se trouve un endroit, le Bumpass Hell qui porte bien son nom. C’est en 1865, qu’un certain Mr Bumpass découvrit à ses dépends, ce fond de vallée qui porte maintenant son nom. 

L’odeur y est soufrée, on y voit des marmites bouillonnantes, d’autres bleues azur. Nous sommes arrivés sur les lieux qui furent l’enfer de Bumpass : en tombant dans une de ces marres bouillonnantes, il en perdit une jambe. Un chemin en bois sur pilotis permet de marcher au dessus de ces étranges mares bouillontantes.
La journée se terminait au sommet et autour de ce lac (Summit Lake) d’un bleu azur mais d’un pH neutre.
Et c’est ainsi que nous finissions ce roadtrip avec un avant-goût de Yellowstone (comment ne pas faire le rapprochement) mais à une échelle bien plus petite.
Cette région nous avait fascinés, alors nous sommes retournés l’année d’après au Shasta Peak. Je vous en parlerai prochainement, et je vous conterai aussi, le récit de l’éruption du Mont Saint-Helens que j’étais allée voir lors d’un autre séjour (le volcan, pas l’éruption).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.