Frisco part#2 : Crissy Field, Golden Gate, Fort Point et le brouillard de San Francisco

Crissy Field ! C’est cette petite bande de terre, juste au nord du Presidio. C’est un lieu de passage pour ceux qui partent pour la traversée du pont en vélo. Crissy Field était utilisé comme un terrain d’atterrissage de 1919 à 1936. Maintenant, c’est un terrain vague et une plage protégée avec un chemin qui mène jusqu’au pied du pont au Fort Point.
Une jolie balade : il suffit de garer la voiture sur un des parkings et de partir vers le pont sur un des chemins qui longent la côte. Ce jour-là, le brouillard est encore concentré de ce côté-là. Il semble se retirer du côté de la ville.

La vue est dégagée d’un côté et pas de l’autre…

On aperçoit l’Exploratorium, le dôme doré qui abrite un musée très intéressant, et bien sur Alcatraz.

Au large devant Alcatraz, on aperçoit une frégate de l’America’s Cup qui s’entraîne : Prada !
On apprendra par ailleurs que le drôle de pistolet géant au loin fait partie d’une exposition géante le long du champ.

Le spectacle est à vrai dire partout, entre les voitures, les pécheurs et même une pauvre raie qui gisait là seule sur le quai et qui semblait laisser indifférents les autres pécheurs. Ca a ému mes filles qui ont essayé de sensibiliser en vain un ranger du fort sur son sort. La pauvre a dû être négligemment rejetée à la mer une fois passé de vie à trépas.
La balade est agréable, même si la température reste fraiche. Je me souviens l’avoir faite sous un soleil plus radieux.
Arrivée juste au bout au fameux fort. Fort Point avait été construit en 1861 pour défendre San Francisco et les bateaux remplis d’or qui en partaient. Il est un des forts les plus importants de la période précédent la guerre civile (guerre de Sécession). Il fut fermé en 1900 car devenu obsolète : ses murs de 3 mètres de large n’auraient pas résisté aux assauts des armes modernes.
Sa construction en briques rouges est assez peu usuelle mais cela l’aura sauvé du tremblement de terre de 1906. Il avait été presque détruit lors de la construction du pont dans les années 30 mais ce qui fut sauvé sert maintenant de site touristique à notre plus grande joie. Il fait partie de l’ensemble du Parc National du Golden Gate Bridge. C’est une endroit très chouette quand il y a moins de vent que cette fois-là. En effet, ce jour-là, un vent glacial nous a encore plus refroidi.

La vue du haut du fort y est superbe !

Et tandis que le Golden Gate trône toujours sous le brouillard, nous sommes de nouveau sous le soleil…

Pour finir : quelques photos insolites :

Nous revoyons une vieille connaissance : oui, tout d’un coup, un suppositoire apparaît dans le ciel : il s’agit du ballon dirigeable qui part du sud de la Baie près des hangars de la NASA. Si vous l’apercevez, dites vous que vous vivez un grand moment : il y en a très peu de cette taille dans le monde : il assure encore des voyages commerciales et d’autres pour les particuliers : mais cela coûte très cher…. et puis moi, franchement, j’aurais trop peur … la nacelle est accrochée en dessous, la vue doit être superbe.
 En vous promenant sur Crissy Field, vous aurez peut-être la chance d’assister à cela : ou quand un monstre des mers : un porte-containers de plusieurs centaines de containers passe devant Alcatraz et semble l’avaler tout rond : ces monstres mesurent plus de 100 mètres de haut et passent sous le pont allègrement : c’est là, que l’on prend conscience de la hauteur du pont.
et pour finir, une photo souvenir carte-postale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.