San Francisco : au coeur du quartier Mission, Street Arts

Au coeur du quartier Mission à San Francisco, l’atmosphère est latinos et décontractée : il y règne un “jenesaisquoi”de différent.
Sur le boulevard Dolores, juste un peu plus au sud de la Mission, se trouve le parc Dolores : il accueille les familles, les marginaux à l’ombre de Twin Peaks et sous la menace du brouillard.
Quand on se balade dans ce quartier, on sent les choses différemment. J’ai marché avec mon appareil à la main avec l’envie d’en capter l’essentiel.
Rappelez-vous, j’y étais allée, il y a de cela deux ans : un peu plus au sud autour de la 24ème rue et de la Balmy Alley.
L’objectif, ce jour-là, était d’aller enfin admirer le Women’s Building Mural : un immeuble d’une association d’aide aux femmes. Il fût peint en 1994 par 7 artistes et plusieurs dizaines d’autres personnes. Il célèbre les femmes de toutes les cultures et de tous les horizons.
On y accède par la 18ème rue : il se trouve à l’angle de Lapidge Street, entre Dolores et Mission. Le bâtiment entier est recouvert  d’énormes fresques. Magnifique !
La face du bâtiment sur la 18ème est moins chargée que l’autre, mais elle offre de belles perspectives.

Les dessins sont très riches en détails avec des couleurs chatoyantes.

 Autant, vous dire, que photographier ce bâtiment n’était pas chose facile : entre mon petit loup qui râlait et qui ne voulait pas me lâcher la main, le soleil qui se trouvait juste derrière le haut de l’autre pan et le peu de recul pour photographier.. j’ai eu du mal, sans compter sur mon objectif dont je ne suis pas si satisfaite (il a tendance à déformer sur les focales grand-angles… )…

Et en tournant, l’autre pan du mur se dévoile : encore plus riche.

 Une fois vu dans sa globalité, il faut s’attacher aux détails. Il faut rester un petit moment à observer pour s’en imprégner.

Je reste fascinée par ce travail et cet art de rue.

Mais je quittais cette après-midi-là, San Francisco le coeur léger avec la sensation d’avoir encore découvert quelque chose d’inattendue et d’extraordinaire dans cette ville que j’ai appris à connaître. C’était sans compter sur une autre surprise, juste à l’angle de la rue d’après, je suis tombée par hasard sur un autre bijou d’art de la rue … à suivre …..

2 Comments

  • Magnifiques ces fresques murales ! Malheureusement, SF est finalement bien grande et on a pas pu visiter ce quartier … Une autre fois peut-être? Je croise les doigts 🙂

    • oui et ce n’est pas fini : il y en a tellement. San Francisco, c’est une ville qu’on ne peut pas découvrir d’un seul coup car on ne pense pas … moi j’adore m’y balader à pied car la lenteur permet de s’imprégner de la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.