Le retour par San Diego : survol de la Californie le long de la Côte,traversée de l’Arizona, arrivée au Kansas

Samedi 13 juillet, je reprenais l’avion avec mes deux petits derniers back to Kansas.
Quitter la Californie, n’est jamais très facile, on a tous, toujours un petit pincement au coeur, voire une petite larme. On quitte les amis, les paysages et un état d’esprit. Même après deux ans de vie au Kansas, on a toujours un peu de mal à s’extraire.
Mais bon. Le mari et les deux grandes étaient rentrés non sans mal la semaine d’avant : en effet, le crash du samedi à l’aéroport de San Francisco avait quelque peu perturbé le trafic aérien : et c’est en 24 h qu’ils avaient pu regagner la casa.. J’appréhendais un peu, surtout, que je devais passer par …. San Diego … Oui, comment faire simple, quand on peut faire compliqué : mon trajet retour était quelque peu allongé par un changement à San Diego : c’est comme si de Londres, vous alliez à Madrid pour arriver à Moscow.. Vous me suivez.. Moi, cela ne me dérangeait pas vraiment : je n’ai jamais mis les pieds à San Diego, alors, j’étais toute contente d’avoir à survoler la ville … et à sentir encore un peu de Californie..
Sur la gauche de l’appareil, je comptais bien en avoir plein les yeux …
Et dès que l’avion avait atteint l’altitude réglementaire, j’ai dégainé l’appareil… avec un survol de la Baie de San Francisco : la Baie Sud qui longe la Silicon Valley, mon ancien royaume.
Je survolais ce qui avait été mes quartiers, il y a deux ans… Cupertino, Sunnyvale, Mountain View, Palo Alto .. l’avion passait au dessus des Bay Lands.

Au dessus de Saratoga, juste avant le passage au dessus des Santa Cruz Mountains.

pour déboucher sur l’Océan, au niveau du State Park de Ano Nuovo State Park ….

 

 

Le brouillard qui nous avait lâchés jusqu’à présent arrivait peu à peu .. mais on arrivait encore à distinguer Santa Cruz et son fisherman warf.

Impossible de prendre la Baie de Monterey, elle était sous les nuages : nous avons juste pu entre apercevoir l’arrivée vers Monterey.

 

et voir au loin les Pinnacles National Park (il faudra que je vous y emmène un jour).

Le brouillard à l’intérieur des terres avait cédé sa place..

et juste avant d’arriver dans la région des vins de Paso Robbles, j’ai pu mettre un point de repère au paysage grâce à ces deux lacs.

 et tout d’un coup, un spectacle fabuleux, avec juste en bas, la faille de San Andrea : cette faille traverse toute la Californie de Nord au Sud. Elle bouge chaque année de 3,4 à 5,5 cm. Elle mesure plus de 1300 km de long sur 140 km de large due à ses multiples ramifications. C’est une faille de subduction entre la plaque Pacifique et la plaque continentale américaine.

 

Les paysages se succèdent entre océan, montagnes, plaines, cultures et paysages arides.

 

pour arriver enfin au dessus de l’immensité de la banlieue de  Los Angeles.. Là désolée, mes radars sont muets … je ne peux pas nommer des lieux que je ne connais pas : en 3 ans et demi de vie en North California (Norcal), nous ne sommes pas allés visiter la ville : nos pas nous emmenaient toujours vers les montagnes et l’Océan ou vers le nord … donc si vous pouvez nommer les quelques photos qui suivent .. j’attends vos suggestions.

 

On bifurque légèrement sur l’Océan, nous sommes au sud de LA…

 

et nous arrivons à San Diego, la descente est magique, juste au raz des buildings. Mais je ne peux plus prendre de photos, nous sommes trop bas.

 Une escale de deux heures, et nous voilà repartis, avec une très belle vue sur la ville : un vrai coup de coeur.

 

 Et nous repartons, direction Est toute, le long de la frontière mexicaine.
Au bout d’un petit moment, apparaît la Mer de Salton : Salton Sea. Mais la région est désertique, et le semblant de cultures que nous apercevons est un trompe l’oeil : cette mer intérieure est un véritable lieu de désolation. Elle avait été créée de toute pièce par une crue du Colorado en 1891. La région fut alors colonisée et irriguée par des travaux colossaux. En 1906, une nouvelle crue vint dévaster la plaine engloutissant fermes et habitations. Elle noya plus de 1000 km2 de désert et créa cette mer intérieure.
Jadis, des paysages de carte postale, la mer a vu peu à peu son eau se transformer et se saler. Mais la pollution et l’irrigation en ont fait une mer trop salée gorgée de pesticides. Des travaux de réhabilitation devraient débuter. Le site web dédié à ce lieu indique les progrès réalisés.

 

Et plus au nord, c’est le magnifique Joshua Tree National Park que l’on aperçoit : j’y suis allée deux fois et je vous y raconte nos séjours, ici.

Un peu plus à l’est et juste avant d’arriver au dessus de la frontière avec l’Arizona, nous survolons les Chocolates Mountains : extrêmement désertique, la région n’est pas du tout touristique : de plus dans ces endroits, il y avait souvent des bases militaires, parfois abandonnées maintenant.
La frontière avec l’état voisin de l’Arizona est nette : elle est marquée par le fleuve Colorado.
L’avion continue sa course en passant juste au nord de Phoenix, la capitale de l’Arizona et au loin, nous apercevons les montagnes rouges de Sedona, plus au nord.

Puis, nous passons du côté de l’Etat du Nouveau Mexique, quelque part entre Albuquerque et Santa Fe.

Mais, là, brusquement, les nuages reviennent.. Ils sont très hauts. Nous devons survoler un bout de l’Oklahoma, certainement du Colorado pour déboucher au Kansas et terminer notre course.

 

et l’arrivée au Kansas est comme une fête … Se faire accueillir par une telle vue … je ne crois pas qu’on puisse décrire cette impression : je vous laisse admirer..

 

 

 

 

 

 

Voilà, revenue au Kansas.. pour une nouvelle année de vie là-bas. La rentrée des classes approche. à suivre …

 

8 Comments

  • Les photos aériennes permettent toujours de voir des paysages totalement différents de ceux que l’on peut voir sur terre. Les photos sont très sympas, et de mon côté, j’aime aussi faire ce genre d’images partout où je vais.

    • oui, en général, j’aime bien me mettre à la fenêtre et regarder et donc prendre des photos surtout quand je reconnais car souvent on a du mal quand même si on ne connaît pas..

    • Non, je n’y suis jamais allée : la première fois que j’en ai entendu parlé, c’est quand je suis allée visiter le Joshua Tree National Park, qui est une pure merveille : on voyait cette mer au loin. En regardant la carte, je me suis rendue compte qu’il y avait plein de terrains militaires dans le coin (un peu comme le nord de Joshua tree : des terrains inaccessibles). Quand je l’ai survolée, il y a deus semaines, je l’ai tout de suite reconnue … La semaine dernière, je suis tombée par hasard, sur un article d’un blog : « MavieàLosAngeles », qui en parlait : j’ai vu des photos hallucinantes.. une ville entière complètement abandonnée. Je suis donc allée me renseigner sur le net. J’ai lu son histoire et j’ai vu aussi, qu’il essayait de réhabiliter la mer. Maintenant, si tu as d’autres informations s’y rapportant, elles sont les bienvenues.

    • Non pas d’information j’ai découvert aussi cette mer grâce au blog de Laetitia « mavialosangeles ». Les photos sont hallucinantes comme tu le dis. Je pense que lorsque c’est possible le déplacement doit en valoir le coup.

  • je ne sais pas si tu vis aux US, mais il existe un peu partout des ghosts towns, des endroits complètement sinistrés laissé à l’abandon, voir des quartiers de villes (comme celui que j’ai vu près de chez moi : http://www.www.fromside2side.comm/2013/05/west-bottoms-kansas-city-la-renaissance.html ) ils sont en train de se rendre compte que réaménager voire réhabiliter ces endroits pour en faire des lieux branchés ou touristiques pouvaient être bénéfiques.

  • Non je vis en France ici aussi il y a des endroits à l’abandon que nous découvrons souvent grâce aux sites d’Urbex. Dans le nord de la France il s’agit souvent de « châteaux » à l’abandon pillés dévastés c’est dommage…. merci pour ces belles photos……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.