Autour de San Francisco : Festival de colibris et de fleurs estivales à FILOLI

Et pour cette journée, je vous emmène à quelques 30 miles au sud de San Francisco.
Je vous emmène à Filoli pour un festival de fleurs : hortensia, nénuphars, pivoines, lavande, achilées, pétunias.

La propriété se situe sur la 280, à la sortie Edgewood. Un peu à l’écart de la route, le parc offre un petit restaurant délicieux, ainsi qu’une boutique trop mignonne.

Filoli, le blog y a déjà fait un tour au printemps et en hiver (enfin, une autre année). Lors de mon dernier séjour en Californie en juillet, j’avais décidé d’y retourner pour y admirer les fleurs de l’été.
Filoli est un domaine ayant été construit par un millionnaire William Bourn, propriétaire d’une mine d’or. Le domaine est désormais géré par une association.
FILOLI, cela signifie : 
“FIght for a just cause, 
           LOve your fellow man, 
                      Live a good life” devise irlandaise.
La bâtisse fût dessinée en 1916 par un célèbre architecte San Franciscain : c’est une des rares maisons de ce temps-là à pouvoir être visitées en Californie.
La maison vous paraît familière, normal elle a été le lieu de tournage de plusieurs films dont une série de soap : Dynastie pour son générique.

Ce jour-là, il faisait beau et chaud à l’intérieur des terres. Le ciel était bleu.

Filoli, c’est d’abord, un dédale de chemins, de rangées et d’allées.

La maison se visite. De grandes salles meublées succèdent à une grande salle de bal. Mais ce ne sera pas pour cette fois-là.

Jardins à la française ou jardins à l’anglaise … rien de rompt le charme.

Une boutique vintage, pleine de trésors de toutes sortes.

une allée d’oliviers,

 et cette fois-ci, en plus des fleurs, c’est à un festival de colibri ou humminbird (en anglais) auquel nous avons assisté. Pas facile à prendre en photo, car ils sont tout le temps en mouvements et leurs mouvements sont imprévisibles et ultra rapides. Mon appareil aura cependant réussi à en capter quelques uns.

Cette fois-ci, les couleurs sont au rouge et jaune..

mais aussi au bleu avec les hortensias qui ont envahi le jardin.

Et quand nous repartons, ce sont les collines grillées par le soleil qui nous sautent aux yeux. Il n’a pas plu depuis plusieurs mois dans la péninsule, dans la Silicon Valley.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.